Amici vos saluto novus sum.

Comme j'ai essayé de le dire, je suis nouveau sur le forum, j'étais avant sur DicoLatin, mais depuis l'ensemble du site est payant... alors je change de planète. Je suis débutant en latin et comme tout bon débutant je viens débuter un peu ici ...

Gloria novis est saepe memoria gratiae...

Amici vos saluto novus sum.

Absalon, tibi plurimam salutem dico !

Si vis bene Latine loqui et scribere, opusculum lege quod Epitome Historiae Graecae dicitur, cujus auctor H. Lantoine est.
(www.abebooks.fr)

Vale.

Zorah

Amici vos saluto novus sum.

Je vais de ce pas étudier cette réponse... il va me falloir un peu de temps !
En tous les cas super merci pour la causerie ...
A plus ...

Après quelques recherches il me semble que : "Absalon, tibi plurimam salutem dico !"
« Absalon, je dis mille compléments à toi » ... mais je ne connais pas la forme « salutem » Quelle est-elle ?

Je continue à chercher pour la suite... mais je crois avoir compris le sens global !

Amici vos saluto novus sum.

Et si tu achetais un dictionnaire (le Gaffiot de Poche est très utile)....?

Amici vos saluto novus sum.

Absalon a écrit :

Je vais de ce pas étudier cette réponse... il va me falloir un peu de temps !
En tous les cas super merci pour la causerie ...
A plus ...

Après quelques recherches il me semble que : "Absalon, tibi plurimam salutem dico !"
« Absalon, je dis mille compléments à toi » ... mais je ne connais pas la forme « salutem » Quelle est-elle ?

Je continue à chercher pour la suite... mais je crois avoir compris le sens global !

Plurimam salutem dico, ou salutem plurimam dico était la formule habituelle de salutation dans les lettres. On l'abrégeait souvent en PSD ou SPD. Mille salut, mille compliments, est probablement une traduction trop emphatique, à mon sens, pour une formule somme toute banale.

Salutem est l'accusatif (= cas du complément d'objet direct) du nom féminin salus, -utis, salut.

Plurimam est l'acusatif féminin singulier de plurimus, a, um, superlatif de multus, a, um, nombreux. Donc : très nombreux. Le mot est accordé en genre, ici féminin, nombre, ici singulier, et cas, ici accusatif, avec salutem, complément d'objet direct de dico. C'est parfaitement normal, et, faut-il le dire, absolument nécessaire.

Tibi, datif de tu : à toi.

Dico : je dis, de dicere, dire.

L'Epitome dont je te parle est un "vieux" petit livre (in-16) rédigé en un latin très simple au début : "Graecia est peninsula sita inter Ionium et Mediterraneum et Aegeum mare. Inter Graeciam et Asiam crebrae jacent insulae, Euboea et Cyclades, et multae aliae". Les difficultés sont expliquées. La fin du livre est d'un bon niveau de terminale d'aujourd'hui (facilement). En l'absence de professeur, c'est épatant pour apprendre.

J'insiste sur la nécessité d'un dictionnaire en citant JSC : Et si tu achetais un dictionnaire (le Gaffiot de Poche est très utile)....?

Amici vos saluto novus sum.

Merci à tous pour vos conseils... promis j'achèterai un Gaffiot !
Pour ce qui est de l'Epitome, je regarderai aussi ça à l'air très intéressant ... pour le moment je me sers d'un bouquin de collège "Initiation au latin" 3ème que je n'ai pas encore épuisé !

Sinon bien vu pour "Salutem" j'avais gommé la troisième déclinaison et j'étais parti sur l'idée d'un verbe dont je ne connaissais pas la forme !
Bise à tous je continue à potasser ...

"Libertatis corporis ducit animum deos !"J’ai fini l’étude du message de Zorah :
« Si vis bene Latine loqui et scribere, lege opusculum quod Epitome Historiae Graecae dicitur, cujus auctor H. Lantoine est. »
Il y a juste deux choses sur lesquelles j’aurai besoin d’aide :

c’est l’utilisation du parfait pour « loquor » semblant signifier un infinitif  : « parler »
Est-ce bien cela ?

Et pour « dicitur » j’en bave un peu car je n’en suis pas encore à cette leçon ! Il semble que ce soit une tournure passive pouvant se traduire par « est dit », autant je comprends l’idée :
visiblement il s’agit d’un Epitome de l’histoire grecque dont (cujus) l’auteur est H. Lantoine.
Mais que vient faire « dicitur » ?

A plus ...

7

Amici vos saluto novus sum.

Absalon a écrit :

J’ai fini l’étude du message de Zorah :
« Si vis bene Latine loqui et scribere, lege opusculum quod Epitome Historiae Graecae dicitur, cujus auctor H. Lantoine est. »
Il y a juste deux choses sur lesquelles j’aurai besoin d’aide :

c’est l’utilisation du parfait pour « loquor » semblant signifier un infinitif  : « parler »
Est-ce bien cela ?

Le parfait de loquor est locutus sum ; loqui est l'infinitif présent, dépendant de vis, "tu veux".

Et pour « dicitur » j’en bave un peu car je n’en suis pas encore à cette leçon ! Il semble que ce soit une tournure passive pouvant se traduire par « est dit », autant je comprends l’idée :
visiblement il s’agit d’un Epitome de l’histoire grecque dont (cujus) l’auteur est H. Lantoine.
Mais que vient faire « dicitur » ?

A plus ...

Dicitur : il est dit, on dit. Un petit ouvrage qui est dit, qu'on appelle...

Amici vos saluto novus sum.

Quelle méthode utilises-tu ? Où en es-tu ?

Amici vos saluto novus sum.

Pour ce qui est de "loquor" je prends note, mais cela dépasse, pour le moment, mon seuil de connaissances ... Je croyais "loquor" équivalent à un verbe, il semble que ce soit une sorte de locution ?

Pour ce qui est de la méthode, j'utilise le livre "Invitation au latin" de 4ème que j'aime bien. La progression me convient.
Et pour compléter cette méthode, le top, c'est les causeries sur l'internet et aussi le dico en ligne...

Voilà, en gros je bricole ma méthode.

Sum parvus numero sed magnus animo.

10

Amici vos saluto novus sum.

Absalon a écrit :

Pour ce qui est de "loquor" je prends note, mais cela dépasse, pour le moment, mon seuil de connaissances ... Je croyais "loquor" équivalent à un verbe, il semble que ce soit une sorte de locution ?

Loquor est un verbe, mais d'une famille que vous avez le temps de découvrir, qu'on appelle les déponents (ils se conjuguent à la voix passive bien que ce soient des verbes de sens actif). Loquor et locutus sum sont des formes conjuguées de ce verbe (présent et parfait). Désolé d'avoir brûlé les étapes !