Le personnage caché présente-t-il le même intérêt pour le spectateur et pour le lecteur ?

Bonjour à tous,

Voilà je n'ai pas trouvé de sujet tel que celui-là sur le forum (sauf erreur de ma part biensur) et c'est une question que je me pose ...

Effectivement, que ce soit en tant que spectateur ou lecteur, on se sent impuissant car le lecteur aura beau dire tout ce qu'il veut, ça ne changera pas la pièce car personne ne l'entendra  mais même en tant que spectateur nous éprouvons ce même sentiments d'impuissance car nous n'allons pas crier en pleine représentation "Attention, ne dis rien !! C'est un piège, quelqu'un vous écoute !!". Donc dans ces deux rôles, ce même sentiment d'impuissance revient et l'intérêt du témoin caché est donc le même ..

Qu'en pensez-vous ?