Musset, Namouna, chant deuxième - Et la vierge aux yeux bleus, sur la souple ottomane...

Bonsoir,

Je suis en première littéraire et j'ai un commentaire composé du texte qui suit à faire pour après les vacances. Rien ne m'inspire dans ce texte... il y a parfois des phrases dont j'ai parfois du mal à comprendre le sens. Je suis assez motivée à le faire mais rien ne vient... je suis très déboussolée ces temps ci avec mes notes de français.. je viens d'avoir un 4,5/20 à un DM type bac avec cette fois ci une écriture d'invention à faire avec la traditionnelle question d'analyse...

Voici le texte en question :

L

Et la vierge aux yeux bleus, sur la souple ottomane,

Dans ses bras parfumés te berçait mollement;

De la fille de roi jusqu'à la paysanne

Tu ne méprisais rien, même la courtisane,

A qui tu disputais son misérable amant;

Mineur, qui dans un puits cherchais un diamant.

LI

Tu parcourais Madrid, Paris, Naple et Florence;

Grand seigneur aux palais, voleur aux carrefours;

Ne comptant ni l'argent, ni les nuits, ni les jours;

Apprenant du passant à chanter sa romance;

Ne demandant à Dieu, pour aimer l'existence,

Que ton large horizon et tes larges amours.

LII

Tu retrouvais partout la vérité hideuse,

Jamais ce qu'ici-bas cherchaient tes voeux ardents,

Partout l'hydre éternel qui te montrait les dents;

Et poursuivant toujours ta vie aventureuse,

Regardant sous tes pieds cette mer orageuse,

Tu te disais tout bas: "Ma perle est là dedans."

LIII

Tu mourus plein d'espoir dans ta route infinie,

Et te souciant peu de laisser ici-bas

Des larmes et du sang aux traces de tes pas.

Plus vaste que le ciel et plus grand que la vie,

Tu perdis ta beauté, ta gloire et ton génie

Pour un être impossible, et qui n'existait pas.

LIV

Et le jour que parut le convive de pierre,

Tu vins à sa rencontre, et lui tendis la main;

Tu tombas foudroyé sur ton dernier festin:

Symbole merveilleux de l'homme sur la terre,

Cherchant de ta main gauche à soulever ton verre,

Abandonnant ta droite à celle du Destin !

Je n'ai même pas la moindre idée d'une sous partie ou quoi que ce soit, je ne vois rien qui ressort de ce poème. L'an dernier, en seconde, nous n'avions fait que deux ou trois commentaires composés dont deux que nous n'avons pas fais entièrement ... et c'est la première fois que je me retrouve devant un poème dont je dois faire le commentaire. Auparavant, j'ai toujours eu des extraits de romans, mais jamais de poèmes. Donc là ... c'est assez complexe pour moi.

J'aimerais vraiment pouvoir réussir ce commentaire après la bâche que je viens de me manger et qui m'a démoralisée au plus haut point, c'est à dire au point d'en pleurer tellement j'ai peur de ne jamais y arriver.

J'ai même regardé dans le manuel, rien ne m'éclaire pour ce texte.

Si vous pouviez m'éclaircir, me donner quelques pistes, quelques indications, vous me seriez d'une grande aide car là je ne vous cache pas que c'est le trou noir.

Merci bien.

2

Musset, Namouna, chant deuxième - Et la vierge aux yeux bleus, sur la souple ottomane...

Bonsoir Aude,

Ne t'est-il pas venu à l'esprit que Musset peignait ici le portrait de Don Juan ? C'est une réécriture romantique du thème du séducteur libre et débauché à la recherche d'un absolu inaccessible sur terre. Musset en fait le symbole de la masculinité insatisfaite.

Musset, Namouna, chant deuxième - Et la vierge aux yeux bleus, sur la souple ottomane...

Ah si si, là dessus pas de problèmes ! D'ailleurs en ce moment, nous étudions l'oeuvre de Don Juan, la question d'analyse qui précède le sujet de commentaire est en rapport avec Don Juan et les textes du corpus parlent explicitement de ce personnage aussi ! Là dessus, no souci ! Mais je ne vois pas comment je peux construire un plan avec ce texte ... je ne sais pas si je peux parler de la forme du poème... je sais pas, c'est le trou noir...Mais je ne comprends pas ce que tu veux dire par un être inaccessible sur terre ? J'ai cru comprendre cela aussi en lisant le poème, mais pourtant dans l'oeuvre de Don Juan, il n'est pas question d'un être inaccessible sur Terre, enfin je pense.

4

Musset, Namouna, chant deuxième - Et la vierge aux yeux bleus, sur la souple ottomane...

Bonsoir Aude,

J'ai parlé d'absolu et non d'être. Don Juan poursuit un idéal amoureux au travers de ses aventures, un style de vie libre. Il brûle son existence, il est marqué par le destin. Il est évident que la conception romantique du donjuanisme n'est pas celle de Molière.

Musset, Namouna, chant deuxième - Et la vierge aux yeux bleus, sur la souple ottomane...

Oui mais quel rapport avec le texte ? Je peux pas en faire une partie, enfin je sais pas, je suis paumée 

6

Musset, Namouna, chant deuxième - Et la vierge aux yeux bleus, sur la souple ottomane...

Bonsoir Aude,

Ce commentaire de texte s'inscrit probablement dans l'objet d'étude réécriture.

Ton analyse doit porter sur la conception romantique du donjuanisme.
En 1 tu examines comment Don Juan continue à s'inscrire dans la tradition : séducteur, jouisseur, libertin
En 2, tu analyses en quoi le type est renouvelé par la conception du héros romantique : passion, destin...
En 3, tu peux noter que Musset dépeint la masculinité, que Don Juan devient le symbole de l'humanité masculine insatisfaite.

L'hypocrite moliéresque est devenu un héros positif.

A toi d'avancer toute seule maintenant !

Musset, Namouna, chant deuxième - Et la vierge aux yeux bleus, sur la souple ottomane...

J'ai un commentaire composé à faire sur ce poème d'Alfred de Musset. Et ça fait quelques jours que je suis dessus, je ne trouve rien du tout. Je dois le rendre lundi en plus, mais rien ne m'interpelle.
Si vous pouviez me donner des idées pour les 3 axes principaux ça m'aiderait beaucoup car moi et les commentaires c'est la galère !

Et la vierge aux yeux bleus,sur la souple ottomane,
Dans ses bras parfumés te berçait mollement;
De la fille du roi jusqu'à la paysanne
Tu ne méprisais rien , même la courtisane,
A qui tu disputais son misérable amant;
Mineur , qui dans un puits cherchait un diamant.

Tu parcourais Madrid,Paris , Naples et Florence;
Grand seigeur au palais , voleur aux carrefours;
Ne comptant ni l'argent , ni les nuits, ni les jours;
Apprenant du passant à chanter sa romance;
Ne demandant à Dieu , pour aimer l'existence,
Que ton large horizon et tes larges amours.

Tu retrouvais partout la vérité hideuse ,
Jamais ce qu'ici-bas cherchaient tes voeux ardents,
Partout l'hydre éternel qui te montrait les dents;
Et, poursuivant toujours ta vie aventureuse,
Regardant sous tes pied cette mer orageuse,
Tu te disais tout bas: "Ma perle est là-dedans."

Tu mourus plein d'espoir dans ta route infinie,
Et te souciant peu de laisser ici-bas
Des larmes et du sang aux traces de tes pas.
Plus vaste que le ciel et plus grand que la vie,
Tu perdis ta beauté , ta gloire et ton génie,
Pour un être impossible et qui n'existait pas.

Et le jour que parut le convive de pierre,
Tu vins à sa rencontre , et lui tendis la main;
Tu tombas foudroyé sur ton dernier festin:
Symbole merveilleux de l'homme sur la terre,
Cherchant de ta main gauche à soulever ton verre,
Abandonnant ta droite à celle du Destin!

Je vous remercie

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

Musset, Namouna, chant deuxième - Et la vierge aux yeux bleus, sur la souple ottomane...

J'ai commencé mon commentaire composé, du moins l'intro... sur Namouna de Musset. Pouvez vous me dire ce qu'il y a à changer ? Je n'ai pas encore énoncer le plan car je n'en ai pas encore trouvé.

Introduction :

Cet extrait de << Namouna >> a été écrit par Alfred de Musset en 1830. Alfred de Musset, né en 1810 et mort en 1857 par des excès de tout genre, est un poète, un dramaturge et un romancier de l'époque du XIXè siècle. L'amour est le principal thème de Namouna ; ce poème appartient au genre poétique. Nous pouvons constater que ce poème présente une situation d'amour libertin où la vie et les actions d'un libertin y sont racontées. Nous pouvons remarquer que cet extrait de Namouna est un mythe de Don Juan.

Voilà, à mon avis ça doit être la catastrophe...

Merci.

9

Musset, Namouna, chant deuxième - Et la vierge aux yeux bleus, sur la souple ottomane...

Bonjour .
Dans une introduction de commentaire composé, il faut faire figurer une problématique, et le plan si je ne m'abuse .

Musset, Namouna, chant deuxième - Et la vierge aux yeux bleus, sur la souple ottomane...

Je dois faire exactement le même commentaire, élève de première L.
JE SUIS littéralement paumée..