Peuples ! Écoutez le poète ! Écoutez le rêveur sacré !

Bonjour je suis en première S et j'ai une dissertation à faire pendant les vacances! Je suis coincée :s
Le sujet est:
Dans le poème "Fonction du poète"(extrait du recueil Les Rayons et les Ombres, 1839) Victor Hugo écrit : "Peuples ! Ecoutez le poète ! Ecoutez le rêveur sacré ! / Dans votre nuit, sans lui complète, / Lui seul a le front éclairé ! "
En vous appuyant sur les textes du corpus
"Chanson" de Victor Hugo ;
"Le Mal" de Rimbaud ;
"J'écris dans un pays dévasté" de Aragon)
mais aussi sur tous les poèmes que vous avez lus et étudiés, vous expliquerez et discuterez cette conception du poète et de la poésie.

J'ai réfléchi et essayé de trouver un plan, le prof nous a dit d'en faire un dialectique et il donne ça :

I) Le poète: un guide.L'engagement: une arme efficace
a) Le poète un homme différent
b) La poésie un bon moyen de communication
c) Existence de la censure

II) Limites de l'engagement du poète
a) Inefficacité de l'engagement
b) Pas la seule fonction du poète: c'est un rêveur surtout
c) Il existe d'autres moyens pour faire changer les choses

III) je suis coincée :s je vois pas ce que je pourrai mettre
J'avais pensé parler des poètes engagés aujourd'hui mais bon.

Dites-moi ce que vous en pensez et aidez moi s'il vous plaît !

Merci d'avance

Peuples ! Écoutez le poète ! Écoutez le rêveur sacré !

Bonjour a vous, voila j'ai un petit probleme avec une dissertation que je dois faire pour le 3 mai mais je n'y comprend rien voilà e sujet:

Dans le poème "Fonction du poete" (extrait du recueil Les Rayons et les ombres 1839), Victor Hugo ecrit : "Peuples!/ Ecoutez le poete!/ Ecoutez le reveur sacré!/ Dans votre nuit, sans lui compete,/Lui seul a le front éclairé!"
En vous appuyant sur les textes du corpus, mais aussi sur tout les poèmes que vous avez lus et étudiés, vous expliquerez et discuterez cette conception du poète et de la poésie.

Le probleme est que j'ai une methode mais meme avec celle ci je sait meme pas faire le pan pouvez vous m aidez svp:
la methode me dit que pour l introduction il faut une phrase d ouverture generale (mouvement litteraire,notion,etc);citation du sujet;analyse du sujet(definition,reformuation du sujet) et ensuite le plan serait par un plan thématique (si le sujet est une question) ou un plan dialectique (si le sujet est une these) hors je ne sais pas leque des 2 c'est.

J'au aussi une question si vous pouvez m'y aider
Montrez que dans ces 3 poemes, l ecriture est a la fois epique et engagée (vous veillerez a vous appuyer sur des citations precises du textes)
si je me souviens bien epique c'est heroique mais engagée je vois pas et meme apres plusieurs lectures je ne trouve pas la reponse.

voici les poemes pour vous aider a m'aidez

Sa grandeur éblouit l’histoire.
  Quinze ans, il fut
Le dieu que traînait la victoire
  Sur un affût ;

  L’Europe sous la loi guerrière
  Se débattit. —
Toi, son singe, marche derrière,
  Petit, petit.

Napoléon dans la bataille,
   Grave et serein,
Guidait à travers la mitraille
  L’aigle d’airain.
Il entra sur le pont d’Arcole,
  Il en sortit. —
  Voici de l’or, viens, pille et vole,
  Petit, petit.

Berlin, Vienne, étaient ses maîtresses ;
  Il les forçait,
Leste, et prenant les forteresses
   Par le corset.

Il triompha de cent bastilles
  Qu’il investit. —
Voici pour toi, voici des filles,
  Petit, petit.

Il passait les monts et les plaines,
  Tenant en main
La palme, la foudre, et les rênes
  Du genre humain ;

Il était ivre de sa gloire
   Qui retentit. —
Voici du sang, accours, viens boire,
  Petit, petit.

Quand il tomba, lâchant le monde,
  L’immense mer
 
Ouvrit à sa chute profonde
  Son gouffre amer ;
Il y plongea, sinistre archange,
  Et s’engloutit. —
Toi, tu te noieras dans la fange,
   Petit, petit.

Jersey. Septembre 1853.

LE MAL

Tandis que les crachats rouges de la mitraille
Sifflent tout le jour par l’infini du ciel bleu ;
Qu’écarlates ou verts, près du Roi qui les raille,
Croulent les bataillons en masse dans le feu ;

Tandis qu’une folie épouvantable, broie
Et fait de cent milliers d’hommes un tas fumant ;
— Pauvres morts ! dans l’été, dans l’herbe, dans ta joie,
Nature ! ô toi qui fis ces hommes saintement !…

— Il est un Dieu, qui rit aux nappes damassées
Des autels, à l’encens, aux grands calices d’or ;
Qui dans le bercement des hosannah s’endort,

Et se réveille, quand des mères, ramassées
Dans l’angoisse, et pleurant sous leur vieux bonnet noir,
Lui donnent un gros sou lié dans leur mouchoir !

« J’écris dans un pays dévasté par la peste »
J’écris dans un pays dévasté par la peste
Qui semble un cauchemar attardé de Goya
Où les chiens n’ont d’espoir que la manne céleste
Et des squelettes blancs cultivent le soya
Un pays en tous sens parcouru d’escogriffes
À coups de fouet chassant le bétail devant eux
Un pays disputé par l’ongle et par la griffe
Sous le ciel sans pitié des jours calamiteux
Un pays pantelant sous le pied des fantoches
Labouré jusqu’au cœur par l’ornière des roues
Mis en coupe réglée au nom du Roi Pétoche
Un pays de frayeur en proie aux loups-garous
J’écris dans ce pays où l’on parque les hommes
Dans l’ordure et la soif le silence et la faim
Où la mère se voit arracher son fils comme
Si Hérode régnait quand Laval est dauphin
J’écris dans ce pays que le sang défigure
Qui n’est plus qu’un monceau de douleurs et de plaies
Une halle à tous vents que la grêle inaugure
Une ruine où la mort s’exerce aux osselets
J’écris dans ce pays tandis que la police
À toute heure de nuit entre dans les maisons
Que les inquisiteurs enfonçant leurs éclisses
Dans les membres brisés guettent les trahisonshttp://www.cndp.fr/poetes-en-resistance … peste.html

Peuples ! Écoutez le poète ! Écoutez le rêveur sacré !

Bonjour.

Le probleme est que j'ai une methode mais meme avec celle ci je sait meme pas faire le pan pouvez vous m aidez svp:
la methode me dit que pour l introduction il faut une phrase d ouverture generale (mouvement litteraire,notion,etc);citation du sujet;analyse du sujet(definition,reformuation du sujet) et ensuite le plan serait par un plan thématique (si le sujet est une question) ou un plan dialectique (si le sujet est une these) hors je ne sais pas leque des 2 c'est.

Ne surtout pas commencer par se soucier du plan quand on ne maîtrise pas tout à fait la méthode. Tout d'abord, occupe-toi de l'analyse du sujet (repérer les mots-clés ; lister les idées qui te viennent par la tête, notamment les ouvrages dont tu pourrais avoir besoin ; reformuler la thèse). A partir de là, tu pourras formuler une problématique (sous forme interrogative) qui t'amènera à la construction d'un plan.

Peuples ! Écoutez le poète ! Écoutez le rêveur sacré !

oui d'accord mais cest justement la que je bloque reformuler le probleme mais cest quoi le probleme ?

Peuples ! Écoutez le poète ! Écoutez le rêveur sacré !

Reprenons l'intitulé sujet.

Dans le poème "Fonction du poète" (extrait du recueil Les Rayons et les ombres 1839), Victor Hugo écrit :

Peuples!
Écoutez le poète!
Écoutez le rêveur sacré!
Dans votre nuit, sans lui complète,
Lui seul a le front éclairé!

En vous appuyant sur les textes du corpus, mais aussi sur tout les poèmes que vous avez lus et étudiés, vous expliquerez et discuterez cette conception du poète et de la poésie.

On évoque une "conception du poète et de la poésie", celle que Victor Hugo énonce dans la citation. Essaie de l'identifier : qu'est-ce que le poète d'après Hugo ? quel est l'enjeu, la visée, bref à quoi sert la poésie ?

Peuples ! Écoutez le poète ! Écoutez le rêveur sacré !

On se souvient de Léon Bloy , Villiers de L'Isle-Adam, Barbey d'Aurevilly pour les surnaturalistes,
des travaux de Hugo sur l'abolition de la peine de mort ( Les excipit de " Claude Gueux ", " Le dernier jour d'un condamné " ) , de Zola bien entendu ( " J'accuse " dans L'aurore, et le pastiche de Bloy " Je m'accuse " ) , des dadaïstes et des surréalistes dont bien évidemment Breton, Aragon, Eluard, Soupault et j'en passe et enfin l'existentialisme et l'absurde avec Camus, Beauvoir, Sartre ( à citer absolument => " Qu'est-ce que la littérature " ( 1946 ) où Sartre définit la fonction d'écrivain, et l'engagement ) .
Les contres exemples sont nombreux, nombreux sont les écrivains de Balzac à Proust en passant par Baudelaire a avoir été critiqués par Sartre car, ils n'étaient pas " engagés " .
Les poètes parnassiens peuvent être également source d'inspiration en dictant " L'art pour l'art " et en refusant la participation politique de l'écrivain.
Bref, la littérature française est bondée d'exemples, tu n'auras pas de mal à en fournir...

Peuples ! Écoutez le poète ! Écoutez le rêveur sacré !

d accord je ferais ca demain
voilà alors après recherche j'ai obtenu cette problématique:
Comment Victor Hugo donne son savoir a travers la poèsie et le poète?

pour le plan par contre je trouve pas donc sa doit pas etre ca pouvez vous m aidez svp c'est ma première dissertation j'y comprend rienaidez moi svp je dois le rendre pour le 3 mai et jy arrive pas du tout

Peuples ! Écoutez le poète ! Écoutez le rêveur sacré !

Bonsoir.

Je ne suis pas sûr que tu aies bien compris ce qu'est une problématique, ce que je veux dire par là.
Pourrais-tu relire cette fiche s'il te plaît : Méthode, définir une problématique ?

Peuples ! Écoutez le poète ! Écoutez le rêveur sacré !

je l'ai lu et je ne vois pas le probleme je sais que la problématique est fausse mais je vois pas ce qu'elle pourrait etre et j'ai pas le temps de chercher j'ai un ora blanc a passer bientot
donc la probématique sa pourrait etre quoi ?

Comment Victor hugo concoit le poète et la poesie ?
I)d abord c'est un reveur sacré
II)ensuite il a le front eclairé
III) Enfin il le transmet au peuple

c'est ca ou pas ? parce que je comprend pas trop comment faire meme si c'est ca j'ai pas d arguments et d exemple

10

Peuples ! Écoutez le poète ! Écoutez le rêveur sacré !

Bonjour.

Vu la problématique et le plan, je dirais que tu n'as pas bien analysé le sujet. Dans cette citation, V. Hugo délivre sa conception du poète et de la poésie. Pour l'identifier, tu peux te référer aux différentes fonctions que l'on attribue traditionnellement à la poésie.

"Peuples!
Écoutez le poete!
Écoutez le reveur sacré!
Dans votre nuit, sans lui complète,
Lui seul a le front éclairé!"

En gras/souligné, les éléments qui doivent être approfondis. Demande-toi : à qui parle-t-il ? Quel est son message ? Si tu ne comprends vraiment pas ladite citation, aide-toi des textes du corpus, qui pourront te seconder afin de dégager l'idée générale.

C'est à toi de travailler. Pas à nous.