1

Écrire une lettre - Pantagruel répond à Gargantua

Bonsoir,

J'suis pas vraiment bon en français (ceux pourquoi je me suis orienté dans une filière scientifique), mais ça reste une matière que je ne néglige pas.
J'ai un sujet d'invention à traité pour mercredi (je m'y prends à l'avance!), et je me demande que mettre. Ce pourquoi j'appelle à votre aide...

Voici le texte & le sujet à traité :

Pantagruel, Rabelais a écrit :

Treschier fils, Entre les dons, graces, & prerogatives, desquelles le souverain
plasmateur Dieu tout puissant a endouayré & aorné l'humaine nature à son
commencement, celle me semble singuliere et excellente, par laquelle elle peult en
estat mortel acquerir une espece d'immortalité, &en decours de vie transitoire
perpetuer son nom & sa semence. Ce que est faict par lignée yssue de nous en
mariage legitime. Dont nous est aulcunement instauré ce qui nous a esté tollu par le
peché de nos premiers parens, esquels fut dit, que par ce qu'ils n'avoient esté
obediens au commandementde dieu le createur, qu'ils mourroient: & par mort seroit
reduict à neant ceste tant magnificque plasmature, en laquelle avoit esté l'homme
crée. Mais par ce moyen de propagation seminale demeure es enfans ce que estoit
de perdu es parens, & es nepveux ce que deperissoit es enfans, & ainsi
successivement, iusques à l'heure du iugement final, quant Iesuchrist aura rendu à
Dieu son pere son royaulme pacificque hors tout dangier & contamination de peché:
car alors cesseront toutes generations & corruptions, & seront les elemens hors de
leurs transmutations continues, veu que la paix desirée sera consommée & que
toutes choses seront reduictes à leur fin & periode. Doncques non sans iuste &
equitable cause ie rends graces à Dieu mon conservateur, de ce qu'il m'a donné
povoir veoir mon antiquité chanue refleurir en ta ieunesse: car quand par le plaisir
de celluy qui tout regist & modere, mon ame laissera ceste habitation humaine, Ie
ne me reputeray point totalement mourir: mais plus tost transmigrer d'ung lieu en
aulre, attendu que en toy & par toy ie demeure en mon ymage visible en ce monde,
vivant, voyant, & conversant entre gens de honneur & mes amys, comme ie
souloys, laquelle mienne conversation a esté, moyennant l'ayde & grace divine, non
sans peché, ie le confesse: car nous pechons tous, & continuellement requerons à
Dieu qu'il efface nos pechez, mais sans reprouche. Parquoy ainsi comme en toy
demeure l'ymage de mon corps, si pareillement ne reluysoient les meurs de l'ame,
l'on ne te iugeroit pas estre garde et thresor de l'immortalité de nostre nom, et le
plaisir que prendroys ce voyant, seroit petit: consyderant, que la moindre partie de
moy, qui est le corps, demeureroit: et que la meilleure, qui est l'ame: & par laquelle
demeure nostre nom en benediction entre les hommes, seroit degenerante &
abastardie. Ce que ie ne dys pas par defiance que ie aye de ta vertu, laquelle m'a
esté ià par icy devant esprouvée, Mais pour plus fort t'encourager à proffiter de bien
en mieulx. Laquelle entreprinse parfaire & consommer, il te peult assez souvenir,
comment ie n'ay riens espargné: mais ainsi t'y ay ie secouru, comme si ie n'eusse
aultre thresor en ce monde que de te veoir une foys en ma vie absolu & parfaict tant
en vertuz, honnesteté, et preudhommie, comme en tout sçavoir liberal & honneste,
et tel te laisser apres ma mort comme ung mirouer representant la personne de moy
30
ton pere, & sinon tant excellent & tel de faict, comme ie te souhaite, certes bien tel
en desir.

Le sujet a écrit :

Recevant une lettre de son père Gargantua, très frappé notamment par la formule : "En toi et par toi, je demeure […] en ce monde", Pantagruel lui répond en l'assurant que ses attentes à travers la transmission de génération en génération ne serait pas veine. Vous rédigerez cette lettre en fondant les assurances de Pantagruel sur des arguments.

J'ai brièvement analyser le texte avant de m'engager dans la rédaction de la lettre...
Le thème semble être la reproduction, qui est ici un moyen d'acquérir "l'immortalité" si j'ose dire. Un moyen pour Garguantua de laisser quelque chose de lui même à son fils.
J'crois voir une vision humaniste, mais j'suis pas trop sur de moi pour tout ça.
Gargantua veut que son fils soit "parfait", qu'il atteigne une certaine perfection que son père semblait avoir... Le sujet semble tourner autour de ça, mais là je bloque : que dire ? Quelles arguments utilisés ?
Une petite piste m'aiderait bien!

J'vous souhaite une agréable soirée, et j'vous remercie de m'avoir lu!

Écrire une lettre - Pantagruel répond à Gargantua

Bonsoir Pétales,

Je crois que je m'attacherais particulièrement à ce passage :

Parquoy ainsi comme en toy
demeure l'ymage de mon corps, si pareillement ne reluysoient les meurs de l'ame,
l'on ne te iugeroit pas estre garde et thresor de l'immortalité de nostre nom, et le
plaisir que prendroys ce voyant, seroit petit: consyderant, que la moindre partie de
moy, qui est le corps, demeureroit: et que la meilleure, qui est l'ame: & par laquelle
demeure nostre nom en benediction entre les hommes, seroit degenerante &
abastardie. Ce que ie ne dys pas par defiance que ie aye de ta vertu, laquelle m'a
esté ià par icy devant esprouvée, Mais pour plus fort t'encourager à proffiter de bien
en mieulx. Laquelle entreprinse parfaire & consommer, il te peult assez souvenir,
comment ie n'ay riens espargné: mais ainsi t'y ay ie secouru, comme si ie n'eusse
aultre thresor en ce monde que de te veoir une foys en ma vie absolu & parfaict tant
en vertuz, honnesteté, et preudhommie, comme en tout sçavoir liberal & honneste,
et tel te laisser apres ma mort comme ung mirouer representant la personne de moy

Il me semble qu'il met en garde son fils sur la nature de l'héritage, sur la nature de la continuité. Il s'agit plus, à mon avis, d'un héritage spirituel, moral, que d'un héritage physique, séminal.

Muriel

3

Écrire une lettre - Pantagruel répond à Gargantua

Bonsoir Muriel!

Je vois! Il espère donc une transmission de valeur morales à son fils... Concrètement, il espère que son fils aura les mêmes valeurs que lui! C'est compris!
Mais je vois pas trop comment la lettre se dessine... Bon, c'est une lettre argumentative, ce qui implique la présence d'une thèse... En gros, la thèse qu'émet Pantagruel est qu'il assure à son père qu'il a bien saisi les valeurs que son père voulait lui transmettre ? Au vu du sujet, ça me semble un peu - trop - évident...
Je m'engage sur un mauvais chemin là ?

Bonne soirée à vous, et merci de m'avoir répondu!

4

Écrire une lettre - Pantagruel répond à Gargantua

Bonsoir!

A mon grand désespoir, pas de réponse... Je relance donc le sujet! Je sais, vous avez autre chose à faire dans la vie, donc je comprendrai que ce message soit le dernier de ce topic.
J'espère tout de même avoir une petite réponse, ne serait-ce que sur l'élaboration de la thèse!

Bonne soirée à vous
Pétales