Emploi du subjonctif

Bonjour,

J'ai un doute : la conjugaison de ce verbe au subjonctif imparfait est-elle correcte ? Je sais qu'on met souvent, par paresse, le subjonctif présent, mais ici...

"il savait qu'il avait le temps, que le feu devait enfler de sorte que s'évanouît toute pensée pouvant affaiblir l'incendie des corps"

Merci à vous

142 (Modifié par Simon UA 27/01/2019 à 21:15)

Emploi du subjonctif

Pour "s'évanouît", c'est bien du subjonctif imparfait.

Emploi du subjonctif

Oui, s'évanouît, c'est ici la forme correcte du subjonctif imparfait.
Mais étant donné son homonymie avec le présent de l'indicatif et le passé simple, peut-être le subjonctif présent (toléré) aurait-il ici plus de relief pour l'oreille : s'évanouisse..

Emploi du subjonctif

Merci Simon UA et Jehan.

145 (Modifié par gresson 30/01/2019 à 19:14)

Emploi du subjonctif

Bonjour,

"Penser" a une notion d'affirmation et est donc suivi de l'indicatif.
Or, dans une phrase comme  "on peut penser qu'il soit permis aux abeilles de voler"(cette phrase n'a aucun sens elle ne sert que d'exemple), "qu'il est" semble ne pas convenir si on le remplaçait.
Aussi, concevoir est-il à prendre au sens de "imaginer" et le faire suivre de l'indicatif?
Ainsi, dans la même phrase il faudrait dire "on peut concevoir qu'il est permis aux abeilles de voler".
Pourtant dans une phrase comme "on peut concevoir que dieu soit l'objet du bonheur" le subjonctif ne semble pas injustifié.

En somme peut-on utiliser le subjonctif puisque, malgré ces verbes d'affirmation, le verbe "pouvoir" qui met donc en jeu le subjonctif par sa notion de possibilité permet de l'utiliser?

Emploi du subjonctif

Bonsoir.

C'est un peu ennuyeux d'utiliser en exemple une phrase qui n'a pas grand sens, tu le reconnais toi-même...
Je pense qu'indicatif et subjonctif sont tous deux utilisables, selon le degré de pertinence ou de validité que l'on attribue à l'hypothèse ou  à l'opinion.

C'est pour cela que l'indicatif me semble nettement préférable, avec l'exemple des abeilles. C'est quasiment un constat.
On peut penser (avoir pour opinion)  qu'il est permis aux abeilles de voler.
En revanche, le subjonctif serait plus approprié ici :
On peut penser (imaginer, concevoir ) qu'il soit permis aux éléphants de voler.

147 (Modifié par gresson 31/01/2019 à 02:27)

Emploi du subjonctif

Merci pour ta réponse Jehan,
Oui je te suis complètement sur le fait que lorsque "penser" ou "concevoir" ont pour sens "imaginer" le subjonctif doit s'envisager.

Aussi, si j'ai bien compris, l'on peut aussi bien dire "on peut avoir quelqu'un qui puisse ne pas correspondre" ou "on peut avoir quelqu'un qui peut ne pas correspondre" tout dépend de la notion de doute que l'on met dans la phrase?

Emploi du subjonctif

Je trouve la répétition de "pouvoir" inutile...
La possibilité est suffisamment exprimée par "On peut".

On peut avoir quelqu'un qui ne correspond pas. (On est sûr qu'une telle personne existe. Et il est possible qu'on tombe sur celle-là.)
On peut avoir quelqu'un qui ne corresponde pas. (L'existence d'une telle personne est une simple éventualité. Et il est possible qu'on tombe sur une telle personne.)

149

Emploi du subjonctif

Bonjour,

Une autre question concernant le subjonctif : la formule "il n'y a que... qui/que" ne tolère-t-elle que le subjonctif ou bien aussi l'indicatif?
Par exemple : "il n'y a que le bleu qui me convienne/convient."
Bien qu'il y ait l'équivalent d'un superlatif la sûreté de la phrase me fait douter.. car il n'y a QUE le bleu qui me convient, donc pas de place au doute.
Quel est votre avis sur la question?

Merci beaucoup de vos réponses !

150 (Modifié par Jehan 12/02/2019 à 15:40)

Emploi du subjonctif

Il a déjà été rappelé sur ce forum que selon Riegel, dans ce type de tournure, avec un antécédent exprimant une restriction extrême parmi tous les possibles, le subjonctif est souvent bien plus adéquat que l'indicatif.
Dans ta phrase, le subjonctif n'exprime pas ton doute.
Il souligne que ton choix restrictif s'est opéré dans le vaste ensemble de toutes les couleurs possibles.  Une multitude d'autres couleurs auraient pu aussi te convenir, mais elles ne te conviennent pas.
L'indicatif est possible aussi, mais il exprime un simple constat, sans évoquer l'ensemble des possibilités parmi lesquelles tu as opéré ton choix.