"Il y a..." et "Cela fait..."

Quelle est la forme correcte :
"il y a un mois que je suis au lit" ou "cela fait un mois que je suis au lit" ? pourquoi ?

On peut dire ? : "comme tu voudras", en espagnol "como quieras"

En espagnol 3+5 = 8, le signe +  peut se traduire par : " plus " ou " et " ?

merci infiniment.

2

"Il y a..." et "Cela fait..."

Bonsoir Royal,

Toutes ces expressions sont correctes.
Pour les deux premières, tu noteras un effet d'insistance sur la durée marqué par le présentatif cela dans le seconde.
Pour les dernières, "plus" est plus scientifique, "et" marque une expression plus littéraire.

"Il y a..." et "Cela fait..."

J'estime que "trois et cinq" relève de la licence, dans ce cas précis; en effet il s'agit d'une opération précise et donc "plus" et, à mon avis, recommandable. Car je puis dire aussi, hors contexte, trois et cinq font trente cinq!

"Il y a..." et "Cela fait..."

Bonsoir !

Pour éviter une incertitude, il vaut mieux en effet utiliser PLUS lorsqu'il s'agit d'une addition mathématique.

Je signale cependant que le Petit Robert, à propos de ET, dit ceci :

Deux et deux font quatre. → plus.

Le TLFI, dans cet emploi, fait de ET un synonyme de PLUS.

5

"Il y a..." et "Cela fait..."

Puisque nous sommes dans les présentatifs j'aurai voulu savoir si des expressions balzaciennes telles que "figurez vous un (et là commence la description)" peuvent être considérées comme des présentatifs. Si tel n'est pas le cas, j'aimerais savoir comment cela s'appelle.

Quel est votre avis ?
Je vous remercie

6

"Il y a..." et "Cela fait..."

Bonjour Jérémy,

Grammaticalement les présentatifs sont des gallicismes, ce qui n'est pas la cas de l'impératif que tu nous soumets. J'y verrais plutôt un outil au service de la fonction impressive du langage (tentative de prendre en main le lecteur) ou de sa fonction phatique (maintien du contact).

"Il y a..." et "Cela fait..."

Est-ce que c'est vraiment le présentatif "cela" qui produit l'insistance sur la durée dont parle Jean-Luc ? Ne serait-ce pas plutôt le verbe faire ? Dans "il y a" l'action est absente, dans "faire", elle est présente.
Dans l'espace, si on ne précise rien, faire 10 km, c'est les parcourir. Il y a 10 km ne comporte pas cette idée. Il est certainement correct d'écrire "De Paris à Lyon, cela fait 500km", mais je ne l'écrirais pas, "il y a" étant préférable.
Par analogie, faire un mois, serait quelque peu le parcourir, ou du moins entrerait en résonance avec une idée de fabrication jour après jour. Je ne sais pas ce qu'est un présentatif, mais "cela" est sûrement un pronom. "Je suis au lit"=cela. Entre "Je suis au lit depuis un mois" et "cela fait un mois que je suis au lit", c'est le verbe faire qui fait la différence. S'il y a une différence entre "Je suis au lit depuis un mois" et "cela fait un mois que je suis au lit", c'est le verbe faire qui la fait.

"Il y a..." et "Cela fait..."

Salut,

d'abord je réponds la question de royal:

la seule différence entre "il y a" et "cela fait...", c'est le registre de langue, c'est-à-dire, "il y a" est employé plutôt dans la langue familière et "cela fait" dans la langue écrite. Pourtant, "ça fait..." on l'entend à l'oral.

Pour la question en espagnol, oui, tu peux traduire "comme tu veux" para "como quieras" car c'est le souhait de la personne, donc on emploie le subjonctif présent en espagnol.
En ce qui concerne les chiffres: on utilise les deux, mais c'est vrai que "plus" on l'entend surtout dans les maths (en cours ou des trucs comme ça).


Par rapport à ce que Jérémy avait demandé, je peux dire que "cela" n'est pas un présentatif mais un pronom.
Les présentatifs sont:
Voici, voilà, il y a, c'est

9

"Il y a..." et "Cela fait..."

Merci à vous !
Mais en réalité, je crois qu'il s'agit d'une figure de style... ce "figurez-vous" et il part ensuite dans ce qu'on appelle plus communément "digression" (didactique).

10

"Il y a..." et "Cela fait..."

Bonjour Dec4
La question de Royal datant de... novembre 2006, c'est sans doute un peu tard 
Mais ce sera utile pour d'autres !