4 101

Vive les mots !

Pardon, Arthur, j'ai rajouté un peu tard que c'est bien un objet à tête. Et ce n'est pas un terme nautique.

4 102

Vive les mots !

Je crois l'avoir rencontré, en cours, comme une sorte de marteau ?!
Mais si je ne me trompe pas, ce doit être une signification archaïque...

4 103

Vive les mots !

Bravo Sullyvan, Un têtu est bien un marteau (!)
Mais précise son usage et tu auras gagné. On s'en sert encore de nos jours me semble-t-il.

4 104

Vive les mots !

Je ne puis aller plus loin...
Un de mes professeurs a fait, à quelque chose près, la même boutade.

D'où je sais qu'il s'agit d'un marteau... Après...
Je fréquente assez le milieu de la menuiserie, et ça ne me dit rien.

Voir du côté des rocs peut-être ?

4 105

Vive les mots !

Oui! Tu te rapproches! On peut même dire que tu as gagné. Le têtu est bien un marteau de tailleur de pierres et de carrier. C'est un gros marteau carré dont un côté est terminé par une pointe.  Bravo Sullyvan!  Ça n'a pas traîné!

À toi, à présent.

4 106

Vive les mots !

Alors, je soumets le trigaud à vos subtils esprits.

4 107

Vive les mots !

Bonjour...

Le trigaud est-il également un outil, ou tout au moins un objet ?

4 108

Vive les mots !

Bonjour Jehan !

Non ; à l'origine, c'est un adjectif, qui s'est peu à peu substantivé.

4 109

Vive les mots !

Comme c'était le cas pour le "têtu", cet adjectif aurait pu lui aussi se substantiver en nom d'objet.
Mais puisque ce n'est pas ça... Le trigaud serait-il une personne ?

4 110

Vive les mots !

Il ne fallait pas percevoir de lien logique, désolé de n'avoir pas été clair .

Le trigaud serait-il une personne ?

Oui-da !