1

Aragon, Tu n'en reviendras pas toi

Bonjour à tous,

On m'a donné un commentaire à faire sur ce poème d'Aragon.

La guerre et ce qui s'ensuivit

Tu n'en reviendras pas toi qui courais les filles
Jeune homme dont j'ai vu battre le coeur à nu
Quand j'ai déchiré ta chemise et toi non plus
Tu n'en reviendras pas vieux joueur de manille

Qu'un obus a coupé par le travers en deux
Pour une fois qu'il avait un jeu du tonnerre
Et toi le tatoué l'ancien Légionnaire
Tu survivras longtemps sans visage sans yeux

Roule au loin roule train des dernières lueurs
Les soldats assoupis que ta danse secoue
Laissent pencher leur front et fléchissent le cou
Cela sent le tabac la laine et la sueur

Comment vous regarder sans voir vos destinées
Fiancés de la terre et promis des douleurs
La veilleuse vous faite de la couleur des pleurs
Vous bougez vaguement vos jambes condamnées

Vous étirez vos bras vous retrouvez le jour
Arrêt brusque et quelqu'un crie Au jus là-dedans
Vous baillez Vous avez une bouche et des dents
Et le caporal chante Au pont de Minaucourt

Déjà la pierre pense où votre nom s'inscrit
Déjà vous n'êtes plus qu'un mot d'or sur nos places
Déjà le souvenir de vos amours s'efface
Déjà vous n'êtes plus que pour avoir péri

Je n'ai aucune idée pour l'introduction et pour le plan j'aurais besoin de vos conseils:
Pour l'introduction je peux dire que ce poème à été beaucoup repris en chanson ou c'est déplacé ? Et que puis-je dire d'autre?

1° Partie : les registres : Tragique et Pathétique
2° Partie : L'énonciation ?

J'ai vraiment besoin de votre aide,
Merci d'avance

2

Aragon, Tu n'en reviendras pas toi

Bonjour Ange nocturne,

Pour te mettre en route :

1 introduction : Tu sais sans doute qu'Aragon est plus connu pour ses célébrations de l'Amour, ses poèmes pour Elsa... Ici il développe une tonalité inhabituelle...

2 pour le plan :
Si tu suis les mouvements du poème, tu peux développer

1 - portrait de quelques individualités
2 - la masse anonyme et l'évocation de la condition du soldat
3 - l'effacement et le monument aux morts

3

Aragon, Tu n'en reviendras pas toi

Merci beaucoup je vais essayer ! Et pour la conclusion on peut donner son avis personel?

Aragon, Tu n'en reviendras pas toi

Bonjour, Ange.
Très souvent les commentaire manquent d'analyse structurelle, du *champs lexical, une recherche de figures de style, une mise en contexte (d'un recueil, de l'œuvre complète, situer l'œuvre dans son époque) et surtout une réaction aux sons des paroles. L'as-tu lu à haute voix?


Tu n'en reviendras pas toi qui courais les filles**
Jeune homme dont j'ai vu *battre le *coeur à nu
Quand j'ai *déchiré ta chemise et toi non plus
Tu n'en reviendras pas vieux joueur de manille

Qu'un obus a *coupé par le travers en deux
Pour une fois qu'il avait un jeu du *tonnerre
Et toi le *tatoué l'ancien Légionnaire
Tu survivras longtemps sans *visage sans *yeux
______________________________________
Roule au loin  roule train des dernières lueurs
Les soldats assoupis que ta danse *secoue
Laissent pencher leur *front et fléchissent le *cou
Cela sent le tabac la laine et la *sueur
_______________________________________
Comment vous regarder sans voir vos destinées
**Fiancés de la terre et promis des douleurs
La veilleuse vous faite de la couleur des pleurs
Vous bougez vaguement vos *jambes *condamnées

Vous étirez vos *bras vous retrouvez le jour
Arrêt brusque et quelqu'un crie Au jus là-dedans
Vous baillez  Vous avez une *bouche et des *dents
Et le caporal chante Au pont de Minaucourt

Déjà la pierre pense où votre nom s'inscrit
Déjà vous n'êtes plus qu'un mot d'or sur nos places
Déjà le souvenir de vos **amours s'efface
Déjà vous n'êtes plus que pour avoir péri

5

Aragon, Tu n'en reviendras pas toi

Je n'avais pas tout remarqué !
Seulement l'abodance des vous, merci beaucoup !

Aragon, Tu n'en reviendras pas toi

Celuis qui cherche, trouve!
Celui qui frappe à la porte l'ouvrira.

J'adore ce système de couleurs...et je n'ai pas tout dit!

7

Aragon, Tu n'en reviendras pas toi

Et pour le plan je peux faire une partie sonoritées du poème alors ?

8

Aragon, Tu n'en reviendras pas toi

Bonjour Ange nocturne,

Dans un commentaire composé, on ne sépare jamais le fond de la forme. Les effets de sonorité, les figures de style, les champs lexicaux... sont au service d'une intention de l'auteur qui veut communiquer une information, une émotion particulières. Ce sont elles qui constituent tes axes.

Aragon, Tu n'en reviendras pas toi

Il n'était donc plus suréaliste en 1956. 
Le Roman inachevé
L'analyse n'est évidemment pas une fin en soi, mais un des moyens de savoir
- pourquoi j'ai un sentiment de nostalgie?
- comment il rend son texte violent?
- comment poursuit-il la dichotomie eros-thanatos, si bien aimée des littéraires?
- comment rendre conscient l'inconscient?
etc....