Les témoignages fournis par les correspondances privées ont-ils seulement un intérêt historique ?

Bonjour le sujet de ma dissertation est :

« Les témoignages fournis par les correspondances privées ont-ils seulement un intérêt historique ? »

J'ai choisi de prendre un plan binaire donc une partie qui répond oui et l'autre qui répond non mais je n'arrive pas à trouver les sous-parties pour mon grand un ! Merci de m'aider.

Les témoignages fournis par les correspondances privées ont-ils seulement un intérêt historique ?

Je ne pense pas que faire un plan thèse /antithèse soit une réelle bonne idée.
Je crois que tu dois d'abord chercher les exemples sur lesquels t'appuyer, ensuite à toi de choisir si oui ou non les témoignages ont une importance historique.

Les témoignages fournis par les correspondances privées ont-ils seulement un intérêt historique ?

Voici un sujet intéressant ; je pense, comme dans le message précédent, qu'un plan dialectique risque de proposer une réflexion trop générale voire superficielle.

Je vous conseille une méthode que mon professeur de littérature de l'université m'a conseillé, c'est une méthode qui s'appelle : les "3D", non ce n'est pas une blague   en fait vous devez organiser votre réflexion sur trois aspects :
Définir, discuter et dépasser.

Essayez de peser le pour et le contre et de trouver de bons exemples qui puissent aller dans ce sens , mais aussi l'inverse, aprés tout dépend de la position que vous adoptez, et argumentez toujours d'un aspect mineur à un aspect majeur, les professeurs vous diront eux-mêmes que le contenu importe peu, mais qu'il faut être "engagé" 

Pensez à trouver les références qui seront les meilleures pour diriger votre travail, en passant par Rilke, ou par certains documents retrouvés pendant la Shoah.

Une question cependant : qu'entendez-vous par "correspondances privées" ?
Je vais essayer de cogiter sur ce, essayez de me répondre et j'essaierai de vous aider.

Jeff.

4

Les témoignages fournis par les correspondances privées ont-ils seulement un intérêt historique ?

Bonjour,

Pour creuser le sillon derrière Jeff, je verrais bien le plan suivant qui tient compte du "seulement".

1. Qu'est-ce qu'une "correspondance privée" ?
    Lettres de Mme de Sévigné par ex.
    a. un dialogue : "la correspondance des absents" selon Cicéron
    La lettre est un substitut du contact visuel et de l’échange verbal : elle acquiert la potentialité d’un dialogue différé ; écrire une lettre équivaut paradoxalement à être solitaire, mais en présence de l’autre, le destinataire.
    b. Un destinataire qui ne sera pas un relais
    Si le destinataire est en fait la globalité des lecteurs, nous avons affaire à la lettre ouverte, lettres concernant les mœurs, la politique, ayant une visée critique.
                     Un destinataire qui est invité à entrer dans l'affectivité, la personnalité du scripteur.
    Ce destinataire peut être individuel ou collectif,  réel ou fictif. Il reste en tout cas désigné .

2. Les témoignages fournis par les correspondances privées ont un intérêt historique
Par ex. les lettres des Poilus pendant le 1er conflit mondial.
    a. Etat de la langue
    b. Intérêt historique : précisions sur les faits, participation à l'histoire au jour le jour comme un journaliste
    c. Intérêt sociologique : préoccupations, manières d'envisager la vie, coutumes

3. Mais pas seulement un intérêt historique
    a. Intérêt psychologique : découverte d'une personnalité avec ses goûts, ses répulsions, ses émotions qu'elle cherche à faire partager
    b. Atteindre à l'universel au-travers du particulier
    c. Intérêt littéraire : c'est pourquoi nous continuons à lire Mme de Sévigné.