1

Un affreux doute : chaumer ou chômer ?

Parfois on peut être pris de vertige orthographique.
Ecrit-on je ne chôme pas, je ne chaume pas ou les deux? Le Littré indique:

2. L'orthographe et la prononciation chômer reproduit non la plus ancienne orthographe qui est chomer, mais celle qui s'introduisit durant le XVIe siècle et le XVIIe siècle, chaumer.
XIIIe s.

Quant je chomme, je ne besongne pas, G. DU GUEZ, dans PALSGR, p. 1014.

Mieulx vault chomer que mal besogner, LEROUX DE LINCY, Prov. t. II, p. 347.

Des lors qu'il se mist aux guerres, il ne chauma pas d'en apprendre de bonnes leçons, BRANT. Duc d'Albe.

Tant y a qu'il ne chauma pas en sa captivité [il n'y demeura pas], BRANT. Dragut.

Ce qui ne m'avance guère...

Par avance Merci!

Un affreux doute : chaumer ou chômer ?

C'est le risque de voir la langue en diachronie (= dans son évolution historique).

Petit Robert 2007 + recherches personnelles

-Chaumer : arracher, couper le chaume (= tige des céréales) d'un champ après la moisson.
Selon moi, c'est un peu l'équivalent de glaner ; sauf que, quand on glane, on n'arrache pas, on ramasse. En pratique...

Etymologie : calamus, tige de roseau ; on la retrouve aussi dans chaume (toit de chaume), chaumière, chalumeau, calumet et calamistrer (passer au fer à friser).

- Chômer : suspendre le travail pendant les jours fériés ou par manque d'ouvrage.

Etymologie : cauma, forte chaleur (qui justifie le repos) ; on la retrouve aussi dans cautère, cautériser, caustique, encaustique et holocauste. L'italien calma (calme) a donné calme, calmer et accalmie.
Par cousinage, caminus, four, a donné cheminée.

3

Un affreux doute : chaumer ou chômer ?

Le problème est que j'ai trouvé "ne pas chaumer" au sens de "ne pas chômer" dans un livre du XIXe et je me demande s'il s'agit d'une coquille ou d'une orthographe attestée dans cette forme à cette époque...

Un affreux doute : chaumer ou chômer ?

En tout cas, le Petit Robert donne "Ne pas chômer", locution familière signifiant "s'activer sans s'arrêter".

Je ne trouve pas l'orthographe "chaumer" à propos du travail. Il s'agit peut-être d'une coquille, car, à l'époque, le verbe chaumer (au sens attesté) devait être bien vivant.