1

Changement d'orientation et entrée en hypokhâgne

bonjour!je viens de passer mon bac S mention Bien et je suis inscrite pour la rentrée en prépa HEC . Seulement je prend conscience, un peu tard, que je veux me spécialiser dans la littérature pour devenir journaliste ou critique littéraire. Pour cela je pense que tenter le concours de Sciences politiques de Paris ou celui du Celsa serait approprié. Je me demande alors si c'est possible de changer de voie et de s'inscrire à la dernière minute en Hypokhagne bien que cela soit dure de rattraper mon retard par rapports aux autres éleves qui ont lu des livres spécifiques pour cette prépa durant l'été. Je ne sais pas si ce problème personnel d'orientation est approprié à ce site mais j'ais besoin d'éclaircissement.Merci par avance de vos conseils!!.

2

Changement d'orientation et entrée en hypokhâgne

Salut !

je connais pas du tout hypotruc (peur de mal l'écrire, pardon à ceux qui sont, ou vont être, en plein dedans). J'ai peur effectivement que tu aies du mal à rattraper ton retard, mais tout est possible. Alors, contacte la classe où tu souhaites faire cela pour leur demander s'il n'est pas trop tard ( prépa c'est pas sur dossier ?). Avec un peu de chance...

Bon courage à toi en tout cas

Changement d'orientation et entrée en hypokhâgne

Merci pour le "hypotruc", surtout quand le terme est écrit en entier dans le message précédent (ah, la magie du copier/coller !)..............
Mistigri, j'ai bien peur que ce ne soit trop tard, mais tu peux toujours tenter ta chance dans des prépas moins connues.
Sinon, tu pourrais postuler l'année prochaine, tu ne seras certainement pas le/a seul/e.

Changement d'orientation et entrée en hypokhâgne

Bonjour mistigri,

Etant moi-même passée par une prépa je peux te renseigner. Effectivement, il est un peu tard pour t'inscrire, pas vraiment à cause du retard à rattraper (rares sont les élèves qui lisent l'intégralité des biblios avant la rentrée) mais pour des raisons purement administratives : les dossiers doivent être déposés vers Pâques afin d'être examinés et sélectionnés par les commissions des différentes prépas. A mon avis personne ne te prendra en dernière minute.
Pour ton orientation, une année en HEC n'est pas forcément perdue, tu peux toujours te réorienter par la suite. Sinon regarde si tu peux partir à l'étranger, c'est souvent un atout (au passage, tu ne devrais pas être pénalisée par ta formation scientifique pour entrer en prépa littéraire).

je veux me spécialiser dans la littérature pour devenir journaliste ou critique littéraire. Pour cela je pense que tenter le concours de Sciences politiques de Paris ou celui du Celsa serait approprié.

Attention, Sciences po n'est pas une formation littéraire à proprement parler. Si tu veux faire du journalisme pourquoi pas (il existe aussi des écoles de journalisme, comme les ESJ), mais pour la critique littéraire, je doute que ça t'aide beaucoup. Dans ce cas il vaut mieux faire une hypokhâgne et une (ou plusieurs) khâgnes, puis aviser sur les différents concours qui s'offrent à toi ou reprendre un cursus en fac de lettres (c'est la formation littéraire la plus répandue). Là, tu pourras te spécialiser dès le master et avoir accès au milieu de la recherche, très lié à celui de la critique.

J'espère t'avoir aidée

5

Changement d'orientation et entrée en hypokhâgne

Dans ce que tu veux faire, pourquoi pas une fac de lettres, directement ? C'est moins prestigieux, certes, mais en ce qui concerne la critique littéraire c'est sans aucun doute là que tu auras le plus de correspondance avec ce que tu recherches. Et puis, ce n'est pas parce que tu n'as pas fait de prépa que tes résultats seront moins bons (il y a dans ma classe un gars qui se destine à la philosophie, qui n'a pas de fait de prépa, et qui nous surpasse tous sans aucun problème). Je ne crois donc pas que le prestige d'une formation influence grandement tes capacités... C'est plutôt l'inverse... Et puis une année en fac de lettres te sera forcément profitable si tu veux faire Hypokagne (je l'ai bien écrit ?) l'année prochaine (je sais que j'ai oublié un chapeau mais je ne sais pas où il va). Encore une fois, mes excuses pour hypotruc

Bon courage !