Pire ou pis ?

Bonjour,

Citation d'une phrase trouvée sur le net :

Mieux, (ou plutôt pire !), dans...

Cette façon d dire est-elle correcte ? Ne faudrait-il pas pis à la place de pire  ?

Merci de vos avis éclairés.

Zorah

2

Pire ou pis ?

Bonjour Zorah,

Pire est un adjectif (comparatif de mauvais).
Pis est un adverbe (Comparatif de l'adverbe mal).

Ne confondez pas pire et pis dans les emplois comme substantifs. Pire est un adjectif qui ne s'emploie substantivement qu'avec l'article défini ; aussi dit-on : Cela va de mal en pis, et non en pire.

Pis, qui est un adjectif en certains emplois particuliers, ne se joint jamais avec un substantif ; l'on dit ; il n'est pire eau que l'eau qui dort ; et jamais : il n'est pis eau....
Littré

Meilleur est un adjectif (comparatif de bien)
Mieux est adverbe (comparatif de bien).

Mieux se prend quelquefois adjectivement (d'autant plus facilement, que melius n'est que le neutre de melior), et signifie meilleur, plus convenable, plus propre à la chose dont il s'agit. Il n'y a rien de mieux, rien n'est mieux que ce que vous dites. ? J'ai le repos, les rois n'ont rien de mieux, VOLT., Bastille.
Littré

Donc il faudrait privilégier les couples meilleur/pire et mieux/pis. Pourtant Littré remarque que l'emploi adjectival de l'adverbe est permis sous certaines conditions. Ici, l'emploi ne paraît pas fautif (être sous-entendu).

Pire ou pis ?

Bonjour, Zorah.

  Si "mieux" peut être employé comme adjectif neutre alors qu'il est adverbe à l'origine, c'est également le cas de "pis", puisqu'on peut écrire par exemple :"c'est bien pis" ou "qui pis est".

Et "Mieux (ou peut-être pis)" est donc correct également. Mais plus littéraire, plus recherché, et peut-être moins clair de nos jours pour le lecteur moyen  que "Mieux (ou peut-être pire)".

Pire ou pis ?

Eh bien merci à tous les deux.

5

Pire ou pis ?

On peut bien adjectiver ou adverber tout ce qu'on voudra (voire substantiver => dire pis que pendre), subsistent néanmoins quelques vérités lexicales et grammaticales :

  * bien est le contraire de mal, et leurs comparatifs respectifs sont mieux et pis ;

  * bon est le contraire de mauvais, et leurs comparatifs respectifs sont meilleur et pire.

    On devra donc associer la tétralogie (les quatre mots) mieux / bien / mal / pis, de même que meilleur / bon / mauvais / pire.

    On ne peut donc pas dire que Mieux (ou peut-être pis) est « correct également » car c'est la seule formulation correcte ; et on ne peut pas proposer Mieux (ou peut-être pire), qui est lexicalement et grammaticalement incorrect.

    Si l'on ne veut pas se livrer chaque fois à cette petite gymnastique intellectuelle, on se souviendra seulement des expressions figées : de mal en pis, d'un côté, et le pire et le meilleur, de l'autre.

Pire ou pis ?

Formes adjectivées possibles (attributs neutres du sujet) et grammaticalement correctes, ainsi que l'attestent les dictionnaires :

1) C'est mieux. (registre littéraire et registre courant)
2) C'est pis. (registre littéraire) C'est pire. (registre courant)

Donc :

Registre littéraire :  Ce qui est mieux (ou ce qui est pis) = Mieux (ou pis).
Registre courant : Ce qui est mieux (ou ce qui est pire). = Mieux (ou pire).

Non, on n'adjective pas "tout ce qu'on voudra". Mais pire étant adjectif et le bon usage permettant aussi d'adjectiver pis, il n'y a aucune raison de décréter que "Mieux (ou pire) " est lexicalement et grammaticalement incorrect.

Sauf si l'on considère que les mots appartiennent à une catégorie grammaticale figée du fait de leur étymologie, et qu'ils n'en doivent jamais changer.