Problème d'orthographe - Quelque soit / quel que soit ; accord avec "un quart"

Les hommes ne sont pas épargnés et ce quelque soit leur niveau de responsabilité. (j'ésite sur le "ce quelque soit")

Un quart des cas d'asthénie installés depuis un mois sont en relation aves les contraintes de la vie quotidienne. (j'ésite sur le "installés" et le "sont")

merci pour votre aideQuelque soit ou quel que soit ?

2

Problème d'orthographe - Quelque soit / quel que soit ; accord avec "un quart"

Bonjour moi66,

D’abord, bienvenue ici.

Pour quelque / quel que, voyez la discussion que j’ai indiquée dans votre message.
Ou cette page : quelque / quel que (ouvrez le pdf).

Pour

Un quart des cas d'asthénie installés depuis un mois sont en relation avec les contraintes...

je vous livre ce que j’ai trouvé dans la Grammaire méthodique du français, à la page 346 de la 2e édition (Accord du verbe avec un seul sujet > cas particuliers) :

[…] quand le sujet comporte une fraction au singulier (moitié, tiers, quart,...) ou un nom numéral (douzaine, vingtaine, centaine,...) suivis d’un complément au pluriel, [le] verbe se met plutôt au pluriel, car l’indication numérale joue un rôle de quantificateur : Une quinzaine de francs suffiront pour sa dépense (Académie). Mais le verbe s’accorde au singulier avec le terme quantitatif quand celui-ci est considéré en tant que tel : Un tiers des députés a voté la censure.

Dans le Bon usage, vous trouverez un exemple d’accord au pluriel avec « le quart » :

Le quart de ses électeurs SONT RESTÉS chez eux. (Alain Peyrefitte)

Problème d'orthographe - Quelque soit / quel que soit ; accord avec "un quart"

Je n'arrive pas à trouver un exemple de fraction (quart, tiers, moitié...) qui pourrait être suivi du pluriel. En effet considérer "en tant que tel" une fraction c'est considérer une part, donc forcément un singulier. Je crois que l'Académie ne s'est ici pas relue.

Dans le Bon usage, vous trouverez un exemple d’accord au pluriel avec « le quart » :

Le quart de ses électeurs SONT RESTÉS chez eux. (Alain Peyrefitte)

En soi cet exemple ne signifie rien. Les exemples de Grevisse, introduits généralement par des formules du genre : "On trouve cependant chez certains auteurs...", sont des usages déviants qui ne sont jamais loin de la faute avérée (c'est un euphémisme).

Il est clair ici que c'est "chez eux" qui contamine l'accord. La syntaxe est simplement fautive, et il faudrait écrire "Près de 25% de ses électeurs sont restés chez eux" ou "Le quart de ses électeurs n'est pas allé aux urnes". La syntaxe française est exigeante, il n'y a pas lieu d'inventer de nouvelles règles quand on refuse de s'y plier. En outre considérer Peyrefitte comme un écrivain de référence me semble excessif.

Problème d'orthographe - Quelque soit / quel que soit ; accord avec "un quart"

Il est clair ici que c'est "chez eux" qui contamine l'accord. La syntaxe est simplement fautive, et il faudrait écrire "Près de 25% de ses électeurs sont restés chez eux" ou "Le quart de ses électeurs n'est pas allé aux urnes". La syntaxe française est exigeante, il n'y a pas lieu d'inventer de nouvelles règles.

Mais ce ne sont pas de nouvelles règles. En fait, ce qui "contamine l'accord", comme vous dites si médicalement , c'est simplement le sens que l'on veut donner, ce sur quoi l'on veut insister. Rien de fautif là-dedans. Que le GN initial soit au singulier ne crée pas d'obligation . Voir le Robert des Difficultés, à propos de telles tournures évoquant une quantité ou une proportion :

Très souvent le singulier et le pluriel sont possibles : La majorité des députés a / ont voté la censure. Avec le singulier, on envisage cette majorité comme un bloc; avec l'accord au pluriel, en revanche, on considère la pluralité , l'addition des votes individuels. (...) Une foule de clients a envahi le hall (idée de masse indistincte) Une foule de clients mécontents sont venus inscrire leurs réclamations (idée d'une somme d'individus).

A propos de moitié, voir le TLF :

Rem. Lorsque le mot est le sujet d'un verbe, celui-ci peut porter la marque du pluriel ou non. La moitié des blessés mourront (Malraux, Cond. hum., 1933, p.213). ? Je n'ai déjà que trop de clients. ? Dont la moitié ne paie pas, et dont l'autre paie très mal. (Beauvoir, Mandarins, 1954, p.185).

C'est bien joli de débiner Grevisse et l'Académie. Mais on attend encore votre commentaire sur la citation de Riegel... Vous connaissez cette excellente grammaire de référence ? Je doute que les auteurs ne se soient pas relus.

Exiger le pluriel dans tous les cas relève du formalisme pur.

Problème d'orthographe - Quelque soit / quel que soit ; accord avec "un quart"

Je suis désolé de vous avoir dérangé, j'ignorais que demander un éclairage sur une question de langue française sur un forum de langue française, voire initier le débat en affichant un avis, relevait de l'affront. Je vous promets que je ne recommencerai plus.

J'ai cherché dans le Grevisse entre temps qui m'a répondu de manière très didactique, je l'en remercie.

Je vous invite pour votre part à chercher le sens du mot "modération" dans le TLF que vous citez, vous semblez en faire un usage très personnel.

Bonne journée

Problème d'orthographe - Quelque soit / quel que soit ; accord avec "un quart"

Mais vous ne m'avez pas dérangé le moins du monde...
Aucun affront. J'adore discuter de langue française, et il me semble vous avoir fourni quelques explications et références non totalement dénuées d'intérêt.

Si le ton de certaines de mes phrases a pu vous froisser, je vous prie de m'en excuser... Et de considérer qu'il était surtout l'écho de vos affirmations un poil cassantes et catégoriques : "Syntaxe fautive"  "L'Académie ne s'est pas relue"  "L'exemple de Grevisse ne signifie rien" "Les exemples de Grevisse sont des usages déviants" "La syntaxe française est exigeante, il n'y a pas lieu d'inventer de nouvelles règles quand on refuse de s'y plier."

Bien content que le brave Grevisse ait finalement pu, lui, vous expliquer tout cela.

Et encore merci pour la leçon de modération, vous m'avez l'air très doué en la matière ! 

Problème d'orthographe - Quelque soit / quel que soit ; accord avec "un quart"

Bonjour,

J'aimerais savoir si je dois dire :

"Cinquante-sept pour cent de ses camarades ne passera pas en classe supérieure"

ou

"Cinquante-sept pour cent de ses camarades ne passeront pas en classe supérieure."

Problème d'orthographe - Quelque soit / quel que soit ; accord avec "un quart"

Bonjour.

Accord plutôt au pluriel ici. Comme le laisse entendre Riegel cité plus haut, le pourcentage joue ici davantage un rôle de déterminant quantificateur du nom qu'un rôle de véritable sujet :
"Cinquante-sept pour cent de ses camarades ne passeront pas en classe supérieure."

Problème d'orthographe - Quelque soit / quel que soit ; accord avec "un quart"

Merci beaucoup !

10

Problème d'orthographe - Quelque soit / quel que soit ; accord avec "un quart"

De toute façon, 57 étant supérieur ou égal à 2, l'accord avec le pourcentage se fait aussi au masculin pluriel...