1

Dans quelle mesure peut-on dire que les amants Roméo et Juliette sont des victimes ?

Je dois repondre à cela et je me demandais ce que vous en pensez et si qulqu'un l'a deja fait...

bien sur j'y ai deja réfléchi...

Des victimes qui ne sont pas remis en cause:

victime du conflit entre les deux famille
victime du destin
victime des astres

Des victimes remis en cause:

victime du comportement de roméo ( la théorie de bonnefoy ) = roméo qui entraine juliette dans sa chute


ce n'est absolument pas mon plan c'est juste des idées que j'ai classé pour qu'elle soit plus claires...

inutile de dire que je ne veux pas qu'on fasse mon devoir mais juste avoir des pistes supplémentaires et si quelqu'un l'a fait, qu'il me recadre si je suis a coté de la plaque....

merci d'avance a trés vite j'espére...

Dans quelle mesure peut-on dire que les amants Roméo et Juliette sont des victimes ?

Bonjour, minouch-k.
Quel est ton sujet exact?

Victime du destin=victime des astres, non?

Victimes de l'amour, de la passion, de l'insouciance, de la société (civile et religieuse), de leur confiance (mal placée?) en Laurent et la Nourrice........

Enfin "victimes", n'est -il pas juste une misérable excuse pour ne pas reconnaître la réalité de leur situation et la vivre? Ne pas prendre en charge la responsabilité de leurs actes (illicites).

3

Dans quelle mesure peut-on dire que les amants Roméo et Juliette sont des victimes ?

mon sujet exact:

Dans quelle mesure peut on dire que les amants de Roméo et Juliette sont des victimes?

et la deuxiéme, meme si j'en ai parlé ailleurs ( on c jamais si tu es inspiré  ) c'est: L'image du corps dans la piéce.

donc voilà... 

Dans quelle mesure peut-on dire que les amants Roméo et Juliette sont des victimes ?

minouch-k a écrit :

Dans quelle mesure peut on dire que les amants de Roméo et Juliette sont des victimes?

Je crois d'avoir donné des indications ci-haut.
Commence par une définition de "amant" et "victime", peut-être.
L'amour, rend-il aveugle?

5

Dans quelle mesure peut-on dire que les amants Roméo et Juliette sont des victimes ?

oui j'ai lu ce que tu avais ecrit mais tu  m'avais demandé mon sujet exact, donc...

mais j'aime bien la lecture de bonnefoye, je l'a trouve interressante donc je vais surment partir sur le fait:

a priori victime démuni ( en gros , j'ai pas trouvé encore vraiment les termes adequat) mais filnalment victime d'eux même ( pareil pour là )

Dans quelle mesure peut-on dire que les amants Roméo et Juliette sont des victimes ?

minouch-k a écrit :

filnalment victimes d'eux-mêmes

Absolument.