Je ne veux point qu’on me plaise, je veux qu’on m’instruise

Bonjour à tous!

j'ai une dissertation à traiter et je n'ai pas très bien compris je compte sur vous pour que vous m'aidiez

voici le sujet:
"je ne veux pas que l'on me plaise, […] je veux que l'on m'instruise".

Ce souhait du géant sirius dans Micromégas, autre conte de Voltaire, vous semble-t-il de nature à éclairer les enjeux de l'apologue et le travail d'écriture mené par Voltaire dans Memnon ? 

Merci d'avance!!!

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

Je ne veux point qu’on me plaise, je veux qu’on m’instruise

Alors voila, j'ai un problème, j'ai une dissertation à faire pour lundi, et je ne trouve pas la dernière sous-partie, sans ça, je ne peux donc rien faire.

Le sujet est : "Je ne veux point qu’on me plaise, répondit le voyageur ; je veux qu’on m’instruise", d'après les textes du corpus qui sont les fables du livre VII de La Fontaine, Histoires d'Oracle et Micromégas vous paraissent-ils correspondre à ce souhait du géant de Sirius ?

J'ai déjà les parties, et 5 sous-parties :
I.    Certes, certains peuvent penser que le but de l’apologue est de plaire au lecteur ( ou à l’interlocuteur )
A.  Les différents moyens de plaire
B.  Par le décor et les personnages de l’histoire
C.  Grâce à un style d’écriture différent

II.    Mais, c’est aussi un moyen d’instruire le lecteur et de voir le monde tel qu’il est
A.  Dénoncer et permettre de critiquer un fait grâce à la morale
B.  Tout en donnant son avis en évitant la censure

Pour le C, j'avais pensé à :
C.  Sur une époque où les informations sont cachées

Mais je ne suis pas sure, j'espère avoir une réponse très rapide de votre part. Merci d'avance

Je ne veux point qu’on me plaise, je veux qu’on m’instruise

Sujet: << je ne veux pas qu'on me plaise, je vaus qu'on m'instruise >>, déclare le géant Micromégas à son compagnon de voyage. Vous analyserez et commenterez cette affirmation en vous demandant si elle peut où non s'appliquer aux formes d'argumentation indirecte que vous avez rencontrées, en particulier dans le conte philosophique.

Si quelqu'un pourrait m'éclairer sur le sujet sa serait sympa parce que je comprend pas grand chose :s

pour le plan on a:
1- plaire d'abord:
a: simplicité, accessibilité, variété
b: fantaisie, évasion rêve
c: émotion
utilisation des contes philosophiques et fables

2- mais instruire la plupart du temps
a: faire voir & apprendre
b: faire réfléchir, examiner, critiquer
c: dénoncer et condamner
utilisation des contes philosophiques & essais

malgré qu'on est pas mal de choses...sa m'avance à rien ='( j'y arrive pas =''(...aimerais de l'aide prestement svp