Le Guépard - Pourquoi peut-on affirmer que c'est le roman de la désillusion ?

Bonjour à tous.

J'ai déja un plan pour cette dissertation, et j'aimerais bien savoir si selon vous c'est pertinent, et quelles sont les idées sur lesquelles il faut insister.

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

Le Guépard - Pourquoi peut-on affirmer que c'est le roman de la désillusion ?

bonjour!!
bon, c un peu tard pour t'aider et je n'ai pas grand chose à te dire, juste quelques tites remarques...
voici  :
- la noblesse qui s'allie à la plèbe par besoin d'argent
- les réflexions du prince sur l'amour (" L'amour. Certes, l'amour. Feu et flammes pendant un an, cendres pendant trente." (page 76)) (tite remarque littéraire => le style elliptique, les formules lapidaires où aucun mot n'est superflu !) et sur ses relations ac son neveu Tancredi (l'ironie affectueuse de celui-ci)
-toutes ses réflexions sur la mort (quand dans la bibliothèque de Ponteleone il contemple le tableau de Greuze : il s'imagine sa propre mort, mais en moins artistique (linge sale, bave, etc))
-méditations sur sa vie en général : il constate qu'il a en quelque sorte oublié de vivre, qu'il n'a attaché d'importance qu'à des choses dérisoires et sans importance : "J'ai soixante-treize ans, en gros j'ai vécu, vraiment vécu, un total de deux, trois au maximum." Et les douleurs, l'ennui, combien y en avait-il eu ? Inutile de s'efforcer de compter : tout le reste : soixante-dix ans." (page 267)
-les changements politiques de Tancredi qui s'adapte pour mieux satisfaire son ambition et progresser et bien sur, le super discours du prince à Chevalley pour lui expliquer pourquoi il renonce à être sénateur!
bon voila, ya pas mal de pistes encore et celles que j'ai donné ne sont peut-être pas les plus judicieuses à exploiter en priorité...alors bonne chance