Les types de focalisation

1/ " Toute sa personne était une grimace. Une grosse tête hérissée de cheveux roux, entre les épaules une bosse énorme (...)"
                                    D'après Victor Hugo, Les Misérables.

2/ " Avant-hier, je me promenais vers le pont d'Iléna....Il faisait un grand vent....Je suivais de l'oeil un batelet rempli de sable, qui voulait passer la dernière arche (...) ".
                                    D'après Stendhal, Correspondance.

3/ " Le lendemain, les jours suivants, Etienne reprit son travail à la fosse. Il s"accoutumait, son existence se réglait sur cette besogne (...).
                                    D'après Emile Zola, Germinal, 3 ème partie.

4/ " Il arriva chez nous un dimanche de novembre 189... je continue à dire"chez nous" , bien que la maison ne nous appartient plus."
                                    D'après Alain Fournier, Le Grand Meaulnes,

5/ " Avant que d'entendre l'histoire de ma vie, écoute ami lecteur, un  conte que je vais te faire (...)
                                    D'après Lesage, Gil Blas, (1715-35), livre1

6/ "Depuis un mois, j'erre à travers celle île magnifique, avec la sensation que je suis au bout du monde."
                                    D'après G.de Maupassant, Boule de Suif.

a)Relevez et expliquez le type de focalisation dans les extraits proposés.
b)Relevez les marques du narrateur et du narrataire  dans chaque extrait.

voila comment j'ai répondu :
1/focalisation externe :parce qu'il y a une description du physique du corps humain avec les mots : grosse tête hérissée - cheveux roux...
marque du narrateur et narrataire: il n'y a pas

2/focalisation zéro : parce que le narrateur décrit le lieu ou il était (le pont d'iléna), décrit le climat (grand vent ), et aussi description de ce qu'il voit ( je suivais de l'oeil ...)
les marques du narrateur: je- me- je suivais
les marques du narrataire : /

3/focalisation interne : parce qu'il parle sur l'intérieur d'Etienne par le mot: son existence
pas de marque de narrateur ni de narrataire

4/focalisation interne:/
marque du narrateur: nous
narrataire:/

5/focalisation zéro: qu'on raconte notre vie on est obligé de tout décrire et on est aussi omniscient
marques du narrateur:  ma vie, mon ami, je, et le verbe écouter qui est conjugé en impératif parce qu'il ordonne le lecteur a entendre ce qui va relater
marques du narrataire:ami, te

6/focalisation zéro, description de l'endroit, et de la sensation ( le narrateur sait tout)
marques du narrateur: j', je suis
narrataire:/

Les types de focalisation

En entrant 'marques du narrateur' dans le moteur de recherche de ce site (la fenêtre en haut à gauche), j'ai trouvé des liens, dont ceci.. Sur la page, il y a d'autres liens à ouvrir.
En entrant 'focalisation' dans le mùoteur de recherche, tu trouveras aussi des liens intéressants.

3

Les types de focalisation

Bonjour,

1/focalisation externe : OUI
2/focalisation zéro : NON focalisation interne
3/focalisation interne : NON Focalisation zéro
4/focalisation interne : OUI
5/focalisation zéro: NON, à mon avis interne
6/focalisation zéro : NON focalisation interne

Les types de focalisation

bonjour à tous.
voilà, je suis un peu confuse concernant un passage dont je dois identifier (la focalisation) c'est que, déjà je ne maitrise pas cette leçon, vu sa complexité. je mélange toujours interne et externe.

le passage est le suivant :

texte extrait du roman la boite à merveilles de l'écrivain Marocain Ahmed Sefrioui.

Salama ne daigna pas jeter un regard sur ma modeste personne. Je devais lui paraître ridiculement petit, ridiculement chétif. Salama appartenait à cette race disparue qui a donné naissance à la légende des géants. Elle avança d’un pas majestueux vers le grand divan, s’installa à la place d’honneur. Le buste droit, les mains à plat sur les genoux, elle resta muette, statique comme un bloc de granit.
   Pas un muscle de son visage ne bougeait, ses yeux se posaient avec lenteur sur chaque objet.
J’en avais vaguement peur. Elle m’attirait à la fois et me mettait mal à l’aise. Pelotonné contre un coussin, j’attendais qu’elle parlât. Ses grosses lèvres que surmontait une légère moustache bougèrent imperceptiblement. Aucun son n’en sortit. Le désir de l’entendre parler me faisait trembler. Je ne me rendais même plus compte si ma mère et Lala Aicha se taisaient ou bavardaient comme de coutume. Elle ferma les yeux, les rouvrit et de sa voix d’homme déclara qu’après le thé, elle avait tout le temps d’entretenir ses petites sœurs des événements qui se préparaient. Elle ajouta :
-    Je peux vous affirmer que de grands événements se préparent.
Un petit rire drôle, d’une folle gaîté échappa à Lalla Aïcha. Ce rire était si jeune, si frais, si printanier que Lalla Aïcha rougit de confusion. Elle se leva en hâte, alla chercher le sucre et la menthe.

moi je pense qu'il s'agit de la focalisation interne puisqu'on découvre les événements en même temps que le narrateur (auteur) la présence d'une certaine description subjective le prouve aussi.

alors si vous voulez bien me corriger si je me trompe.
merci d'avance.


Soraya

5

Les types de focalisation

Bonjour Soraya,

C'est bien une focalisation interne puisque nous découvrons la scène au travers des yeux d'un "je" qui raconte.

Les types de focalisation

salut.
merci beaucoup Jean-Luc, donc c'est bien une focalisation interne!
merci encore.

7

Les types de focalisation

J'ai des problèmes à déterminer la focalisation d'un passage, Est' ce qu'on peut parler de la focalisation dans le discours ou le dialogue ?
Y-a-t'il une différence entre la focalisation et le point de vue?
Donnez moi des exemples simples.
Comment peut on identifier le changement de point de vue ?

Les types de focalisation

* Focalisation externe

L’histoire est racontée à travers le regard d’un narrateur extérieur à l’histoire qui n’y participe pas, qui ne fait pas parti de l'histoire racontée.

    * Focalisation interne

L’histoire est racontée à travers le regard d’un personnage qui fait parti de l'histoire racontée.

    * Focalisation zéro (point de vue omniscient)

Le narrateur sait tout et en sait même plus que les personnages ( leurs pensées, leurs sentiments etc.) Il peut faire parti de l'histoire ou non.

On parle de scène quand il y a une dialogue.

   1. l'ellipse : Certains événements dans la narration sont passés sous silence et à ce moment on utilise une ellipse temporelle pour que le lecteur puisse se situer dans le texte. Exemple : « Le jour J (ellipse temporelle) arriva ». On peut supposer que les jours précédents n'ont pas été narrés.
   2. le sommaire : on résume en quelques lignes des événements de longue durée, le récit va plus vite que l'histoire.
   3. la scène : le temps de narration est égal au temps du récit. On raconte les événements tels qu'ils se sont passés. Exemple : dans un dialogue.
   4. la pause : le récit avance, mais l'histoire est suspendue, on omet une période de l'histoire. Exemple : lors d'une description.

Je pense que lors d'un discours on peut parler de narrateur omniscient mais je ne suis pas sûre.
Et les changements de focalisations se manifestent principalement par un changement du pronom personnel.

Je = le plus souvent focalisation interne
Il = le plus souvent focalisation externe ou omnisciente

Voili voilà !! J'espère t'avoir aidée un peu !!

9

Les types de focalisation

Bonjour; j'espère que vous etes bien.

J'ai un travail de recherche concernant la focalisation et ses types( externe;interne et zéro)

et la temporalité  narrative.

Je vous demande;si vous avez quelques informations d'aidez-moi.

Merci d'avance

HODHOD

Les types de focalisation

Bonjour,

Vois cette page du site : La focalisation.

Muriel