1

Le poète doit-il être l'homme des utopies ?

Bonjour à tous, je suis nouveaux sur ce site

Alors voila j'ai une dissertation a faire pour demain et j'ai déja commencé mais je sais pas si ce que j'ai mit est correcte et j'ai l'impression de me répéter, j'ai aucune confiance en moi dans mes devoirs :s

Bon ok j'ai un peu pompé sur l'article de Jean-Luc >_< mais hier j'ai mit 5 heures rien qu'a faire l'introduction, et ca va faire 10 heures et j'ai écrit que ça

    Le 6ème art a toujours était vivant a travers les siècles, les poètes ont toujours exprimé ce qui leur tenait à cœur et ce qui les émouvait par leurs écrits. Cependant, en 1840, Victor Hugo publie Fonction du poète dans Les rayons et les Ombres où il donne à la  poésie un rôle important. Dans ce poème, il défini le poète comme « l’homme des utopies » et comme un « chanteur inutile » s’il ne s’intéresse pas à son époque. Il se pose alors la question de savoir si l’utilité d’un poète  est d’aspirer à un monde utopique. Bien que  la pensée d’Hugo paraisse évidente, certains poètes se sont donné d’autres rôles à travers leurs œuvres, pourtant, il semblerait que beaucoup de poètes ont rempli la mission qu’Hugo a formulée.

    Lorsque Victor Hugo publie Fonction du poète, sa vision du poète est celle d’un homme qui prend part des problèmes de son temps. Il est clair que le poète se doit d’être conscient des événements auxquels les hommes sont confrontés, un grand nombre d’entres eux ont relatés dans leur textes les problèmes de leurs sociétés tel que la guerre comme Aragon, Apollinaire ou encore Aneurin (VIème siècle) mais encore faut-il avoir un point de vue critique sur ce tragique événement.
Le poète est prophète, annonciateur de l'avenir, il ne saurait se soustraire à sa fonction d'espérance, ni la trahir en se limitant à la poésie pure, mais il est encore, par l’élévation de sa pensée, au-dessus de la mêlée.
Cette définition de la mission de la poésie est récurrente dans l’œuvre d’Hugo. Déjà dans « Amis un dernier mots (Les Feuilles d’automne, novembre1831) il descendait dans l'arène. Hugo affirmait son engagement politique. La dénonciation de la tyrannie est un ardent devoir supérieur au lyrisme quotidien et sentimental.
Pour Hugo la mission du poète est bien de « réveiller le peuple », c’est-à-dire de le sortir de la torpeur où le maintiennent le mensonge, la propagande, la peur, la lâcheté, la compromission, la facilité, l’art officiel. La poésie doit éduquer, éveiller les consciences. Pourtant réveiller suppose un éveil préalable. Victor Hugo laisse entendre, dans sa formule, qu'il existerait une conscience populaire parfois assoupie. Dans La Légende des siècles, il a explicité cette intuition : les « pauvres gens » sont tout à la fois courageux, généreux, solidaires. De même, dans Les Misérables, il nous expose les trésors de bonté, de conscience et d'altruisme dans l'âme populaire lorsque la pression sociale et l'injustice ne désespèrent pas les pauvres et les simples. Le rôle du poète ou de l'écrivain est bien de révéler, puis de réveiller ces richesses enfouies.
Les poètes se doivent d’avoir une autre vision que la crue réalité et alors transmettre aux hommes une vision plus positives sur le monde quelque soit le drame qu’ils encourent. Ils doivent élever les hommes vers l’espoir, et Victor Hugo le dit, le poète doit «  faire flamboyer l’avenir » afin de permettre aux hommes d’apercevoir un futur tout simplement meilleur.
Il n’y a pas d’intérêt concret aux poètes s’ils ne voient pas la lumière de l’espoir briller dans les ténèbres de l’humanité. Ils sont les hommes de demain, ce qui reconstruisent à partir de ce qui a était détruit, ils doivent encourager le grand commun des mortels à les suivre vers la la raison et ce qui en découle.
A quoi bon manier les mots adroitement pour parler d’une chose futile? Toujours, le poète détient le devoir de parler d’un sujet qui à de l’importance aux yeux de tous, il doit écrire afin de dédramatiser, il doit écrire ce qu’attendent ses contemporains, un regard plus optimiste des faits graves dont le peuple est victime en exposant ses solutions
Son rôle est donc de guider ses contemporains, en leur montrant la voie à suivre, en leur expliquant l'essence des êtres et des choses, en leur rendant le monde plus compréhensible, pour qu'ils puissent vivre selon la Sagesse.

Néanmoins, bien qu’Hugo est attribué une telle fonction aux poètes, certains d’entre eux se sont illustrés d’en d’autres domaines.
Les poètes n’ont pas toujours écrits des poèmes pour le peuple, la majorité a aussi fait part de leurs tourments personnels, la fonction que Hugo impose aux poètes est trop limitative, le manque de liberté d’écriture est le plus grand tourment du poète, ainsi les romantiques tels que Baudelaire ont fait part de leurs souffrances, dans spleen il expose sa vision dramatique de la vie qui lui est propre.

Le poète doit-il être l'homme des utopies ?

Bonjour,

Peux-tu donner ton sujet exact ? Merci.

Muriel

3

Le poète doit-il être l'homme des utopies ?

Pensez  vous comme Victor Hugo que le poète doit être "l'homme des utopies" et que s'il ne s'intéresse pas aux problèmes de son temps il est un "chanteur inutile"?

- Référence à "fonction du poète" De Victor Hugo