1

Introduction, conclusion et pièges du commentaire composé

Bonjour !

Je poste ici car je suis en seconde, et que le commentaire composé me pose un problème au niveau de son introduction et de sa conclusion.

On nous demande dans l'introduction de proposer un projet d'étude. Or, si nous voyons plusieurs "sujets" auxquels un texte correspond, faut-il marquer nos deux projets d'études et les lier dans le développement, ou n'en prendre qu'un ? Et pour ce qui concerne la conclusion : faut-il amener un élargissement vers d'autres projets d'études ou parler de ce projet d'étude brièvement à travers d'autres textes (en citant d'autres oeuvres ou auteurs...) ?

Enfin, en ce qui concerne les pièges à éviter dans le commentaire composé, je vois sur cette page :

construire un plan sur l’opposition fond/forme ;
suivre le déroulement du texte, raconter l’histoire ;
ne pas problématiser ;
ne pas étudier les procédés d’écriture ;
ne pas commenter les citations du texte que vous faites ;
etc.

En quoi ne pas suivre le déroulement du texte pose un problème ? Et, d'après moi, commenter une citation de texte appartiendrait à une analyse dans le commentaire. Alors pourquoi est-ce à éviter ?

Merci beaucoup à tous ceux qui répondront à mes tites questions !

2

Introduction, conclusion et pièges du commentaire composé

P'tite LiLou a écrit :

En quoi ne pas suivre le déroulement du texte pose un problème ? Et, d'après moi, commenter une citation de texte appartiendrait à une analyse dans le commentaire. Alors pourquoi est-ce à éviter ?

Merci beaucoup à tous ceux qui répondront à mes tites questions !

Bonjour P'tite LiLou,

Justement, c’est construire un plan qui suit le déroulement du texte qui peut poser problème (par exemple, pour un extrait composé de deux paragraphes, faire un grand I sur le premier paragraphe, et un II sur le second paragraphe).
De même, c’est ne pas commenter systématiquement les citations qui est une cause d’échec.

J’ai l’impression que plusieurs d’entre vous ne comprennent pas le sens du mot « écueil » (à prendre ici au sens de « cause d’échec »). C’est arrivé l’an dernier, et c’est pourquoi j’ai souligné en rouge « Quelques écueils à éviter ». 

À bientôt.

Introduction, conclusion et pièges du commentaire composé

P'tite LiLou a écrit :

On nous demande dans l'introduction de proposer un projet d'étude. Or, si nous voyons plusieurs "sujets" auxquels un texte correspond, faut-il marquer nos deux projets d'études et les lier dans le développement, ou n'en prendre qu'un ? Et pour ce qui concerne la conclusion : faut-il amener un élargissement vers d'autres projets d'études ou parler de ce projet d'étude brièvement à travers d'autres textes (en citant d'autres oeuvres ou auteurs...) ?

Ce que l'on appelle projet d'étude, c'est - me semble-t-il - la problématique. Il faut problématiser le texte de façon à faire ressurgir l'intérêt même du texte, et de façon à regrouper tes deux parties !

L'élargissement de la conclusion est, il faut l'admettre, un élément essentiel et difficile du commentaire composé. Le tout est d'être original et inventif, après tout c'est la dernière impression que tu laisseras au correcteur, tout en restant constructif et légitime. Tu peux élargir au genre, à l'auteur, à la suite de l'oeuvre, si jamais tu l'as lu, ou encore à l'utilisation de tel procédé par d'autres auteurs, etc. C'est très libre, et sans doute le plus délicat.

construire un plan sur l’opposition fond/forme ;
suivre le déroulement du texte, raconter l’histoire ;
ne pas problématiser ;
ne pas étudier les procédés d’écriture ;
ne pas commenter les citations du texte que vous faites ;
etc.

Comme on te l'a dit précédemment, il faut comprendre:
→ Eviter de suivre le déroulement du texte, de raconter l'histoire.
→ Toujours travailler autour d'une problématique.
→ Toujours étudier les procédés d'écriture.
→ Toujours étudier les citations du texte faites.

Cordialement,
Zadek

4

Introduction, conclusion et pièges du commentaire composé

Merci de vos réponses. Je comprends maintenant mieux les écueils à éviter, le projet d'étude et l'élargissement. Simplement, quelques points restent encore noirs.

Pour la construction du plan, comment faut-elle la faire alors, si ce n'est pas chronologiquement ? Peut-être faut-il passer de l'explicite à l'implicite, mais dans le cas où il n'y aurait pas forcément de propos implicites, commes dans certains textes de genre narratif, comment doit-on présenter notre commentaire ?

Je suis allée voir l'exemple de commentaire composée proposé ici. Cela ne m'aide pas trop, car nous aurons affaire à un texte de genre narratif pour l'instant, et je n'ai pas trouvé d'exemple s'y rapportant.

5

Introduction, conclusion et pièges du commentaire composé

Bonjour !

Je vais tenter de te résumer une bonne méthode de commentaire composé et j'espère qu'elle sera claire

d'abord l'introduction, qui doit se faire en 5 points :
1- situation du texte (il ne s'agit nullement de raconter la vie de l'auteur etc.) : tu peux en donner la date si tu la connais, cela peut aider à trouver le contexte, mais surtout, tu dois situer l'extrait au sein de l'oeuvre. Par exemple, supposons que tu aies à commenter l'incipit de L'éducation sentimentale, tu diras qu'il s'agit de l'incipit, donc le début, en rappelant quelles sont ses fonctions. Si c'est un morceau au milieu d'une oeuvre, tu dois expliquer brièvement comment on en est arrivé là.

2- Ensuite intervient (à l'oral) la lecture du passage. Bien sûr à l'écrit elle n'existe pas.

3- tu dois résumer très brièvement le passage pour en dégager les enjeux : quelle est l'importance d'un tel passage dans l'oeuvre par exemple ? (on ne va pas te donner des passages qui servent à rien, pour ce qui est du narratif, je te conseille de te demander pourquoi ce passage est capital, qu'est-ce qu'il change dans la diégèse (l'histoire), ça marche à peu près à tous les coups XD).

4- tu dois proposer une problématique : un commentaire composé doit te permettre de donner une interprétation personnelle du texte : il faut que tu mettes en avant la lecture que tu en fais. Cette problématique est une question, une interrogation que tu poses te permettant de donner ton interprétation (apparemment ce que votre prof appelle projet d'étude). Parfois on demande de choisir deux axes de lecture, parfois non. Je ne suis pas certaine que cela serve à grand chose à part à t'enfermer, mais si ton prof le demande...

5- tu dois annoncer ton plan. Evidemment, l'élaboration du plan est capitale.

Développement.

C'est ton plan. Il doit comporter trois parties, de manière à montrer une progression. Souvent, les deux premières parties sont consacrées à l'analyse du texte, et la troisième est plus interprétative, c'est-à-dire qu'à partir des éléments dégagés tu peux fournir de nouveaux éléments interprétatifs : c'est en ce sens que l'on parle d'aller de l'explicite (ce que le texte dit) à l'implicite (ce que le texte suggère, c'est-à-dire ce que toi tu en comprends). Dans ce cas, tu peux trouver parfois que ta troisième partie fait redite avec les deux premières mais c'est normal puisque tu y prends les éléments pour en former de nouveaux.

A la fin de chaque partie, tu dois faire une conclusion partielle : où en es-tu de ta réflexion ? quelle est l'avancée de ton travail ? et surtout, où te diriges-tu ? C'est l'annonce de la partie suivante.

La conclusion : elle ne doit pas être une redite de ton devoir, tu l'as déjà fait dans les conclusions partielles. Elle doit être une synthèse de ton interprétation : tu dois dire comment tu en es arrivé à penser que... A la fin, il faut l'ouvrir sur un sujet plus large, en mettant le passage en rapport avec un thème identique traité dans une autre oeuvre par exemple. Ce n'est pas obligatoire, mais vivement conseillé, car cela montre d'une part ta culture, et d'autre part le fait que tu es capable de t'interroger sur un autre sujet.

Il n'y a qu'une seule façon de préparer un commentaire composé : c'est de faire en premier lieu une analyse linéaire détaillée. Commenter toutes les figures de style, le rythme des phrases, les temps des verbes, etc. Une fois ce travail fait, tu regroupes tes remarques par thèmes. Une fois cela fait tu organises ton plan. Tu dois partir de ce qui paraît le plus évident pour aller vers ton interprétation.

C'est le même travail à l'oral, avec la lecture du texte en plus.

Je me permets d'ajouter une chose sur la distinction fond/forme, qui est une expression plutôt difficile à comprendre (enfin pour moi elle l'était). En soi, elle ne veut pas dire grand chose mais bon.

L'intérêt d'un commentaire de texte, c'est de voir l'effet produit par les mots utilisés par l'auteur : pourquoi ont-ils été placés comme ça, et pas autrement ? Chaque tournure, chaque figure de style est étudiée pour produire un effet sur le lecteur. Ainsi, étudier la figure de style sans en dire l'effet est complètement inutile. Au même titre que tu ne peux pas deviner l'effet produit sans avoir étudié le texte. Ainsi, les mots sont au service d'une émotion, et c'est cela qu'il faut bien comprendre, et bien analyser.

J'espère que ce petit topo t'aura un peu aidée

bon courage !

6

Introduction, conclusion et pièges du commentaire composé

Donc si je comprends bien, il se base sur un plan analogue à celui du paragraphe argumenté en histoire, avec ses particularités propres ?

En tout cas, merci pour toutes vos réponses, je crois avoir bien compris mes problèmes.

7

Introduction, conclusion et pièges du commentaire composé

euh j'avoue que je ne maîtrise pas du tout le plan enhistoire alors je sais pas trop... désolée

Introduction, conclusion et pièges du commentaire composé

Bonjour !
J'ai une introduction de commentaire à faire, malheureusement c'est la première introduction que je fais et donc le premier commentaire, et je ne sais pas trop comment m'y prendre 
Cependant, j'ai lu beaucoup de "conseils", de fiches méthodes, cela m'a beaucoup aidé, et j'ai donc déjà fait une bonne partie, situer le texte, le présenter, etc etc..
Mais le seul problème étant pour "annoncer le plan" avec les "axes"...
Comment sait-on les axes à donner? Ou à identifier? Doit-on les trouver tout seul?
De même pour le plan, comment le construit-on? Enfin du moins, comment trouve-t-on les parties? Doit-on dire:
Nous nous interrogerons tout d'abord sur la situation d'énonciation, pour ensuite étudier la structure du texte, et enfin examiner/être sensible à...
Merci d'avance.

9

Introduction, conclusion et pièges du commentaire composé

Oui, tu dois trouver les axes toute seule, après avoir constitué une problématique, qui fournit une façon d'aborder le texte . A partir de la problématique, tu trouveras le plan (et surtout pas l'inverse). Celui-ci, par contre, doit être un peu plus précis que "d'abord nous étudierons la situation d'énonciation, puis la structure du texte". Enfin c'était peut-être juste un exemple, mais je le dis au cas où.