1

Il n'y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien ; tout ce qui est utile est laid...

bonjours mon prof de français m'a donné une dissertation a faire et je n'arrive pas du tout a démarrer a a trouver des idées voici le sujet:

"Il n'y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien ; tout ce qui est utile est laid, car c'est l'expression de quelque besoin, et ceux de l'homme sont ignobles et dégoûtants" théophile gautier.

merci d'avance

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

2

Il n'y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien ; tout ce qui est utile est laid...

Bonjour .
Dis-nous d'abord ce que tu as compris de la phrase.

Il n'y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien ; tout ce qui est utile est laid...

Bonjour Pierre,

Tu pourrais lire le message #2 de cette discussion : La théorie de l'art pour l'art.

Muriel

4

Il n'y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien ; tout ce qui est utile est laid...

cette phrase est un peu flou pour moi 
mais je pensais faire ce plan si
I] L'art n'est fait que pour être jolie.
II] L'art peut être beau et utile
III] L'art ne recherche pas forcément que la beauté.

5

Il n'y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien ; tout ce qui est utile est laid...

Dans la phrase, il n'est pas question de l'art en lui-même, mais des Hommes, de l'Humanité en quelque sorte. Il est dit que les besoins des Hommes sont ignobles. L'Homme a besoin de beau et d'utile. Le beau est inutile, l'utile est ignoble, parce que ce donc l'Homme a besoin est ignoble.

6

Il n'y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien ; tout ce qui est utile est laid...

par rapport a ce que tu viens de me dire vous n'auriez pas une idée de plan svp  s'il vous plait me reste jusqu'a samedi et j'ai rien trouvé :-s

Il n'y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien ; tout ce qui est utile est laid...

Bonsoir Pierre,

As-tu fait l'effort de lire le lien que je t'ai indiqué en message #3 ? Je ne crois pas...

Muriel

Il n'y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien ; tout ce qui est utile est laid...

Voici l'extrait élargi. Je pense qu'il répond en partie à la question.


"Rien de ce qui est beau n’est indispensable à la vie. – On supprimerait les fleurs, le monde n’en souffrirait pas matériellement ; qui voudrait cependant qu’il n’y eût plus de fleurs ? Je renoncerais plutôt aux pommes de terre qu’aux roses, et je crois qu’il n’y a qu’un utilitaire au monde capable d’arracher une plate-bande de tulipes pour y planter des choux.

À quoi sert la beauté des femmes ? Pourvu qu’une femme soit médicalement bien conformée, en état de faire des enfants, elle sera toujours assez bonne pour des économistes.

À quoi bon la musique ? à quoi bon la peinture ? Qui aurait la folie de préférer Mozart à M. Carrel, et Michel-Ange à l’inventeur de la moutarde blanche ?

Il n’y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien ; tout ce qui est utile est laid, car c’est l’expression de quelque besoin, et ceux de l’homme sont ignobles et dégoûtants, comme sa pauvre et infirme nature. – L’endroit le plus utile d’une maison, ce sont les latrines.

Moi, n’en déplaise à ces messieurs, je suis de ceux pour qui le superflu est le nécessaire, – et j’aime mieux les choses et les gens en raison inverse des services qu’ils me rendent."

in Mademoiselle de Maupin, préface.

9

Il n'y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien ; tout ce qui est utile est laid...

Le besoin est éphèmere, l'utile est éphémère, tout ce qui est beau le rend immortel même si aussi éphèmere. Le truc c'est qu'on croit que le beau est immortel alors qu'il ne l'est pas. On donne ue importance plus importante au beau. Et c'est être idéaliste. Au font, l'art contemporain est très réaliste...

Il n'y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien ; tout ce qui est utile est laid...

lafillefantasque a écrit :

Le besoin est éphèmere, l'utile est éphémère, tout ce qui est beau le rend immortel même si aussi éphèmere. Le truc c'est qu'on croit que le beau est immortel alors qu'il ne l'est pas. On donne ue importance plus importante au beau. Et c'est être idéaliste. Au font, l'art contemporain est très réaliste...

L'art contemporain n'est pas plus réaliste que le classique. Comment prétendre que le cubisme est réaliste? La volonté de se défaire des chaînes de la forme et de la ligne est-elle réaliste? L'art moderne est tout aussi idéaliste que le classique à la seule différence qu'il est abstrait et non figuratif. Je vous conseille la lecture de l'Histoire de l'art de Gombrich.