Subjonctif imparfait ou passé simple ?

Bonjour tout le monde

"Au bout de quelques tours, content de lui, votre serviteur s’aventure jusqu’à vouloir s’inscrire en troisième dans un virage court où la seconde lui avait assez bien réussi jusque-là. Que croyez-vous qu’il arrivât ? "

Etes-vous d'accord avec le subjonctif imparfait de "arriver" ?
merci d'avance
Adele

Subjonctif imparfait ou passé simple ?

Bonjour, Adèle.

Il ne faut pas employer ici le subjonctif imparfait, mais le passé simple, puisqu'on évoque un évènement qui est effectivement arrivé. Il convient donc d'écrire : " Que croyez-vous qu'il arriva ? "

Subjonctif imparfait ou passé simple ?

Merci. C'est bien ce qui m'a été répondu au boulot !! je suis nulle !
Merci encore
Adele

4

Subjonctif imparfait ou passé simple ?

C'est, je crois, Voltaire qui a écrit :

« L'autre jour au fond d'un vallon
Un serpent piqua Fréron ;
Que croyez-vous qu'il arriva ?
Ce fut le serpent qui creva. »

Subjonctif imparfait ou passé simple ?

C'est bien une célèbre épigramme de Voltaire.
J'ai failli faire la même citation à Adèle. 
En voici le texte exact :

"L'autre jour au fond d'un vallon,
Un serpent piqua Jean Fréron ;
Que croyez-vous qu'il arriva ?
Ce fut le serpent qui creva."

Subjonctif imparfait ou passé simple ?

Bonsoir,

Me permettrez-vous de profiter de cette discussion pour demander quel est le bon usage actuel (dans la langue écrite tout au moins) en ce qui concerne l'emploi de l'imparfait du subjonctif après un conditionnel présent ? La concordance avec l'imparfait du subjonctif est quasiment constante aux dix-septième et dix-huitième siècles. De nos jours elle semble beaucoup plus rare.

Merci à l'avance.

Zorah

Subjonctif imparfait ou passé simple ?

Concordance - lien de fiche sur ce site.

J'avais appris
imparfait ind => impafait subj (ou plus-que-parfait subj où il se trouva une verbe + participe passé)
passé simple indic => imparfait subj
conditionnel ind => imparfait subj
plus-que-parfait ind => imparfait subj.

Avec toutefois la tendance dans l'expression moderne à éviter l'imparfait du subj qui cède sa place au prés subj et parfait subj.

Il voulait que nous partions est préférable à il voulait que nous partissions.

Subjonctif imparfait ou passé simple ?

Oui, préférable. En tout cas nettement plus usuel, c'est vrai. Disons que ça surprend moins et que c'est souvent plus euphonique. Et comme la compréhension n'en pâtit pas...

Subjonctif imparfait ou passé simple ?

Merci JSC et Jehan.
Le bon sens conseille de ne pas choquer le lecteur. On emploiera donc très souvent le présent du subjonctif, c'est la tendance actuelle de la langue et le lecteur l'attend. Mais parfois c'est au contraire le présent qui choquerait, alors que l'imparfait semble aller de soi. Je pense notamment aux dictons et proverbes, mais pas seulement.

"Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu'il te fît"... Qu'il te fasse  me surprend un peu l'oreille... Mais c'est peut-être tout à fait personnel.

Subjonctif imparfait ou passé simple ?

Bonsoir, Zorah.

Oui, c'est vrai que dans ce cas précis l'on peut considérer l'imparfait "fît"
plus euphonique que le présent "fasse".
En toute rigueur, on attendrait pourtant ici le présent du subjonctif,
étant donné que "voudrais" est au conditionnel présent.
Tandis que l'imparfait serait plus logique avec "ce que tu n'aurais pas voulu qu'il te fît",
puisque "aurais voulu" est au conditionnel passé.

Cela dit, même dans les dictons et proverbes, il me semble qu'on trouve assez rarement l'imparfait du subjonctif. D'autres exemples vous viennent-ils à l'esprit ?