Un récit plaisant délivre-t-il plus facilement un enseignement qu'un ouvrage de réflexion ?

Bonjour, je suis en 1ere ES, et j'ai un devoirs type-bac à faire pendant les vacances, je vais vous donner mes idées...
Je veux juste vous dire que le corpus se compose de la fable "Les Deux Coqs" de La Fontaine, du chapitre "Comment Candide se sauva d'entre les Bulgares, et ce qu'il devint" de Candide de Voltaire, et un extrait de La Guerre et la Paix de Proudhon.
Les deux premiers montrent la stupidité et l'horreur de la guerre, le dernier fait l'éloge de celle-ci.

Le sujet : Pensez-vous, comme La Fontaine, qu'un récit plaisant délivre plus facilement un enseignement qu'un ouvrage de reflexion ?

Pour la thèse je pense : *Parler de l'apologue (caractéristiques, formes...)
*Parler de la fable notamment (dire par exemple qu'on en fait apprendre aux enfants car elle transmet une lecon simplement)
Mais ce n'est pas assez...:(

Mais par contre je ne vois pas trop quoi mettre dans l'antithèse...
appart peut-être dire que les ouvrages transmettent une lecon plus précise, et aussi qu'ils justifient par des éxemple...

Alors je vous demande si vous avez des idées pour la thèse et aussi pour l'antithèse !
Et aussi si mes arguments sont valables !

Je suis désolé, c'est un peu long...en tout cas je vous remercie déja de vos futures réponses !

Clem

2

Un récit plaisant délivre-t-il plus facilement un enseignement qu'un ouvrage de réflexion ?

Bonjour Clem,

Regarde la fiche argumentation du site là.

Un récit plaisant délivre-t-il plus facilement un enseignement qu'un ouvrage de réflexion ?

Jean-Luc, je te remercie, il y a vraiment beaucoup de choses ! Mais je suis un peu perdu, j'ai du mal a faire le tri...
Pourrais-t-on m'aider ?
Et les arguments que j'ai avancés sont-ils corrects ?

merci

Clem

4

Un récit plaisant délivre-t-il plus facilement un enseignement qu'un ouvrage de réflexion ?

Bonsoir Clem,

Regarde surtout dans la fiche argumentation ce qui a trait à l'argumentation directe et indirecte, leurs forces et faiblesses respectives.

Un récit plaisant délivre-t-il plus facilement un enseignement qu'un ouvrage de réflexion ?

Bonjours je suis élève de 1ère ES et j'ai une dissertation pous demain que je n'arrive en partie pas à faire.

Mon sujet est: Pensez-vous comme Jean de La Fontaine qu'un récit plaisant à lire délivre plus facilement un enseignement qu'un ouvrage de réfléxion?

Je dispose d'un corpus de texte pour m'aider:
- "Les Deux Coqs" par La fontaine
- Du chapitre "Comment Candide se sauva d'entre les Bulgares, et ce qu'il devint" de Candide de Voltaire
- un extrait de La Guerre et la Paix de Proudhon

Mon problème est pour trouver les différents éléments de mon deuxième axe et ses arguments. C'est à dire la partie qui donne raison au ouvrage de réflexion.

Merci si vous pouvez me donner un peu d'aide parce que la je rame beaucoup.