1

Accord - Tel / Telle ?

Bonjour,

J'aimerais savoir comment s'accorde "tel" et "telle". Par exemple : "L'image se tortille, tel(le ?) un zoom infernal..." ; "Elle ensorcèle tel(le ?) un chant de sirènes", "Le ballon partit illico tel(le ?) une boule de billard", "Constituer un choc, tel(le ?) était la vraie nature de l'excentricité", "ces grincements qui nous côtoyaient de leurs doigts spectraux, tel(le) une caresse froide", "J'avais si faim et si soif que je ne ressentais plus rien, telle cette intoxication psychique"... ?
Ce qui m'intéresse ici, c'est l'emploi de "tel" quand il n'est PAS suivi d'un déterminant : un tel, une telle...
Merci d'avance.

2

Accord - Tel / Telle ?

Bonjour Jérémy,

Si j'ai bien compris ta demande : Tel (+ nom ou pronom).
Tel s'accorde normalement avec le nom ou le pronom qui suit :
- telle est ma décision ;
- il est l'auteur de plusieurs beaux livres, telles les « Règles grammaticales » ;
- plusieurs participants, tels les membres du conseil, lui ont reproché son action ;
- les jeunes filles se rapprochèrent telle une couvée d'oisillons.

Il fendit la pomme, tel Guillaume.

3

Accord - Tel / Telle ?

Merci Jean-Luc, je dois avouer que ma confusion est née d'une remarque écrite d'un professeur d'Histoire : "Le sujet est moyennement compris. Vous vous noyez tel une victime de Carrier dans les considérations sans rapport avec lui"

Si on te suit Jean-Luc, le prof a fait une faute... non ?

4

Accord - Tel / Telle ?

Bonsoir Jérémy,

Il semble que ton professeur d'histoire ait été lui-même "victime" d'une étourderie révolutionnaire à réprimer tel Carrier...

5

Accord - Tel / Telle ?

C'est de bonne guerre, j'apprécie l'effet grinçant 
Merci Jean-Luc, ce qui n'enlève rien au talent de ce prof d'Histoire jacobin avoué certes, mais qui a de grandes qualités, notamment dans sa spécialité médiéviste 
Mais je suis réconcilié avec "tel", merci beaucoup.

Accord - Tel / Telle ?

Bonsoir  !

Serais-je un empêcheur d'accorder en rond ?

Voici ce que je lis dans La Grammaire d'aujourd'hui, de Michel Arrivé et consorts, Flammarion.

* Tel utilisé comme comparatif pose un problème d'accord : doit-on écrire "il court tel ou telle une fusée" ?

Ce petit problème strictement graphique est généralement résolu au profit de l'accord avec le second terme (le féminin dans l'exemple choisi).

Mais l'usage contemporain fournit des exemples d'accord avec le premier terme (ce qui ferait apparaître le masculin dans l'exemple).

Le problème ne se pose pas quand tel, suivi de que, ne peut renvoyer qu'au syntagme nominal auquel il se rapporte et avec lequel il s'accorde : "il court tel qu'une fusée" (archaïque ou affecté).
FIN DE CITATION

Hanse écrit que l'usage, les grammairiens et les écrivains hésitent visiblement. Il encourage cependant l'accord avec le nom qui suit.

Grevisse : sous l'influence de tel que, on trouve parfois l'accord, non avec le terme qui suit tel, mais avec celui qui fait l'objet de la comparaison.
Il donne une douzaine de références d'écrivains dans ce sens.
* Tel une bête, il semblait vivre. (Bosco)

Il convient, selon moi, de suivre ces recommandations, en sachant que l'autre accord a du répondant.

Grevisse, jamais en reste, a même relevé tel invariable, comme si c'était l'adverbe ainsi :
* Ma race ne se souleva jamais que pour piller : tel les loups. (Rimbaud. Saison en enfer. Mauvais sang)
* ... dignes seulement d'être tués à coups de pierres, tel jadis les hermaphrodites. (Montherlant. Songe)

7

Accord - Tel / Telle ?

J'aime la langue française
Merci pour ces précisions Edy.

8

Accord - Tel / Telle ?

Bonjour Edy,

Je me doutais bien que vous apporteriez la pomme de discorde tel Guillaume. 
J'apprécie la précision de vos interventions et je partage vos recommandations.

La difficulté est qu'il y a toujours un écrivain pour justifier un emploi différent ou divergent.
Je me rallie de préférence à l'usage académique en vigueur pour éviter de pénaliser nos amis étudiants.
La langue est un phénomène plus complexe que les normes dans lesquelles nous prétendons l'enfermer.

J'ajoute quelques citations commentées pour me faire pardonner mes incongruités.

Car tel est notre plaisir.
Anonyme
La devise des écrivains

Que l'homme parle est un fait dû à la nature; mais qu'il parle de telle ou telle façon, la nature s'en remet ensuite à vous, selon votre plaisir.
Dante Alighieri
Voilà un grand grammairien

Telle est la négligence que l'on apporte en général à rechercher la vérité, à laquelle on préfère les idées toutes faites.
Thucydide
Celle-là est pour moi.

Telle femme résiste à l'amour qu'elle éprouve, qui ne résiste pas à l'amour qu'elle inspire.
Gay, Sophie

Être capable d'occuper intelligemment ses loisirs, tel est l'ultime produit de la civilisation.
Russell, Bertrand
Nous ne serions pas sur ce site à discuter du sexe des anges.

Toujours nous trouverons qu'on se fait du tort en ne voulant pas faire simplement ce qui est juste et que telle est l'origine de tous les malheurs.
Démosthène
Avis à ceux qui s'écartent des leçons de nos maîtres bien-aimés !

Une montée sablonneuse sous les pas d'un vieillard: telle est une femme bavarde pour un homme tranquille.
Ecclésiaste
L'auteur sacré aurait-il parlé de la grammaire ?

Toutes les femmes deviennent comme leur mère. Tel est leur drame. Les hommes ne le deviennent jamais. Tel est le leur.
Oscar Wilde

Tellement orgueilleuse que, lorsqu'elle commettait une erreur, elle disait : "Je suis vraiment la femme la plus bête du monde ! "
Gilbert Cesbron


Bien amicalement !

9

Accord - Tel / Telle ?

Bonjour,

Si je comprends bien, les éléments de dicorde viennent des écrivains. Pourquoi les suivre ?
Dans ce cas, on se met tous à écrire selon nos (ses ?) désirs et il n'y a plus de règles de grammaire. Je ne suis pas d'accord, les seules règles valables doivent provenir de l'Académie. Voilà, c'était la minute de mécontentement.
Cordialement

Kararina

10

Accord - Tel / Telle ?

je suis d'accord avec Edy. EN constatant la première question de JEremy, j'ai voulu répondre. Puis j'ai eu un doute. Je suis allé vérifier dans ma grammaire portative : et mon doute s'est renforcé. J'ai compulsé une autre grammaire, plus volumineuse (la riegel et alii), et j'hésitais toujours. Je pensais qu'il fallait accorder avec le comparé (l'antécédent) et non avec le comparant (postcédent) :

Marc voyageait TEL une sirène.

Et cependant je me pouvais m'empêcher de pouvoir également l'écrire :

Marc voyageait TELLE une sirène.

Je pencherai tout de même pour la première.