1

Théophile de Viau, Un Corbeau devant moi croasse

Bonjour,
Relisant mes lectures analytiques en vue de mon oral de français, je me suis posé une question.
Devant le poème « Un corbeau devant moi croasse » de Jean de Sponde (je n'ai pas pu retrouver le texte sur le net, mais il n'a pas trop de rapport avec ma question), il fait allusion à un soleil devenu noir, d'où ma question :
Les éclipses étaient elles connues à cette époque (environ 1620)?
Merci d'avance!

Théophile de Viau, Un Corbeau devant moi croasse

Bonsoir Stella non éclipsée,

Bien sûr ! On en parle dans les Évangiles par exemple :

le vendredi 3 avril 33, pleine lune le 3 avril à 15h02. Ce même jour, une éclipse partielle de lune théoriquement visible à Jérusalem eut lieu vers 17h51 à 18h33 (heures locales) : cette éclipse a pu être rapprochée de l’éclipse de soleil (impossible au moment de la pleine lune) décrite dans les Évangiles synoptiques (Mt 27:45|Mc 15:33|Lc 23:44).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Passion_du_Christ

Muriel