1

Dans quelle mesure la comédie constitue-t-elle un moyen privilégié de remettre en cause les rapports entres maître et serviteur ?

Bonjour, mon sujet de dissertation est : dans quelle mesure la comédie constitue-t-elle un moyen privilégié de remettre en cause les rapports entres maître et serviteur ?vous répondrez en vous appuyant sur les textes du corpus et sur d'autres extraits de comédies que vous connaissez.
j'ai lu le mariage de figaro et dans le corpus il y a un extrait de Tartuffe, un extrait du mariage de F. et un autre de Jacques le fataliste de Diderot.
Je suis partie sur un plan thèse/antithèse, donc je pensais parler des valets de Beaumarchais par exemple en I) et ceux de Molière en II) mais je me demandais s'il fallait que je me base surtout sur les procédés (comique,...) qui permettent la dénonciation ou plus sur des exemples d'oeuvres sans forcément parler des procédés. En fait c'est l'expression "dans quelle mesure" qui me perturbe un peu ! donc si vous pouviez m'aider... Merci !

2

Dans quelle mesure la comédie constitue-t-elle un moyen privilégié de remettre en cause les rapports entres maître et serviteur ?

Dans quelle mesure te demande de discuter l'affirmation, c'est à dire qu'il faut que tu montres par exemple que la comédie, grâce à certains de ses caractères, permet une dénonciation facile du rapport maître/valet, mais tu dois également montrer les limites de ce type d'oeuvre pour une dénonciation.
Le type de plan qui semble se dégager de lui-même de la question est donc:

I - La comédie: support de dénonciation
II- Quelles limites à cela ?

3

Dans quelle mesure la comédie constitue-t-elle un moyen privilégié de remettre en cause les rapports entres maître et serviteur ?

Merci j'y vois un peu plus clair maintenant mais je butte sur les procédés de dénonciation qui sont pas faciles à voir, le comique (de geste, de situation...) peut-être mais à part ça...