1

Écriture d'invention sur l'Ogre et la Fée de Victor Hugo

Bonjour !
Voilà j'ai une écriture d'invention à faire sur ce poème de V. Hugo :

Victor HUGO, Toute la lyre, (1861)

L'Ogre et la Fée

Un brave ogre des bois, natif de Moscovie,
Etait fort amoureux d'une fée, et l'envie
Qu'il avait d'épouser cette dame s'accrut
Au point de rendre fou ce pauvre coeur tout brut ;
L'ogre, un beau jour d'hiver, peigne sa peau velue,
Se présente au palais de la fée, et salue,
Et s'annonce à l'huissier comme prince Ogrousky.
La fée avait un fils, on ne sait pas de qui.
Elle était, ce jour-là, sortie, et quant au mioche,
Bel enfant blond nourri de crème et de brioche,
Don fait par quelque Ulysse à cette Calypso,
Il était sous la porte et jouait au cerceau.
On laissa l'ogre et lui tout seuls dans l'antichambre.
Comment passer le temps quand il neige, en décembre
Et quand on n'a personne avec qui dire un mot ?
L'ogre se mit alors à croquer le marmot.
C'est très simple. Pourtant c'est aller un peu vite,
Même lorsqu'on est ogre et qu'on est moscovite,
Que de gober ainsi les mioches du prochain.
Le bâillement d'un ogre est frère de la faim.

Quand la dame rentra, plus d'enfant ; on s'informe.
La fée avise l'ogre avec sa bouche énorme :
As-tu vu, cria-t-elle, un bel enfant que j'ai ?
Le bon ogre naïf lui dit : Je l'ai mangé.

Or c'était maladroit. Vous qui cherchez à plaire,
Jugez ce que devint l'ogre devant la mère
Furieuse qu'il eût soupé de son dauphin.
Que l'exemple vous serve ; aimez, mais soyez fin ;
Adorez votre belle et soyez plein d'astuce;
N'allez pas lui manger, comme cet ogre russe,
Son enfant, ou marcher sur la patte à son chien...

Le sujet est : "Vous écrirez en prose et dans un registre comique, la suite du dialogue entre l'ogre et la fée : après son aveu, l'ogre tente de se justifier."

Donc voilà, l'ogre doit donner au moins cinq arguments à la fée (pour l'instant j'en ai quatre mais en cherchant davantage je pourrai certainement en avoir un cinquième...)
Mon problème, c'est que la fée doit réfuter les arguments de l'ogre, et je ne sais comment faire pour trouver des contre-arguments pertinents... Ma question est donc : "Avez vous une "technique spéciale" pour être efficace et faire des contre-arguments de qualité?"
Merci à vous.

2

Écriture d'invention sur l'Ogre et la Fée de Victor Hugo

Je préfère ajouter un exemple d'argument que j'ai rédigé moi-même... Il est loin d'être de qualité je pense mais bon...

Le voici :

« L’ennui était insurmontable, dit-il. Il fallait que je mange quelque chose… ou quelqu’un. D’ailleurs, ne vous est-il jamais arrivé de grignoter devant une de ces pénibles émissions de télé-réalité, ou bien encore devant des dessins animés stupides, dans lesquels des fées tombent amoureuses d’enfants vêtus de vert qui ennuient de malheureux pirates? De plus, sans mon ordinateur portable branché à Internet, sans mes consoles de jeux,  je ne suis que l’ombre de moi-même… Par conséquent, j’ai voulu proposer un jeu fort plaisant à votre enfant. Mais ce dernier, qui n’appréciait guère mes propositions, m’a mordu jusqu’au sang, car j’avais certainement trop insisté… Et je dois dire, qu’en ce moment, je me suis retenu, car le manger après tout le mal que j’ai pu ressentir n’aurait été que de la légitime défense...»

Qu'en pensez vous? J'ai fait quelques anachronismes, une allusion un peu péjorative à peter pan et des hyperboles pour le comique. Dans d'autres arguments je fais des quelques références à la Russie, comme par exemple "la vodka", et aussi dans : "son estomac commençait à chanter Kalinka"
Est-ce que mon contre-argument doit être plutôt comique? burlesque?...

Au passage, comme je veux faire un maximum de choses moi-même, je ne souhaite pas particulièrement d'arguments provenant de l'ogre, ni de contre-argument venant de la fée mais simplement un petit conseil qui pourrait me simplifier la tâche, pour que mon histoire soit plausible et pas trop "pataude".

3

Écriture d'invention sur l'Ogre et la Fée de Victor Hugo

Tant pis pour les contre-arguments...
J'en ai rédigé quelques-uns, j'espère que ça ira

Au risque d'être pénible, j'ai une autre question :

Quelqu'un pourrait-il m'expliquer l'expression du dernier vers "marcher sur la patte à son chien"?... Car je dois rédiger une réponse (qui concerne un corpus de texte) sur les différences entre toutes les moralités... Mais comme je comprends mal une expression ça me bloque un peu... :s

J'ai quand même une petite idée sans comprendre cette expression : cela montre évidemment le remord de l'ogre, son amour pour la fée etc. Et j'ai fait un rapprochement : le chien = meilleur ami de l'homme. Il ya a sans doute un lien avec cela...

Je vais mettre le topic à jour au fil de mes recherches

Voilà. Merci.

Écriture d'invention sur l'Ogre et la Fée de Victor Hugo

quel q'1 pourré médé c urgent sur l'ogre ét la féé g le mme sujet ke toi fo ke trouve des argument ds un dialogue argumentaive et registre comique ! pourriez tu me dire ce ke ta trouvé c urgent !!!

Écriture d'invention sur l'Ogre et la Fée de Victor Hugo

Blueeyes, le prochain message en SMS sera supprimé sans préavis
Ti-pingouin, bouh que tu travailles vite Bravo je trouve que tu t'en sors très bien toi-même
Pour "marcher sur la patte au chien' je pense que c'est simplement un trait d'humour de Hugo ; si vous voulez plaire à la belle, soyiez adroit, ne faites pas gémir son chouchou en lui marchant sur la patte. Par rapport au fait de manger l'enfant c'est anodin, mais c'est une façon de nous sortir de la Fable pour nous remettre au niveau du réel.
Sinon, je trouve que c'est pas si facile ce sujet 

6

Écriture d'invention sur l'Ogre et la Fée de Victor Hugo

Merci Léah pour votre réponse... Le prof nous a dit par la suite qu'en clair, pour plaire, il ne faut pas toucher à ce que la demoiselle aime... Mais votre explication complète !
En fait je suis plutôt contente, j'ai eu 12 à ce sujet, la meilleure note de la classe était 13
Je travaille actuellement sur un thème différent mais je n'ai pas besoin d'aide pour l'instant

Écriture d'invention sur l'Ogre et la Fée de Victor Hugo

salut voila moi aussi j'ai un sujet d'invention a faire sur l'ogre et la fée et je voulais savoir se que tu avais trouvais ti-pinguin comme argument mais comme contre arguments car je suis totalement nul en francais voila j'en ai trouvais qu'un d'argument et de contre argument mais ce n'est pas assez merci de vite repondre a+

8

Écriture d'invention sur l'Ogre et la Fée de Victor Hugo

Dans ce cas, donne moi d'abord les arguments et les contre-arguments que tu as trouvé et je complèterai ta réponse du mieux que possible...
Bonne soirée

Écriture d'invention sur l'Ogre et la Fée de Victor Hugo

merci alors:
argument: l'ennuie (logique c'est dit dans la fable)
contre argument: Manger tout simplement de la nourriture et non pas un humain

argument: L’enfant été si tentant, si beau, si appétissant et il n’oser pas demander  a manger a voulu le manger lui.
contre argument: On ne mange pas un enfant parce qu’on n’ose pas demander a manger simplement parce qu’on est timide.

argument: Il avait faim.
contre argument: Un enfant n’est pas de la nourriture.

argument: L’enfant n’était pas gentils alors pour le punir il l’a mangé.
contre argument: On ne punit pas un enfant en le mangeant.

voila c'est tout ce que j'ai trouvé mais je ne trouve pas ca terrible donc voila si tu pouvais m'aider ca serait cool merci a+

10

Écriture d'invention sur l'Ogre et la Fée de Victor Hugo

Tu as 4 arguments c'est déjà très bien ! (notre prof en voulait minimum 5)
Si tu développe bien le tout, tu as de quoi en faire au moins une copie double.

Je te donne quelques pistes supplémentaires :
L'instinct du prédateur
Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas mangé
La vision de l'ogre est mauvaise (tu peux dire qu'il a confondu l'enfant avec de la nourriture...)
Pour les ogres c'est une coutume de manger les enfants (la fée peut répondre que les traditions ne justifient pas le meurtre d'un innocent)
L'ogre peut faire des références littéraires pour se défendre (une sorte d'argu d'autorité)
La fée peut aussi dire qu'il ne faut pas manger des êtres vivants et l'ogre peut répondre que la fée aussi mange des êtres vivants (les huîtres par exemple)

Voilà j'ai peut-être d'autres idées mais là tu as de quoi faire un bon devoir.
N'oublie de ne faire que du dialogue et pas de récit. Et n'oublie pas non plus le registre comique.
Bon courage !