Comment traduire "agnosco veteris vestigia flammae"

Bonjour à tous,

Comment traduire de manière satisfaisante agnosco veteris vestigia flammae ? Car comment reconnaître dans un amour-passion les restes d'un ancien amour ? Vulnus alit venis et caeco carpitur igne... La plupart des jeunes lecteurs de l'Enéide "tiquent" sur la traduction habituelle. Faut-il donc paraphraser ?

Merci de vos avis.

Zorah

Comment traduire "agnosco veteris vestigia flammae"

effectivement, "les restes", ce n'est pas très poétique, mais je ne vois pas comment on peut "paraphraser" dans une traduction.. Donc voici ce que je te propose:

agnosco veteris vestigia flammae
(Didon ressent des sentiments qu'elle a jadis ressentis, et qu'elle s'est efforcé d'étouffer en quittant Tyr)
'je retrouve la flamme qui brûla jadis en moi'
évidemment, cela nous prive d'une assonance...

"Vulnus alit venis et caeco carpitur igne"
'Elle nourrit une blessure en ses veines et est saisie d'un feu aveugle'
je te l'accorde, cela mé

Comment traduire "agnosco veteris vestigia flammae"

Merci beaucoup, Tyagin. J'avais donc en fait un faux-sens sur vestigia.

Comment traduire "agnosco veteris vestigia flammae"

Proposition:
je perçois les vestiges de la flamme d'antan.