11

Le comique est tragique, et la tragédie de l'homme est dérisoire

Je dois moi-même faire une dissertation sur La cantatrice chauve d'Ionesco et je dois avouer que l'absurdité de l'oeuvre ne fait que compliquer les choses...

J'aurais tendance à classer cette pièce de théâtre dans le genre de la comédie plutôt que dans le genre tragique, mais je suis tout de même ambigu : jusqu'où pouvons-nous considérer qu'une oeuvre est tragique?

Faut-il absolument un aspect funeste, une émotion ayant l'aspect négatif, un registre tragique, une fin tragique?

Les malentendus entre les personnages peuvent-ils être présents au point de faire de l'oeuvre un texte tragique?

12

Le comique est tragique, et la tragédie de l'homme est dérisoire

Bonjour à tous,

J'ai une dissertation à rendre pour le 5 Avril traitant du sujet suivant ;
"Le théâtre comique permet-il au valet de se mettre en valeur par rapport à son maître ?
Vous répondrez dans un développement composé correctement rédigé et illustré par des exemples précis pris notamment dans les deux textes de ce corpus (Les Fourberies de Scapin de Molière, Acte III scène 2 & Le Barbier de Séville de Beaumarchais, Acte I scène 2) ainsi que dans Dom Juan de Molière et dans d'autres pièces que vous connaissez"

Cela à beau être un sujet type, j'ai beaucoup de mal. Notre professeur nous a conseillés d'employer un plan dialectique (thèse / antithèse). J'arrive un peu près à me débrouiller avec les arguments de la thèse mais je nage complètement pour trouvé des arguments allant dans le sens de l'antithèse. A titre indicatif, notre prof nous a également informé que notre dissertation devait faire au moins 5 pages. Je vous en prie aidez moi. Merci d'avance

13

Le comique est tragique, et la tragédie de l'homme est dérisoire

Bonsoir,

Il faudrait réfléchir à ce que veut dire "se mettre en valeur".
La connotation peut être laudative ou au contraire pitoyable et ironique.

Si Figaro s'en sort à son avantage face à Almaviva, il n'en va pas de même pour Sganarelle face à Don Juan. Pourtant les deux valets se sont mis en valeur mais pour des résultats opposés selon le jugement des spectateurs. En guise de dépassement, tu pourrais montrer que cette lutte d'influence entre maître et valet débouche parfois sur une leçon, et toujours sur de subtils effets comiques.

Le comique est tragique, et la tragédie de l'homme est dérisoire

Bonjour,
j'ai une dissertation à faire sur la citation de Ionesco qui est : << Je n'ai jamais compris pour ma part la différence que l'on fait entre le comique et le tragique. >>

J'ai un corpus qui peut m'aider qui contient :
- Les fourberies de Scapin,  de Molière.
- Horace, de Corneille
- Ruy Blas, de Hugo
- Le Roi se meurt, de Ionesco
& bien sûr tous les textes étudiés.

Ma pro m'a donné le plan sans faire exprès, Quelle chance !

I- Le tragique et le Comique se distinguent
II- Le tragique et le Comique se rapprochent
II- Le tragique et le comique sont indissociables



Je voudrais quelques exemples dans chaque parties svp parce que j'ai peur de rater ma derniere notre !
merci à tous

15

Le comique est tragique, et la tragédie de l'homme est dérisoire

Commence d'abord par formuler une problématique puis ensuite trouve des exemples dans le corpus, les oeuvres étudiées en cours et tes lectures personnelles.
Bon courage!

16

Le comique est tragique, et la tragédie de l'homme est dérisoire

pense que toute pièce réussie, c'est une pièce où le tragique n'est jamais bien loin du comique et vice-versa,
pense aux grandes comédies de molière : dom juan, Tartuffe, et même l'Avare, où la comédie est une tragédie pour Harpagon
n'oublie pas qu'un bon exemple peut être utilisé deux à trois fois dans une dissertation, si tu en exploites à chaque fois une facette différente
beaucoup de choses à trouver dans Le Roi se meurt (Ionesco est en plus l'auteur de ta citation), où le comique et le tragique sont évidemment indissociables (comme dans la vie...)

17

Le comique est tragique, et la tragédie de l'homme est dérisoire

C'est vraiment tres interessant, je suis en 1ere L dans un lycée pourri qui décourage l'élève et en ayant lu ce sujet et d'autres je me sens d'un coup interéssée et pouvoir m'en sortir.
Je vais acheter des livres et essayer des faires des ...analyses v

Merci beaucoup !

18

Le comique est tragique, et la tragédie de l'homme est dérisoire

Bonjour ,j'ai un "devoir maison" a faire en francais pour le lundi 27 avril , je dois etudier une citation d'eugene ionesco qui est la suivante :

J’ai intitulé mes comédies “anti-pièces”, “drames comiques”, et mes drames “pseudo-drames”, ou “farces tragiques”, car, me semble-t-il, le comique est tragique, et la tragédie de l’homme, dérisoire. Pour l’esprit critique moderne, rien ne peut être pris tout à fait au sérieux, rien tout à fait à la légère.

Afin de nous faciliter le travail pendant les vacances de "paques " , le professeur nous a donne le plan qui est le suivant :
- introduire la citation.
- commenter la citation.
- analyser "La Lecon" a la lumiere de cette citation .
Chaque tiret correspond a un paragraphe .

Pouvez-vous me donnez des reponses ou/et des idees pour le second et le troisieme paragraphe s'il vous plait .
Merci d'avance .

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

19

Le comique est tragique, et la tragédie de l'homme est dérisoire

Bonjour j'ai une dissertation a faire pour la rentré , c'est ma première dissertation entièrement rédige :
Pensez vous comme Jean - Marie Domenach , que toutes les situations tragiques puissent être traitées dans le registre comique et que le registre tragique l'emportera toujours ?

Pour cela il faut rechercher des exemples de réecritures parodiques de tragedies dans le theatre du XXe siecle.

Je n'en trouve pas , pouvez vous m'aider . Merci d'avance .

Le comique est tragique, et la tragédie de l'homme est dérisoire

Peut-être, la série " Ubu " de Jarry qui, dans " Ubu Roi " parodie le thème , à l'exemple de Shakespeare , de la prise de pouvoir en tuant souverain.