Qu'est-ce qu'un beau vers ?

Bonjour Alors voila un sujet de dissertation qui m'a paru très compliqué de prime abord 'qu'est ce qu'un beau vers ?" car j'ai toujours été un peu effrayée par les sujets courts comme ça.

Mais finalement après m'être creusé un peu la cervelle je crois avoir trouvé un plan qui tienne la route :
I- Qu'est ce que le beau ?
II- Le beau vers comme immédiateté de sens
III- Le vers une combinaison miraculeuse de mots

Ces titres généraux peuvent paraître un peu flous. Pour la première partie je pense beaucoup m'inspirer de l'étude qui accompagne mon recueil des Fleurs du mal de Baudelaire. Les secondes et troisième parties y ferait ensuite un large échos (puisque c'est bien entendu un plan analytique que j'utilise).Mais si je pense pourvoir rédiger un bon paragraphe de chacune d'elles, il me manque tout de même un peu de matière.

Je pense faire un saut à la bibliothèque demain matin et j'espère que mes recherches me permettront de rédiger mercredi.
Je vous ferez part demain de mes nouvelles orientations et merci à ceux qui acceptent de me venir en aide sur cette discussion, je trouve que le dialogue est une des meilleures formes d'enrichissement.

Merci un fois de plus (ça ne peut pas être de trop de toute façon)

2

Qu'est-ce qu'un beau vers ?

Bonjour Piwie,

Déjà je poserais la limite d'un vers, car cette unicité évacue la rime, élément très important...

Pense aussi à la parité et l'imparité du vers (pour cette dernière Verlaine y voyait la source de la musicalité)...

Un beau vers est-il un vers surprenant ou harmonieux ?

Voilà pour commencer !

Qu'est-ce qu'un beau vers ?

Bonjour Piwie,

Il me semble que tu devrais avant tout trouver une dizaine de ce qu'on appelle "un beau vers". Certains que tu trouverais beaux, toi ; et certains qui sont reconnus beaux par la postérité.

Tu pourras en trouver dans cette discussion : Le plus beau vers de la langue française, qui signale les très réputés :

Ariane ma soeur, de quel amour blessée
Vous mourûtes au bord ou vous fûtes laissée.

Phèdre, Racine, Acte I, scène 3

Édit : L'exemple des vers de Racine confirme ce que dit Jean-Luc :

Déjà je poserais la limite d'un vers, car cette unicité évacue la rime, élément très important...

Dissociés, ils ne valent plus rien...

Muriel

Qu'est-ce qu'un beau vers ?

Me revoici comme pormis

Il faut dire que j'esperais que mes recherches à la bibliothèques soient plus fructuantes, mais je pense tout de même être arrivée à un plan assez correct (bien que totalement différent du précédent) pour pouvoir vous le présenter :

I- La Beauté sémantique
          1) l'élocution poétique
    (elle doit être claire mais relever le langague vulgaire)
          2) rhétorique du vers
    (importance des figures de styles)
          3) le pouvoir des mots
    (dur d'expliquer succintement ici ce que je compte mettre dedans 
    mais j'ai mes idées )

II- La Beauté rythmique-prosodique
           1) importance de choix de la métrique
     (vers type alexandrin coupure à l'hémistiche...)
           2) adapter son message
     (recours aux assonances allitérations dièreses mais aussi soulever
     la ici la question de la rime /dont tu parlais Jean Luc/ = sonorité
     primordiale qui elle seul influence la métrique puisqu'un "vers"
     comptera le double de pied  pour la rime soit complete)
           3) vers le lettrisme
    (montre l'importance des sonorités et ouverture possible sur le
    vers libre et la prose)

Voila initialement mon plan était en 3 parties mais il ma paru impossible de dissocier la définition du beau de ces applications aux vers. Donc j'ai transformé 3 parties de deux paragraphes en 2 parties de trois paragraphes, ça me semble honnête

J'attends vos remarques avec impatience et je compte comme prévu rédiger demain.

Je me sens un peu bizarre de publier mes idées comme ça, comme c'est la première fois j'ai l'impressoin de "tricher". D'ailleurs si les aures élèves de ma classe font des recherches sur ce sujet il y a de grandes chances qu'il tombent dessus. Il sera dure d'expliquer au prof qu'on lui présente un plan similaire sans même s'être consulter.

Bref laissons la mes états d'âme, il est déja et habituellement je dors depuis longtemps ! Merci beaucoup d'avance !! <3

5

Qu'est-ce qu'un beau vers ?

Bonjour Piwie,

Tu mets en évidence une difficulté : le manque d'intelligence, d'honnêteté et de délicatesse de certains... Mais il en va sur les forums comme dans la vie ordinaire, un peu plus d'ailleurs avec ceux qui se camouflent derrière l'anonymat...

Tes idées sont bonnes, mais les définitions hasardeuses :
revois "adapter son message", les poètes ne sont pas des standardistes, l'explication qui suit n'est pas très claire.

Le lettrisme n'est pas ce que tu penses.

Réfléchis aussi : un beau vers est-il fait pour être lu ou pour être vu ? ce qui peut t'ouvrir au calligramme à tous les jeux comme l'acrostiche, les vers homorimes, à la disposition verticale des vers... Mais là encore, il est difficile d'apprécier avec un seul vers.

Et pour finir dans la bonne humeur, UN beau vers est UN VER SOLITAIRE !

Qu'est-ce qu'un beau vers ?

Bonjour !

moi je connaissais "une beau VERS et un VERRE plein" mais celle là n'est pas mal non plus.

bref comme je l'imaginais c'est ma deuxième partie que pose le plus de problème...

Tes propositions me plaisent beaucoup Jean Luc : tes pistes de réflexion sont très intéréssantes et je m'en suis donc inspirée pour un nouveau plan de la Beauté rythmique prosodique Merci !

1) choix de la métrique
      (le vers idéal : alexandrin coupure à l'hémistiche et adaptation de
      la langue française au metre : diérèse synérèse)
2) Le vers dans un tout
       (unité du vers dans la rime, assonance et allitération qui
       nécéssitent une certaine longueur pour être effectives)
3) Le vers être lu ou être vu
       (il n'y a pas que les sonorités qui priviligient le vers comme un
       ensemble il y aussi la mise en page + lettrisme)

J'aurais juste une question sur le lettrisme je sais que c'est un mouvement qui privilégie les sonorité au point parfois de ne plus utilisé de véritables mots mais est ce que ce mouvement est aussi à l'origine des mises en page parfois "loufoques" qu'on retrouve par exemple chez appolinaire ?

voila voila je vais maintenant clore la premiere partie, je suis contente car ça m'a l'aire de tenir la route !
MERCI POUR TOUT

7

Qu'est-ce qu'un beau vers ?

Bonjour Piwie,

Je te propose cette correction :
il n'y a pas que les sonorités qui sont à privilégier dans le vers, il y aussi la mise en page + lettrisme)

Quant au lettrisme, voilà ce qu'en dit Encarta

lettrisme, mouvement littéraire et artistique, créé en 1946 par Isidore Isou, fondé sur l’appréhension de la lettre comme élément graphique, et visant à exprimer une « poésie des lettres, non des mots ».
Comme les calligrammes, pratiqués notamment par Apollinaire, qui consistent à disposer les mots sur la page de façon à ce qu’ils forment un dessin, figuratif ou non, le lettrisme considère les lettres du point de vue de leur matérialité visuelle, c’est-à-dire de leur forme dessinée. Mais, contrairement aux calligrammes, qui jouent à la fois sur la valeur du sens et sur le pouvoir signifiant de la forme écrite des mots, le lettrisme ignore délibérément le langage et ses significations pour s’attacher aux lettres et aux groupes de lettre d’un point de vue strictement graphique.
Contrairement à la poésie en général, le lettrisme ne cherche pas davantage à jouer de la sonorité des mots, ni même à s’interroger sur le rapport entre signifiant et signifié, puisqu’il peut même former des assemblages de lettres ne comportant aucune signification.Microsoft ® Encarta ® 2006. © 1993-2005 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

Qu'est-ce qu'un beau vers ?

Bonjour,

merci pour ces informations sur le lettrisme, ça colle parfaitement avec la manière avec laquelle je voulais le traiter 

SInon j'aurais juste encore une petite question : qu'est ce que sont le homorimes ? j'ai chercher dans le dictionnaire mais je n'ai rien trouvé...

Merci et bonne journée!

9

Qu'est-ce qu'un beau vers ?

Tu peux aller voir ici ce que sont les vers holorimes et non homorimes comme je l'avais indiqué de manière erronée.

10 (Modifié par Jehan 06/04/2018 à 20:11)

Qu'est-ce qu'un beau vers ?

Je crois que les deux se disent

En gros- c'est dur à définir - c'est quand deux vers riment intégralement l'un à l'autre en ayant pourtant un sens différents avec des mots différents.
Après ces vers holorimes sont divisés eux-mêmes en plusieurs types d'holorimes mais là tu devras trouver un site parce que j'ai oublie, c'est assez compliqué, mais très interessant les holorimes ( généralement bourrés de contre-pétries, ce qui offre en fait un double schéma de lecture ).

Bon un exemple, le seul que j'aie en tête maintenant :

Hugo :

Et ma blême araignée, ogre illogique et las,
Aimable, aime à régner au gris logis qu'elle a.