La place des femmes et la place du duel dans Jacques le fataliste et son maître

Bonjour à tous!
Je me rends compte que j'ai un problème avec la notion de "place" dans une dissertation, par exemple la place des femmes, du clergé, du duel, de Mme de la Pommeraye dans Jacques le Fataliste et son maître...
Je comprends bien qu'il faut dire s'il est importante ou non, mais à part cela, je ne vois pas bien quoi développer...
Si quelqu'un pouvait m'aider...
Merci!
Platona.

La place des femmes et la place du duel dans Jacques le fataliste et son maître

Il serait plus simple de t'aider si tu donnais le sujet précis de ta dissertation....

As-tu lu La Place, d'Annie Ernaux? Ce livre, autobiographique, traite tout à fait de sujet; cependant, elle se cantonne surtout au cercle familiale et à société en général, plus au niveau des différentes classes sociales si tu veux. C'est un ouvrage très rapide à lire et qui présente de nombreux intérêt du point de vue de l'écriture. S'il te reste suffisamment de temps avant de devoir rendre ta dissert, je pense que ça peut être une lecture intéressante.

La place des femmes et la place du duel dans Jacques le fataliste et son maître

Merci de m'avoir répondu!
Je dois travailler sur la place des femmes et la place du duel dans Jacques le fataliste et son maître.

4

La place des femmes et la place du duel dans Jacques le fataliste et son maître

Bonjour Platona,

Pour présenter la place de... dans une dissertation, tu peux utiliser
- le plan thématique
par ex.
1 rôle psychologique
2 rôle sociologique
3 rôle moral

- le plan analytique
par ex.
1 - description, photographie
2 - examen des raisons, des intentions de l'auteur,
3 - jugement de valeur sur l'importance de la catégorie par rapport à d'autres catégories...

La place des femmes et la place du duel dans Jacques le fataliste et son maître

Merci Jean-Luc!
Je pense que la deuxième proposition est plus appropriée car on me demande plus précisément d'étudier la place et le rôle, ce dernier correspondant plutôt à la première proposition. 
Merci encore!