1

Rousseau, Émile, ou De l’éducation, II - Au contraire, plus l’homme est resté près de sa condition naturelle...

bonjour j'ai à expliquer un extrait d'émile de rousseau mais j'ai un peu de mal à démarrer :

voici l'extrait :

Au contraire, plus l’homme est resté près de sa condition naturelle, plus la différence de ses facultés à ses désirs est petite, et moins par conséquent il est éloigné d’être heureux, il n’est jamais moins misérable que quand il paraît dépourvu de tout ; car la misère ne consiste pas dans la privation des choses, mais dans le besoin qui s’en fait sentir.
Le monde réel a ses bornes, le monde imaginaire est infini ; ne pouvant élargir l’un, rétrécissons l’autre ; car c’est de leur seule différence que naissent toutes les peines qui nous rendent vraiment malheureux. Otez la force, la santé, le bon témoignage de soi, tous les biens de cette vie sont dans l’opinion ; ôtez les douleurs du corps et les remords de la conscience, tous nos maux sont imaginaires. Ce principe est commun, dira-t-on ; j’en conviens ; mais l’application pratique n’en est pas commune ; et c’est uniquement de la pratique qu’il s’agit ici.


le thème est le bonheur .
la problématique est pourquoi l'homme est malheureux?
je ne trouve pas la thèse .
j'ai pensé faire une 1ère partie sur le premier paragraphe et une 2ème partie sur le 2ème paragraphe.

pouvez vous m'aider je ne sais comment faire pour expliquer un texte . je ne comprend pas la dernière phrase et le mot " condition naturelle" . merci de votre réponse.

Rousseau, Émile, ou De l’éducation, II - Au contraire, plus l’homme est resté près de sa condition naturelle...

C'est normal d'avoir des difficultés parce que ce texte est découpé à l'as de pique. Il commence par "Au contraire" sans dire au contraire de quoi et se termine en évoquant de quoi il s'agit ici sans l'exposer.
On ne peut s'en tirer qu'en débordant, donc en lisant le contexte. Mais cela rappelle aussi le premier discours qu'il faut prendre aussi en considération.

Rousseau, Émile, ou De l’éducation, II - Au contraire, plus l’homme est resté près de sa condition naturelle...

Il me semble que tu dois explorer et expliciter les concepts philosophiques

réel
imaginaire
naturel
plaisir-douleur
bonheur
éducation

avant de relire cet extrait.

Une petite recherche sur Rousseau et son époque serait aussi bien pour tout mettree en contexte.

4

Rousseau, Émile, ou De l’éducation, II - Au contraire, plus l’homme est resté près de sa condition naturelle...

J'ai commencé une introduction mais je ne sais pas si elle est acceptable .
" L'homme a toujours recherché le bonheur , cela laisse supposer qu'il est malheureux. Il a toujours plus de désirs et est insatisfait. Le problème est de savoir comment des êtres de désirs infini peuvent être heureux? Selon Rousseau l'homme doit fonder son bonheur sur des désirs relativement facile à réaliser et abandonner les désirs imaginaires et illimités. Nous allons d'abord nous intéressez au 1er paragraphe puis au second . "

je pense que mon annonce de plan n'est pas bien pouvez vous m'aider à la modifier si besoin. merci d'avance.