1

Les saints Barthélémy

Bonsoir,

J'ai une petite question d'orthographe...

"les Saints Barthélémy" Est-ce de bons "s"?!

Merci d'avance pour vos réponses zéclairées...!

Les saints Barthélémy

Bonsoir aussi !

Le pluriel des noms propres : invariabilité de principe.

Si on en fait un nom commun, j'observe qu'il ne figure pas dans le Petit Robert 2007.

S'il y était, je parierais modestement pour : les saint-barthélemys.
Dans le 2007 :
- la plupart des "saint" sont invariables,
- le S final est majoritaire, ou bien on a le choix,
- le S final est l'objectif de la réforme pour les noms composés.

Dans l'état actuel, je préconise, avec des majuscules :
les Saint-Barthélemy.

Notez : un seul accent aigu.

Les saints Barthélémy

J'ai omis de préciser la nécessité du trait d'union, puisqu'il ne s'agit pas du saint mais de la fête du saint (si on ose dire).

4

Les saints Barthélémy

Merci beaucoup pour vos renseignements mais j'aurais dû écrire la phrase qui est très longue et complexe (M. Yourcenar, "l'oeuvre au noir") car il ne s'agit pas de fêtes je crois mais plutôt du saint lui-même :
"...des branches écorchées comme des saint(s?) Bathélemy de tableaux d'église, chargés de feuilles spectrales et d'oiseaux invisibles,..."

Je suis désolée je ne veux pas vous importuner avec ça...

Les saints Barthélémy

Il s'agit donc de tableaux désignés par le nom du personnage.
Grevisse en parle brièvement.
Lorsque le nom est précédé de saint, on ne donne la marque du pluriel qu'à cet élément.
* Des saintes Véronique.
De même (toujours par métonymie ou par métaphore) :
* Des pères Goriot.
* Des capitaines Fracasse.

6

Les saints Barthélémy

d'accord, merci beaucoup!