1

A-t-on le droit de s'opposer à la loi ?

Bonsoir à tous ,

je dois rédiger une introduction pour ce sujet : "A-t-on le droit de s'opposer à loi" ? mais c'est la première fois et je ne sais pas de quelle façon m'y prendre , j'ai peur de faire du hors sujet 
Est-ce qu'une intro en philosophie doit faire pas mal de lignes  ?
merci

A-t-on le droit de s'opposer à la loi ?

Bonsoir,

L'intro en philo se fait en 3 parties :

- une entrée en matière (évite les généralités du type "de tous temps, les hommes...") : fait historique (à mon avis, pour ton sujet, ce serait approprié...), littéraire etc.
- problématique qui dérive de l'analyse précise de ton sujet
- annonce du plan

Dans une dissert de terminale, l'intro fait au maximum une demi-page.

A-t-on le droit de s'opposer à la loi ?

Droits de l'homme (on):
- moraux
- juridiques
La raison de la nécessité des Lois
- dans la nature
- pour régler la société

4

A-t-on le droit de s'opposer à la loi ?

Merci à vous deux .

Voilà ce que j'ai fais au brouillon :

La loi est primordiale car c'est elle qui régit l'organisation de notre société sans quoi règnerait l'anomie.Ses règles permettent de structurer les groupes . (Est-ce que cela ressemble trop à la phrase du dessus ?) L'homme étant un être de désir cela permet que des crimes ne soient pas commis en toute impunité.C'est-à-dire que la loi nous prescrit ce que l'on est autorisé à faire ou pas . Elle nous donne le droite de . Mais a-t-on le droit de s'y opposer ? .
Cette question est paradoxale car en effet pourquoi la loi nous donnerait-elle le droit de la violer ?
En premier lieu il paraît claire que la loi est le seul moyen de justice possible.
Cependant , dans un second temps il est réalisable de prouver qu'il existe des failles dans la loi qui motiverait ce viol.
La solution serait de trouver un pouvoir autre que la loi et de plus , supérieure à celle-ci.

Bon , je me suis un peu emmêlé les pinceaux pour faire un plan cohérent 

A-t-on le droit de s'opposer à la loi ?

sujet : "A-t-on le droit de s'opposer à loi" ?

J'ajouterai a ce que l'on ta déjà précisé sur l'intro de mettre des définition provisoire, d'éviter de "balancer" ta problématique trop vite .
Je pense que ton début va relativement bien mais tu devrait définir anomie .

" L'homme étant un être de désir cela permet que des crimes ne soient pas commis en toute impunité."

Cette phrase est très confuse je pense que tu a voulu aller trop vite et que tu a mélanger deux idées.
A mon avis tu devrais étayer avec par exemple :  " l'homme est un être de désirs " ce qui le pousse a des actes que la société reprouve ( ou quelque chose comme ça ) . les lois permettent d'établir des sanctions pour l'individu déviant sans perturbée la société et en lui permettant de revenir dans la société . ( essaye de faire mieux que moi c'est pas géniale cette formulation)

Après cela tu pourrais développer ta problématique qui est bonne pour en dégager son intérêt en prenant un "ton " dramatique (ma prof aimai beaucoup les problématiques qui étaient écrite comme si on s'arracher les cheveux dessus ).

Enfin, ton plan comporte une contradiction qui généralement ne passe pas (surtout si le prof est fan de rousseau) car l'intro et la conclusion en philo son primordiale .
En 1 tu dit que la loi est la seule chose qui apporte la justice  mais dans ta conclusion tu dit qu'il faut  trouver autre chose!

Voila, je me suis embrouiller mais je pense que j'ai dit le principale fait attention a comment tu amène ta problématique c'est le coeur de ton devoir

6

A-t-on le droit de s'opposer à la loi ?

merci beaucoup pour ces conseils   
Par contre je n'ai pas compris ce que viens faire Marx dans tout ca 

Est-ce que je peux citer l'exemple de Créon et Antigone ?

A-t-on le droit de s'opposer à la loi ?

Quelles sont les fonctions des lois?
Autoriser/permettre
Interdire
Encadrer
etc.

Je ne dirais pas qu'il fallait définir anomie, pour éviter l'accusation de pléonasme. Mais peut-être faudrait-il dire pourquoi l'anomie n'est pas souhaitable.


Est-ce qu'une loi peut décréter l'interdiction de la mettre en question?

Tous les deux utilisent le mot "primordial". Soyez sûrs de l'utiliser à bon escient.

"Peut-on imaginer un pouvoir qui transcende la Loi?" pourrait être ton point de vue.

pouvoir= rendre capable de
et
pouvoir=l'extériorisation pas toujours saine de l'autorité (ce sont mes expressions, je n'ai pas cherché dans un dictionnaire ou chez Lalande!)

8

A-t-on le droit de s'opposer à la loi ?

l'anomie n'est pas souhaitable car :
_chaos   tout le monde peut faire ce qu'il veut
_ l'homme revient à l'état primaire

A-t-on le droit de s'opposer à la loi ?

{Je ne veux absolument pas te rendre confuse, mais pense toujours à tous les aspects de ce que tu dis!

tout le monde peut faire ce qu'il veut

la liberté, quoi?

l'homme revient à l'état primaire

comme Dieu l'a fait. Dieu, a-t-il créé de l'imperfection?}

Mais sans discuter de tes propositions, il faut démontrer qu'elles ne sont pas bonnes (pour la société) et en quoi. Les anachistes, ne cherchent-ils pas d'établir l'anomie en pensant qu'elle est juste et équitable?

10

A-t-on le droit de s'opposer à la loi ?

Les anachistes, ne cherchent-ils pas d'établir l'anomie en pensant qu'elle est juste et équitable?

pas pensé , la colle 


Est-ce que cela paraît plus claire dit dans cet ordre 

En premier lieu nous verrons qu' il apparaît que la loi est le seul moyen de justice possible.
Cependant , dans un second temps il est réalisable de prouver qu'il existe des failles dans la loi qui motiverait ce viol.
Nous verrons ensuite si 'lon peut imaginer un pouvoir qui transcende la loi .

I/
non car rien de supérieure à la loi :
1-reprendre le paradoxe
2-loi= fondement de la société = suicide car sans la société je ne suis rien
3- s'opposer à loi = s'opposer à soi car les lois passent par mes représentants(parlements...)
4- objection  pour transition dictature  + grévistes qui pensent la loi injuste