En quoi ces textes sont-ils des réécritures ?

Bonjour,

je suis élève de 1ere L et je tente depuis plusieurs jours de répondre a une question concernant la réécriture. Mais je ne sais pas du tout comment m'y prendre. J'ai déjà décortiquer plusieurs bouquins mais je ne trouve pas exactement ce qu'il me faut. Pourriez-vous m'aider ?

J'étudie en ce moment trois textes de Victor Hugo (qui datent tous du XIX eme siècle). Il s'agit de textes polémiques. Et je dois trouver en quoi ces textes sont des réécritures  ?

Lorsque l'on me parle de réécriture je pense tout de suite a la mythologie, comme par exemple, avec Andromaque de Jean Anouilhe.
Alors pouvez vous me dire quels sont les indices qui permettent de nous montrer qu'un texte polémique est une réécriture ?

merci de votre aide
(j'aimerais vos idées assez rapidement car ce devoir est pour lundi. Je dois rentre entre 10 et 15 lignes, rédigées)

2

En quoi ces textes sont-ils des réécritures ?

Des textes de Victor Hugo du XIXè siècle ? étonnant.... ! (je plaisante).

En quoi les textes polémiques sont des réécritures ? C'est la question qui t'est posée ?
Je ne pense pas que tous les textes polémiques soient des réécritures.
Mais Hugo s'est par exemple pas mal servi d'histoires bibliques pour attaquer Napoléon III (cf Les Châtiments).
Des pastiches aussi : il a écrit des fables au sujet de Napoléon III. Je ne sais pas si on peut parler vraiment de réécriture. En tous cas, il utilise différents genres pour critiquer le pouvoir en place.

J'aurais besoin que ta question soit plus précise, car je ne comprends pas trop où ta prof veut en venir (ton prof ?).

merci

En quoi ces textes sont-ils des réécritures ?

tout d'abord merci beaucoup pour les quelques informations que tu m'a apporté. Elles vont m'être très utiles.
Dans mon devoir il s'agissait de la question suivante: "En quoi ces textes sont-ils des réécritures ?"

- Victor Hugo, Discours a l'assemblée, 30 juin 1850
-  Victor Hugo, les châtiments, JOYEUSE VIE, II, 1853
- Victor Hugo, L'homme qui rit, Deuxième partie, Livre VIII, 1869

ps: dsl pour le siècle de Victor Hugo. En effet il s'agit du 18 eme et non pas du 19 eme comme je l'ai dit !

Mais quels sont les fables qu'il a écrites sur Napoléon ?

4

En quoi ces textes sont-ils des réécritures ?

En fait, pour qu'on puisse t'aider, il faudrait savoir quels sont les textes d'Hugo qui te sont proposés. Ainsi, on pourrait voir s'ils font référence à d'autres textes. Parce que des textes polémiques, il y a dans toutes les époques et dans tous les genres...

(Anouilh reprend le mythe d'Antigone)Je ne peux pas plus t'aider au sujet de la réécriture.
Mais attention ! Hugo = 19° !! Si babylone a dit que c'était étonnant, c'est parce que tu avais fait un pléonasme : les textes de victor Hugo ne peuvent dater que du 19°....

Dans tes textes, il n'y a pas des noms de personnages connus, de la mythologie ou autre ? ça pourrait t'aider...

En quoi ces textes sont-ils des réécritures ?

voilà ce que cela donne de passer plusieurs d'heures d'affiler sur une question littéraire ! On en perd la tête ! (enfin le problème n'est pas la)

je veux bien vous faire part des textes mais ils sont tres longs et je n'arrive pas a les trouver sur internet.
Si tu veux attendre un peu, je me dépêche de les taper et je tu les aura.
Il ne fait pas trop allusion a des personnages connus. Mais on peut retrouver "Dieu", "le Christ", "Dante Alighieri", "Charles II", "Jacques II". C'est les seuls noms que l'on retrouve dans les trois textes.

Ps: Il me semble avoir envoyer un liens concernant les textes de Victor Hugo. Non ? Regarde le message qui précède la réponse de Babylone.

merci a toi

En quoi ces textes sont-ils des réécritures ?

J'i l'impression qu'on se méprend sur la signfication du sujet. Je comprends comme réécriture une nouvelle version d'un texte qu'on a déjà écrit soi-même.

En quoi ces textes sont-ils des réécritures ?

Massy, tu as raison, c'est un écrivain largement du XIX[sup]ème s.

Non, tu n'as pas donné des liens pour que nous puissions lire les textes.

hyeroline, pas un pléonaseme, mais plutôt une évidence pour les connaisseurs.

Putakli. Pour le littéraires, je crois que la réécriture est surtout la reprise d'un texte (typiquement un mythe) pour le mettre à jour.
Voir ici.
Ce qui n'empêche pas un auteur de reprendre ses propres thèmes, ou les thèmes de ses confrères.

Cependant, la Liberté de la Presse était un thème élaboré devant l'Assemblée Constituante pour une première fois par Hugo en 1848.
1848.
il conviendrait de comparer les deux versions, sans doute.

Joyeuse vie : le faste de la cour de l'empereur contrasté avec la misère des conditions de vie du peuple. Le rôle du poète devrait être de sauver le peuple par sa parole.
Alors, est-ç'un déjà-vu?

L'homme qui rit. Un handicapé comme le Bossu en Notre-Dame de Paris?
Nonobstant, les références "écriteau", "tentation", "Satan" me font penser à une imitation de la vie de Jésus.

Bien sûr, j'ai trouvé les textes sur internet, Massy. 
Et en moins de deux heures.

En quoi ces textes sont-ils des réécritures ?

JCS merci pour cette réponse qui m'aide a avancer encore plus vite.

Je sais que V.Hugo est un ecrivain largement du XIX eme siecle. Et je me suis dit que la remarque faite par Babylone était peut-être du au fait qu'il soit tres pointilleux !

En quoi ces textes sont-ils des réécritures ?

JSC a écrit :

hyeroline, pas un pléonaseme ...

Il s'agit d'un pléonasme.