11

Verlaine, Nevermore (II), Allons, mon pauvre cœur...

Continue l'analyse que tu as commencée. Va plus loin sur le rythme, les sonorités, les champs lexicaux, les images, l'apostrophe, les injonctions à l'impératif ...
Ce que je t'ai proposé, c'est la seconde étape, une simple idée de structure à laquelle d'ailleurs tu n'es pas obligé(e) d'adhérer ...

12 (Modifié par Jean-Luc 22/05/2015 à 08:47)

Verlaine, Nevermore (II), Allons, mon pauvre cœur...

En complément des pistes de Floreale, regarde aussi le thème de la corruption évidemment physique, mais aussi suggérée dans le domaine moral avec la notion de péché.

13

Verlaine, Nevermore (II), Allons, mon pauvre cœur...

Merci beaucoup! Sincèrement.
J'ai même retrouvé des choses à dire!

Jean-Luc, je ne comprends toutefois pas à quel moment dans le poème nous retrouvons la notion de péché. Veux tu bien m'éclairer?

14

Verlaine, Nevermore (II), Allons, mon pauvre cœur...

Allons, mon pauvre coeur, allons, mon vieux complice,
Redresse et peins à neuf tous tes arcs triomphaux ;
Brûle un encens ranci sur tes autels d'or faux ;
Sème de fleurs les bords béants du précipice ;
Allons, mon pauvre coeur, allons, mon vieux complice !

Pousse à Dieu ton cantique, à chantre rajeuni ;
Entonne, orgue enroué, des Te Deum splendides ;
vieillard prématuré, mets du fard sur tes rides ;
Couvre-toi de tapis mordorés, mur jauni ;
Pousse à Dieu ton cantique, à chantre rajeuni.

Sonnez, grelots ; sonnez, clochettes ; sonnez, cloches !
Car mon rêve impossible a pris corps et je l'ai
Entre mes bras pressé : le Bonheur, cet ailé
voyageur qui de l'Homme évite les approches,
- Sonnez, grelots ; sonnez, clochettes ; sonnez, cloches !

Le Bonheur a marché côte à côte avec moi ;
Mais la FATALITE ne connaît point de trêve :
Le ver est dans le fruit, le réveil dans le rêve,
Et le remords est dans l'amour
: telle est la loi.
- Le Bonheur a marché côte à côte avec moi

Tu peux remarquer de possibles allusions à la faute originelle, à une prière (encens) qui ne saurait atteindre la divinité, à l'idolâtrie : tout vise une relation amoureuse vécue sur le mode de la culpabilité.

15

Verlaine, Nevermore (II), Allons, mon pauvre cœur...

Merci beaucoup