1

Vos plus beaux moments de lecture

Moi l'oeuvre que j'ai le plus aimé c'est "l'enfant bois" d'Audrey Pulvar. Cette manière de mettre en scène la violence et la souffrance qu'endurent 5 générations de femmes de la même famille est remarquable, pas trop de blabla, on est pa trop porté sur une écriture recherchée mais plutôt sur une histoire profonde et touchante.

   La première fois que j'ai appris l'existence de ce livre, on m'a lu à haute voix un des passages avec cette jeune fille qui se faisait violer, déchirer le corps par une flopée de marins, et j'ai entendu les sanglots remonter dans la gorge de cette lectrice. J'ai lu cette oeuvre et j'ai été renversée. Le langage est cru, je ne cacherais pas que l'on parle beaucoup de sexe...
   
   On ne ferme pas ce livre sans ressortir boulversé.
Je n'ai pas le livre en main et je ne peux vous faire part de certains passages captivants maintenant, mais vous n'hésitez pas à citer des passages que vous avez adoré.

Vos plus beaux moments de lecture

En vrac, Montaigne bien sûr, et les Anciens, surtout Plutarque... Et aussi quelques vers de Chénier et de Lamartine... 

3

Vos plus beaux moments de lecture

wAW! ce genre de littérature est assez ancien, Montaigne, Horace... et en littérature contemporaine, ou du XIX ème siècle. n'hésitez pas à nous laisser des extraits.

4

Vos plus beaux moments de lecture

Bonjour.
J'ai toujours un petit frisson devant la grande ellipse de plusieurs années dans L'Education sentimentale ("Il voyagea").

PS Dis, Didinette (pardon, c'est facile), qu'est-ce que tu as contre les textes anciens ? Les modernes ne sont pas meilleurs pour être plus récents 

Vos plus beaux moments de lecture

Dans mes plus beaux moments de lecture, il y a...

...une après-midi pluvieuse avec Le Rouge et le Noir de Stendhal,
...Un amour de Swann, de Proust,
...Anna Karénine, de Tolstoï,
...Le Guépard, de Tomasi di Lampedusa,
...Les Lettres Persanes, de Montesquieu,
...Alcools, d'Apollinaire,
...Les Chimères, de Nerval,
...L'Ecume des jours, de Vian,
...L'élégance du hérisson, de M. Barbery,
...Le Petit Prince, de St-Exupéry,
...La vie immédiate, de Eluard,
...Belle du Seigneur, de Cohen,

...et tant d'autres auxquels je ne pense pas à présent !

6

Vos plus beaux moments de lecture

Difficile de faire une telle liste qui ne corresponde pas à celle de nos livres préférés :

L'idiot de Dostoïevski, qui m'a fait passer plusieurs nuits blanches
Le Temps retrouvé de Proust, terminé cet été dans un motel miteux en Alabama (inoubliable  )
Absalon! Absalon! et Le Bruit et la fureur de Faulkner
Les Faux-monnayeurs de Gide
Ma première lecture de Du côté de chez Swann de Proust, quatre ans avant de lire la Recherche en entier (il m'a fallu du temps pour oser y revenir...)
La Montagne magique de Thomas Mann
Les Confessions de Saint-Augustin
Le Gai savoir de Nietzsche
Les souffrances du jeune Werther de Goethe, peut-être pas mon oeuvre préférée de l'auteur, mais il a beaucoup compté à une certaine période de ma (courte) vie
Mrs Dalloway de Virginia Woolf
Oedipe-Roi, Antigone de Sophocle
Macbeth, Hamlet de Shakespeare

... et beaucoup d'autres...

7

Vos plus beaux moments de lecture

Mais comment fait-on pour apprecier "lebruit et la fureur" de Faulkner, je peux comprendre pour certaines oeuvre mais laà pas du tout, alors je voudrais bien que vous me disiez ce que j'ai raté .

chris_ves a écrit :

Bonjour.
J'ai toujours un petit frisson devant la grande ellipse de plusieurs années dans L'Education sentimentale ("Il voyagea").

PS Dis, Didinette (pardon, c'est facile), qu'est-ce que tu as contre les textes anciens ? Les modernes ne sont pas meilleurs pour être plus récents 

Je n'ai rien contre eux au contraire.

8

Vos plus beaux moments de lecture

Un beau moment de lecture...
Pas forcément envie de parler de mes livres préférés (aussi, bien sûr), mais de ceux que j'ai lus dans des moments particuliers...
Les Liaisons dangereuses, au Cap d'Agde, entre deux cuites ;-)
Illuminations, de Rimbaud, à la sortie de l'adolescence, en plein doutes.
Partage de Midi, relu cet été, dans le TGV qui m'emmenait au Festival d'Avignon.
Le Soulier de Satin, de Claudel aussi, découvert par hasard en Terminale (il était au programme...).
Phèdre de Racine : " J'aime ! Ne pense pas qu'au moment que je t'aime, innocente à mes yeux je m'accuse moi-même..."
et Phèdre de Sénèque, j'ai eu la chance d'en jouer une partie en latin l'année dernière. Sublime.
"C'est bien Thésée que tu aimes ?
Hippolyte, oui. C'est bien le visage de Thésée que j'aime."
(Hippolyte, sic est.)
Brrr. J'en ai des frissons partout.
Merci de m'avoir fait revivre ces beaux moments didinette, et d'avoir lancé le sujet pour profiter de ceux des autres !

9

Vos plus beaux moments de lecture

Les Illuminations est vraiment ce que je lis sans jamais me lasser : toujours, pour moi, un exceptionnel moment de lecture.

Récemment ça a été les premières pages de Guignol's Band, les premières pages d'un style à en pleurer, à en crier.

10

Vos plus beaux moments de lecture

Je suis aussi ravi des propos que je lis sur cette ligne que je suis déçu de ceux qui se rapportent aux livres "à lire", sur d'autres lignes. C'est bon et généreux d'indiquer aux autres ses bons moments de lecture.
Ce sont des moments où la lecture est réconfortante, et pour cela, encore plus agréable que d'habitude, livres relus, plutôt que livres lus.
Alors, je dirai Montaigne d'abord, et encore Montaigne, et toujours Montaigne.
Mais aussi Baudelaire, et pas seulement la poésie Quand j'étais dans des situations réellement difficiles à vivre (à Johannesburg au temps de l'apartheid), je trouvais beaucoup de réconfort à relire "La folle de Chaillot" de Giraudoux.
Au delà, à part quelques (rares) exceptions, je partage l'avis des  intervenants, et en suis très heureux, car cela indique un fond, un vrai fond de références profondes communes.