1

L'écriture poétique, une écriture de soi, pour soi ?

bonjour à tous,

j'ai actuellement à faire un devoir en français sur la question suivante: l'écriture poétique, une écriture de soi, pour soi? mais je ne sais pas répondre, je ne trouve pas d'axe pour ce devoir, je n'ai aucune inspiration, alors si vous pouviez m'aider se serait sympa.
merci

2

L'écriture poétique, une écriture de soi, pour soi ?

Tout le monde ici te dira qu'il faut déjà nous proposer quelques pistes pour qu'on puisse t'aider.

Essaye de bien anlyser ton sujet. Deux expressions semblent proches: " une écriture de soi" , "une écriture pour soi". Essaye de reformuler cela, ou au moins de trouver quelques poèmes qui vont dans une de ces deux catégories, ou qui au contraire soulève un autre aspect de la poésie.

3

L'écriture poétique, une écriture de soi, pour soi ?

ok désolé.
donc il faut répondre à la question: pensez-vous que l'écriture poétique soit seulement une écriture de soi, pour soi?
Et pour y répondre il faut s'aider des poèmes suivant:
1. Arthur Rimbaud => Ma Bohème.
2. Georges Schehadé => la pluie plus douce...
3. Jean-pierre Richard => onze études sur la posésie moderne.

1.

Je m'en allais, les poings dans mes poches crevées;
Mon paletot aussi devenait idéal;
J'allais sous le ciel, Muse! et j'étais ton féal;
Oh! là! là! que d'amours splendides j'ai rêvées!

Mon unique culotte avait un large trou.
-Petit Poucet rêveur, j'égrenais dans ma course
Des rimes. Mon auberge était à la Grande-Ourse.
-Mes étoiles au ciel avaient un doux frou-frou.

Et je les écoutais, assis au bord des routes,
Ces bons soirs de septembre où je sentais des gouttes
De rosée à mon front, comme un vin de vigueur;

Où, rimant au milieu des ombres fantastiques,
Comme des lyres, je tirais les élastiques
Des mes souliers blessés, un pied près de mon coeur!

2.

La pluie plus douce que des troupeaux ocres
L'eau plus blanche sur ses épaules que le malheur
Je ne sais pas si c'est un signe ou une torture
Cette voix dans mon enfance comme une pomme
Il y a une grande misère dans les villages

.

voila j'espère que cela suffira
merci

I écriture de soi
1. Auteur parle de sa vie.
2. Il nous livre ses sentiments sur son passé chagrins et joies)
3. ?

II écriture pour soi.
1. L'auteur essaie de faire partager des émotions.
2. Réactions attendu par les spectateurs.
3. L'auteur veut essayer de changer ses actes

Je sais ce n'est pas très pertinent comme plan mais je n'ai vraiment pas d'idées :s

4

L'écriture poétique, une écriture de soi, pour soi ?

poupoule a écrit :

I écriture de soi
1. Auteur parle de sa vie.
2. Il nous livre ses sentiments sur son passé chagrins et joies)
3. ?

II écriture pour soi.
1. L'auteur essaie de faire partager des émotions.
2. Réactions attendu par les spectateurs.
3. L'auteur veut essayer de changer ses actes

Je sais ce n'est pas très pertinent comme plan mais je n'ai vraiment pas d'idées :s

Quelques critiques concernant ton plan:
Déjà, es tu sûre d'avoir complétement analysé le sujet, car le plan que tu proposes se contente de s'intituler de la même manière que ta dissertation. (Ne serait-ce que dans l'intro, ce serait étrange de lire " la poésie est elle une écriture de soi, une écriture pour soi ? Pour répondre à cela, nous verrons qu'elle est une écriture de soi...." Ca aurait tendance à faire répétition)


Deuxièmement, I2 et II2 se ressemblent...peut être même trop.
Ensuite, dans la partie "écriture pour soi" tu évoques le fait que l'auteur veuille faire partager ses émotions. Est ce que cela n'est pas contradictoire ?

Et pour le II3, que veux tu dire par "changer ses actes" ?

Modifie donc ton plan, en profondeur. Et puis n'hésite pas à dépasser le sujet. On t'invite à réfléchir sur ce que représente l'écriture poétique pour l'écrivain, en se focalisant sur ce qu'elle lui apporte. Mais l'écriture poétique n'est elle pas autre chose qu'un apport à l'auteur ? N'y a t-il pas d'autres vertus et d'autres enjeux ?

5

L'écriture poétique, une écriture de soi, pour soi ?

je te remercie pour ta réponse.
je vais essayé de refaire mon plan en fonction de ce que tu m'as dit, afin qu'il soit plus pertinant et qu'on évite les répétitions.
merci de m'avoir répondu