Molière, Tartuffe, acte I, scène 1

Bonjour,

je dois trouver les thèmes et les thèses des premiers actes de Tartuffe, L'Avare et Les Précieuses Ridicules de Molière mais j'ai beaucoup de mal... Pouvez-vous m'aider svp ? Pour Tartuffe, je pense que c'est la religion mais je ne suis pas sure... Pour L'Avare l'amour et pour Les Précieuses je n'en ai aucune idée ! Merci par avance pour vos indications !

52

Molière, Tartuffe, acte I, scène 1

Bonjour,

Pour les thèmes, c'est-à-dire le sujet,
- Tartuffe, tu devrais préciser la portée du thème religieux : la fausse dévotion, l'hypocrisie religieuse, la manipulation sectaire...
- L'Avare : comme le titre l'indique, les ravages de l'avarice...
- Les Précieuses ridicules : là encore, il faut t'appuyer sur le titre, les dérives du maniérisme...

Pour les thèses, il te faut déterminer quelle est la position de Molière au sujet de ces thèmes, ces dossiers...

Molière, Tartuffe, acte I, scène 1

Bonjour et merci de votre réponse,

il y a quelque chose que j'ai oublié de mentionner : il ne faut dire que les thèmes et les thèses des premières scènes des premiers actes (Acte 1, Scène 1), des scènes d'expositions en gros...

- Tartuffe : la fausse dévotion n'est pas encore mentionnée dans la scène 1
- L'Avare : pour la première, c'est plutôt l'amour qui a le monopole, non ?
- Les précieuses : ce ne serait pas plutôt la vengeance ?

Merci !

54

Molière, Tartuffe, acte I, scène 1

Pour Tartuffe, le rigorisme pudibond du personnage éponyme est bien cité à la fin de la scène. Cette scène d'exposition oppose l'honnête homme (Cléante) et la conduite mondaine (Elmire, Damis) à la censure dévote. Le dernier mot est bien hypocrisie.
Pour l'Avare, s'il est question d'amour, c'est d'amour contrarié par l'avarice d'un père et donc le début d'un complot ourdi par la jeunesse pour subvertir une autorité dévoyée.
Pour les Précieuses ridicules, deux hommes éconduits par des "pecques" se plaignent de leurs hôtesses et songent à leur donner une leçon...
A chaque fois, le véritable sujet n'est qu'évoqué mais constitue bien le ressort de l'intrigue.