11

Vive les mots !

Et aussi un petit couteau pour écussonner

Vive les mots !

Bonjour, Dianceth.

Je suis peut-être très fort, mais je me suis tout de même trompé pour l'étymologie de "fleurer" ! Certes, comme je le soupçonnais, il ne vient pas de "fleur" au sens botanique... Mais  après vérification, le mot ne vient pas non plus de "flagrare".  C'est un verbe issu du vieux français flaor, fleeur, lui-même issu du latin populaire flatorem, latin classique flatus, "souffle", du verbe "flare", souffler. Il fallait que ce fût dit. Ouf, je peux souffler...

13

Vive les mots !

Bonjour, Jehan,

Merci pour la rectification, c'est tout à ton honneur et, comme on dit, Errare humanum est.

Joli jeu de mots !   

Par contre, le Gaffiot ne semble pas connaître le verbe flare, mais j'ai flatare pour "souffler". Je suppose que c'était une faute de frappe... Vilain clavier ! 
Ah bin si, oups, le verbe flare existe bel et bien, j'ai mal regardé, je me suis fait avoir parce que mon Larousse donne flatare pour l'étymologie de "fleurer" ! Désolé.

Personne n'a un petit mot à proposer ? 
Moi non plus d'ailleurs, mais je vais chercher...

Je propose deux mots :

- Qu'étudie l'erpétologiste ?

- Qu'est-ce qu'un eunecte ?

                      Dianceth

Vive les mots !

Toujours garanti sans dico :
L'erpétologiste, il me semble qu'il étudie les serpents. Et l'eunecte, c'est justement le nom d'un serpent, le nom savant de l'anaconda, ce cousin du boa qui vit en Amazonie... C'est un mot qu'on trouve assez souvent dans les mots-croisés.

A moi de proposer.  Pour dire "Il y a longtemps", on dit : "Il y a belle lurette"... Mais qu'est-ce donc que cette lurette-là ?

15

Vive les mots !

Bien vu, Jehan, c'est tout à fait ça !   

Petite précision, mon Larousse élargit l'erpétologie (ou herpétologie) à l'étude des reptiles et des amphibiens, mais l'étymologie de ce mot et son sens premier te donnent raison, bravo !

Pour "lurette", je connais l'expression et il me semble que ce mot ne s'emploie que dans cette expression, non ?
Que veux-tu ici, l'étymologie, le sens du mot...?

                     Dianceth

Vive les mots !

Le sens de l'expression, je l'ai donné. C'est plutôt l'origine du mot lurette que je demande...

Vive les mots !

Bonjour Jehan,

Je tente une explication (garantie sans dico !).

Lurette serait une déformation de Laurette. Il y a très très longtemps, un vieil homme au vocabulaire pauvre aurait un jour eu besoin d'exprimer l'idée « il y a longtemps ». Ne trouvant pas le mot, il regarda désespérément sa femme (aussi vieille que lui, et à la beauté fanée) et s'écria : « Il y a "quand t'étais belle Laurette" ! ». L'expression a fait un tabac dans le village, s'est étendue au bourg voisin. Quelques années plus tard, on la retrouva à la foire aux bestiaux du chef-lieu de canton... : « Ah ! y'a belle lurette que j' t'avons point vu le Bébert !!! »
De là... vous imaginez la suite...

Muriel

18

Vive les mots !

heure => heurette => (corruption) => lurette.

Robert dit que le mot fut transmis oralement, notamment dans le nord et l'est du pays.
Aussi possible: depuis/voici belle lurette (que) 1877
ou il y a belle lurette  1807.

19

Vive les mots !

Pour moi, c'est une très bonne explication, tout à fait plausible.
Bravo, Muriel H. ! 

                                          Dianceth

JSC, Robert ?

20

Vive les mots !

Dianceth a écrit :

Pour moi, c'est une très bonne explication, tout à fait plausible.

Piquée à Robert Escarpit et à ses très réjouissants Contes de la Saint Glinglin !