Quelle est la différence entre "pourquoi" et "pour quoi" ?

Bonjour à vous tous!

Je voudrais demander la différence d'emploi entre "pourquoi" et "pour quoi"?

Tous les deux peuvent introduire une phrase interrogative, donc qu'est-ce que c'est la différence?

Je sais que l'on doit répondre à la phrase avec "pourquoi" en utilisant "parece que", c'est obligatoire?

Et pour "pour quoi", on doit également répondre "parce que ..."?
Est-ce que l'on peur répondre " pour faire+inf."?

Merci d'avance!

Quelle est la différence entre "pourquoi" et "pour quoi" ?

Dans une interrogation, pourquoi demande la cause alors que pour quoi demande le but.

Quelle est la différence entre "pourquoi" et "pour quoi" ?

Anne a écrit :
Dans une interrogation, pourquoi demande la cause alors que pour quoi demande le but.

En fait, la plupart du temps, l'adverbe interrogatif pourquoi peut tout aussi bien interroger sur la cause que sur le but (la finalité, comme dit le TLF).

"Pourquoi le ciel paraît-il bleu ?"  (interrogation sur la cause)
"Pourquoi insistez-vous ?" (dans quel but ?)

Quant à choisir entre  pour quoi et pourquoi :

Le Dictionnaire des difficultés du Robert précise qu'avec un verbe transitif on écrira pour quoi en deux mots, si quoi (= quelle chose) est le seul complément : "Tu me donnes de l'argent ? Pour quoi faire ?" (pour faire quelle chose). Mais pourquoi est en un seul mot si le verbe est suivi d'un complément d'objet : "Pourquoi faire des histoires ?" ou s'il est intransitif : "Pourquoi insister" ?

Quelle est la différence entre "pourquoi" et "pour quoi" ?

Merci à vous tous!
Maintenant c'est plus claire.

Quelle est la différence entre "pourquoi" et "pour quoi" ?

Je ne trouve pas cela si clair.
Je préférerais traduire "pourquoi ?" par "pour quelle raison ?" On n'est pas dans une alternative entre le but et la cause, ni enfermé dans la causalité. Le questionnement est beaucoup plus ouvert. "Pourquoi me dites vous cela ? - Parce que je suis en colère, parce que j'en ai assez, pour en finir, etc..." La question ne précise pas la manière de répondre qui est laissée au choix du répondeur comme si on lui demandait: "Expliquez-vous", autrement dit "Dans quel environnement est-ce que votre propos prend place ?" C'est même lui qui fera préciser la question s'il la retourne: "Pourquoi pas ?"
Mais là, on touche à une distinction que je ne comprends pas bien, celle du quid et du quod qui produit le quiproquo. Je n'ai pas le Gaffiot sous la main, mais il me semble me souvenir que je l'avais consulté sans en sortir complètement éclairé.

6

Quelle est la différence entre "pourquoi" et "pour quoi" ?

Bonjour.

Ma question ne concerne que 'pour quoi', pronom relatif composé.

Je suis venu ici pour vous poser une question.

À partir de cette phrase, j'écris deux phrases :
1. Ce pour quoi je suis venu ici est pour vous poser une question.
2. Ce pour quoi je suis venu ici est de vous poser une question.

Parmi les deux phrases, laquelle est correcte grammaticalement ?

Amicalement.

7

Quelle est la différence entre "pourquoi" et "pour quoi" ?

Ce pour quoi je suis venu (ici), c'est pour vous poser une question.

Mais, c'est très lourd / maladroit.

8

Quelle est la différence entre "pourquoi" et "pour quoi" ?

Merci, Katioucha ! 

9 (Modifié par webmestre 09/09/2017 à 14:18)

Quelle est la différence entre "pourquoi" et "pour quoi" ?

Bonjour,
Voici la vraie réponse à votre articule posté.

Ne pas confondre "pourquoi / pour quoi".
Pourquoi = pour quelle raison. La réponse attendue est : parce que... Pourquoi luttent-ils ? Parce qu'ils veulent gagner.
Pour quoi = pour quelle chose, pour quel objectif (s'oppose à pour qui, pour quelle personne). La réponse attendue est : pour ceci, pour telle chose. "Pour quoi luttent-ils ? Pour la victoire."
Ce pour quoi / ce pourquoi. Les deux graphies sont admises aujourd'hui. Ce pourquoi, naguère critiqué, est plus courant, ce pour quoi plus soigné.https://www.facebook.com/larousse.fr/po … 0258106710

10 (Modifié par Jehan 09/09/2017 à 13:48)

Quelle est la différence entre "pourquoi" et "pour quoi" ?

C'est bien de citer le Larousse...
Alors, la réponse que j'ai faite dans le message n° 3 de cette discussion serait une fausse réponse,
selon toi ?