41

Quels sont vos poètes préférés ? pourquoi ?

Ce débat était, à mon avis, nécessaire.
Je vous signale Jean Marie Levet, que beaucoup ne connaissent probablement pas.
C'est pourquoi je le signale.
Si "Outwards" ne vous plait pas,
Tant pis.

42 (Modifié par Jehan 23/12/2018 à 18:59)

Quels sont vos poètes préférés ? pourquoi ?

Bonsoir,

La conversation peut très bien se poursuivre, ce n'est pas un problème, mais seulement à la condition que Loliny ait compris quelque chose, au moins dans le mode de communication d'un forum. Si ses futurs messages ne changent pas de ton, ils seront supprimés, ni plus, ni moins... Il s'est excusé, c'est déjà ça...

Muriel

Quels sont vos poètes préférés ? pourquoi ?

Loliny a écrit :

Je vais réécrire mon message.. plus explicitement :

Vous n'avez aucune personnalité. Les poèmes ne vous apportent rien dans votre vie, ce n'est qu'un plus, une beauté que vous aimez. Mais vous n'aimez point les poèmes car ils sont beaux, mais parce que tout le monde dit qu'ils sont beaux. On vous a fait apprendre depuis la maternelle des poèmes par cœur, et avec votre totale naïveté vous vous dites que ce qu'on nous apprend en cours n'est pas négatif, rejoignant l'idée de votre chère et tendre moman sur les poèmes.

Vous n'aimez pas les poèmes parce qu'ils vous apportent quelque chose, mais parce que les autres les aiment...

Désolé mais tu te trompes.
Moi les poèmes je les aimes, car je les comprends, je les ressens.
Essaie d'écrire un poème en mettant du coeur.
Dans beaucoup de poème on sent la tristesse, on sent l'amour, on sent la trahison , on sent la solitude, on sent...
Grâce à un poème on partage nos sentiments nos inquiétudes...
On  se met dans la peau de l'autre tout en restant nous même.
ON fait des similitudes en se disant : tiens j'ai déjà vécut ça.

C'est vrai que si en primaire tu apprends des poèmes de La Fontaine c'est sûr que gamin le plaisir n'y est pas .- Est ce que tu as seulement chercher à comprendre le sens caché et la moral des poèmes?

Quels sont vos poètes préférés ? pourquoi ?

Muriel H. a écrit :

Bonsoir,
Il s'est excusé, c'est déjà ça...
Muriel

Ah bon, je me suis trompé sur le sexe?

Quels sont vos poètes préférés ? pourquoi ?

Alph a écrit :
Muriel H. a écrit :

Bonsoir,
Il s'est excusé, c'est déjà ça...
Muriel

Ah bon, je me suis trompé sur le sexe?

Je me pose la même question. De plus, il y a tellement de fautes dans ses messages qu'on ne peut rien en déduire.

Quels sont vos poètes préférés ? pourquoi ?

Je pense que la meilleure des solutions et de l'ignorer .

Sinon question: est -ce qu'il vous arrive d'écrire des poèmes  et ensuite de les comparer aux grands poètes?

Quels sont vos poètes préférés ? pourquoi ?

Dona a écrit :

Je pense que la meilleure des solutions et de l'ignorer .

Sinon question: est -ce qu'il vous arrive d'écrire des poèmes  et ensuite de les comparer aux grands poètes?

Oui, et la comparaison va toujours à mon avantage.

48

Quels sont vos poètes préférés ? pourquoi ?

Le problème avec la poésie, comme avec la philosophie par exemple, c'est que quand c'est détaché du réel, ça devient quelque chose d'extrêmement concentré, comme du sirop, et imbuvable.
A mon avis, il faut diluer la poésie dans le réel pour la rendre absorbable. C'est pourquoi je préfère la poésie en prose, où les romans qui se piquent de philosophie.

Quels sont vos poètes préférés ? pourquoi ?

Je sais que beaucoup de personnes n'aiment pas le Parnasse, ces fanatiques de "l'Art pour l'Art", mais je trouve que certains de leurs poèmes sont très beaux.

50

Quels sont vos poètes préférés ? pourquoi ?

de Wiliam H Auden

Ce poême me touche profondément

Arrêtez les pendules

Arrêter les pendules

Arrêter les pendules, couper le téléphone,
Empêcher le chien d'aboyer pour l'os que je lui donne,
Faire taire les pianos et les roulements de tambour
Sortir le cercueil avant la fin du jour.

Que les avions qui hurlent au dehors
Dessinent ces trois mots Il Est Mort,
Nouer des voiles noirs aux colonnes des édifices
Ganter de noir les mains des agents de police

Il était mon Nord, mon Sud, mon Est, mon Ouest,
Ma semaine de travail, mon dimanche de sieste,
Mon midi, mon minuit, ma parole, ma chanson.
Je croyais que l'amour jamais ne finirait : j'avais tort.

Que les étoiles se retirent, qu'on les balaye
Démonter la lune et le soleil
Vider l'océan, arracher les forêts
Car rien de bon ne peut advenir désormais