21

La poésie permet-elle le dépassement d'une épreuve ?

étudeslittéraires a écrit :

Les mots "Dans quelle mesure" du sujet me rendent encore plus perplexe car pour moi cela signifie "jusqu'à quel point" ce qui veut dire que je dois également parler de l'inutilité de la poésie dans certains cas de dépassement d'épreuve, ce qui me ramène malheureusement à un plan dialectique où je donne mon avis.


Voir les messages 6 et 8 de cette discussion pour le problème récurrent de l'expression "dans quelle mesure"

Signifie en effet jusqu'à quel point, dans quelle proportion. Le sujet demande une réponse nuancée mais précise, "à mesurer" en somme.

Je comprends tout à fait votre souci.

22 (Modifié par étudeslittéraires 15/05/2015 à 09:41)

La poésie permet-elle le dépassement d'une épreuve ?

Je vois maintenant plus clairement les différences entre les textes que je vais pouvoir détailler dans mon second axe. Merci beaucoup floreale pour votre aide

J'ai une question pour fandixhuit : puis-je nuancer l'affirmation du sujet (et donc donner mon avis) dans un plan analytique étant donné que je suis sensée au départ examiner les raisons de sa validité ? Merci également pour votre aide

23

La poésie permet-elle le dépassement d'une épreuve ?

Oui, comme je l'ai dit plus haut, c'est ennuyeux dans un plan analytique, surtout si l'on veut respecter le sens précis de la question "dans quelle mesure ?".

Une solution possible : nuancer dans votre conclusion.

24

La poésie permet-elle le dépassement d'une épreuve ?

D'accord, merci beaucoup pour toute votre aide et bonne continuation !

25

La poésie permet-elle le dépassement d'une épreuve ?

Bonjour à tous 
J'ai une dissertation à rendre pour la rentrée, je suis en première littéraire et elle porte sur ce sujet : "Dans qu'elle mesure la poésie permet-elle le dépassement d'une épreuve ?", j'aime beaucoup le sujet, mais à vrai dire c'est ma première dissertation et j'aimerais avoir quelques conseils/aides sur le plan que j'ai établi :
I/ Le rôle de la poésie dans l'optique du dépassement d'une épreuve
1. Dans la peau du poète
2. Les conséquences sur le lecteur
II/ Plusieurs registres afin d'aider au dépassement d'une épreuve
1. Le registre lyrique
2. qui rejoint le registre élégiaque
3. Le registre satirique
III/ Universalisation des thèmes par les poètes
1. Plusieurs facettes de la souffrance
2. L'aide d'un deuil pour tous

J'ai des doutes sur ma dernière partie, j'espère qu'elle n'entre pas dans un hors sujet ou alors si elle ne répète pas une autre partie.
Il me manque aussi quelques exemples pour cette troisième partie.
Merci d'avance pour votre aide 
Alice

26

La poésie permet-elle le dépassement d'une épreuve ?

Un cri. La concision. Des mots pour dire l'indicible.

Vingt-huit novembre mil neuf cent quarante-six

Nous ne vieillirons pas ensemble.
Voici le jour

En trop : le temps déborde.

Mon amour si léger prend le poids d’un supplice.

Paul Éluard ("Le temps déborde")

27

La poésie permet-elle le dépassement d'une épreuve ?

Merci floreale ! Je n'ai jamais vu la notion de l'indicible mais je ferais mes recherches 
Vous me donnez cet exemple pour la troisième partie ? mais pour le petit 1 ou le petit 2 ?

28

La poésie permet-elle le dépassement d'une épreuve ?

Je donne ce poème d'Eluard pour illustrer ce que peut être la poésie dans l'épreuve et pour le poète et pour le lecteur.
Je n'adhère pas à ton plan parce que je ne crois pas que la poésie soit suffisante pour un dépassement. Elle peut acompagner, aider à traverser.

La poésie, utile ou inutile dans l'épreuve ?  Nécessaire , suffisante ?

I. La voix de la poésie dans l'épreuve trouve un écho chez le lecteur
Elle met en mots, autrement et elle exprime dans sa concision ce que nous ne saurions exprimer (elle dit l'indicible)
Elle exprime toute la palette des émotions
Elle crée des associations, des images qui font écho à notre sensibilité

II. La poésie aborde des thèmes universels
La mort, la perte, l'absence ... sont des thèmes qui traversent les siècles
Chaque poète les revisite à son époque
Sa voix alors dépasse le drame personnel pour atteindre l'universel

III. Les effets de la poésie sur le lecteur
La subjectivité de chacun va sélectionner. Si l'un est sensible aux épanchements romantiques, un autre les refusera pour se tourner vers les aphorismes.
La beauté d'un poème touche dans ces moments où justement les yeux et les idées doivent se porter ailleurs.
Le poète en exprimant sa douleur fait œuvre d'apaisement pour lui mais est-ce suffisant pour le lecteur ?


« Les plus désespérés sont les chants les plus beaux.
Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots »

Musset

29

La poésie permet-elle le dépassement d'une épreuve ?

Je suis bien embêter si vous comprenez le contraire alors.. Car ce n'est pas ce que je cherche à dire, j'ai bien mentionner "aide" dans ma deuxième partie, mais bon tant pis.

Merci pour le plan, il me semble parfait!

30

La poésie permet-elle le dépassement d'une épreuve ?

Même si tu te sers des propositions, essaie d'avoir déjà ton avis et en fonction de cela, adapte ta démonstration. Mets-y tes références, tes arguments.
Bon courage.