Comment le roman peut-il être un moyen d'accès à l'intériorité de l'être humain ?

Bonjour,

Je suis en première S et j'ai une dissertation à rendre pour bientôt. Cependant, je n'arrive pas du tout à avancé sur cette disert. Je ne comprend qu'à moitié le sujet :

Comment le roman peut-il être un moyen d'accès à l'intériorité de l'être humain ?

Je n'est aucun texte fourni avec le sujet (je doit me servir de mes lectures personnelles).

Si vous avez des pistes pour moi.
Merci d'avance.

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

Comment le roman peut-il être un moyen d'accès à l'intériorité de l'être humain ?

salut je suis également en 1ere S est j'ai le mm sujet mais j'ai quelque texte à disposition
ce sujet ce trouve dans la princesse de Clève aux édition bibliolycée à la page 180
comme tu a posté ce message il y a déjà un petit moment j'aurais aimé avoir quelque pistes pour ma propre dissert
j'ai déjà un grand 1 sur la facilité de l'écriture avec 2 sous parties:
- pas de règle imposées dans le roman
- incipit > description de l'environement du personnage
bref ensuite je patoge quelque peu

   merci pour ta réponse
         zzzebu

Comment le roman peut-il être un moyen d'accès à l'intériorité de l'être humain ?

Salut à tous,
je suis nouveau et j'aimerai solliciter votre aide, j'ai une dissert pour la rentrée et j'ai réussi à faire un plan pouvez-vous me dire qu'en pensez vous ?
sujet : Comment le roman peut-il être un moyen d'accès à l'intériorité de l'être humain ?
Plan proposé :
I. les liens entre le personnage et le lecteurs
A. le lecteurs se plonge dans le personnage
B. un personnage qui montre sa personnalité
C. ?

II. les éléments perturbateurs de ce lien
A. Le narrateur
B. Les personnages extérieur
C.Le choix de l’énonciation

Merci d'avance Up up

Comment le roman peut-il être un moyen d'accès à l'intériorité de l'être humain ?

" Le roman moderne est un combat entre l'auteur et la part du personnage qu'il poursuit toujours en vain, car cette part est le mystère de l'homme " , affirme Malraux. Autrement dit, les différents personnages d'un roman, du point de vue de l'auteur, sont autant de parties de l'auteur qui cherche à se trouver lui-même dans ses personnages ( Tu peux aussi aller voir du côté de Mauriac ) .
Il serait pertinent je crois dans ton grand I, de montrer le rapport lecteur/personnage ( évidemment, on songe directement à la focalisation interne )  et auteur/personnage.
Pour nuancer ce jugement, tu pourras faire une concession sur les nouveaux romanciers, qui ( avec Freud et l'inconscient, les horreurs de la guerre ) considèrent que le roman n'est plus apte à peindre la nature humaine avec exactitude. Enfin je t'invite à te renseigner fortement sur ce mouvement et les auteurs proposés

Comment le roman peut-il être un moyen d'accès à l'intériorité de l'être humain ?

Et pour le grand II cela est bien ?

Comment le roman peut-il être un moyen d'accès à l'intériorité de l'être humain ?

La concession serait justement ton grand II, avec les nuances à apporter 

Comment le roman peut-il être un moyen d'accès à l'intériorité de l'être humain ?

Quand vous dites concession c'est à dire ?

Comment le roman peut-il être un moyen d'accès à l'intériorité de l'être humain ?

La nuance à apporter, l'antithèse, quoi...