1 (Modifié par Jehan 09/11/2019 à 14:18)

Tout ce qui s'écrit est fictif

Bonjour à toutes et tous,

Je dois étudier cette citation de Paul Valéry "tout ce qui s'écrit est fictif" tirée de ses Cahiers. J'ai du mal à bien la comprendre et je n'arrive pas à trouver en bibliothèque l'oeuvre dans laquelle Valéry l'a écrite, je ne peux donc pas la resituer, ce qui constitue pour moi une difficulté. Je crois comprendre que Valéry a travaillé sur la notion de sincérité et sur le fait que l'auteur se met en scène lorsqu'il écrit, qu'il veut faire vrai mais qu'en réalité il ment en écrivant. Sa citation reprend-elle cette idée en sous-entend que tout ce qui s'écrit est fictif parce que l'écrivain lui-même se crée un personnage et écrit donc un mensonge ? Ou peut-être que cela n'a rien à voir ? J'avoue être perdue.

Je remercie chaleureusement d'avance les personnes qui me répondront et me donneront du grain à moudre pour mieux comprendre cette citation.

2 (Modifié par floreale 09/11/2019 à 14:37)

Tout ce qui s'écrit est fictif

Devoir de français ou de philo ?

Travail donné après l'étude de quels textes ? Quels auteurs ?

En attendant :

Extrait des Cahiers :

Ingénuité. Niaiserie des critiques littéraires qui cherchent l’homme dans l’œuvre en remontant de l’expression à cet homme sans tenir compte du principe fondamental de l’écriture qui est le charlatanisme, le masque, le faux psychologique —, le voulu, l’homme devant le public — au contraire c’est l’effort pour se déguiser qu’il faut chercher. Toute caractéristique très apparente d’un auteur — ce que la critique prend pour son sigle, sa définition — est souvent seulement sa préoccupation scénique, le rôle qu’il veut jouer et dont il diffère très profondément. On écrit pour se refaire plus beau, plus aigu, plus puissant — On écrit pour se re-créer, pour choisir en soi — pour éliminer certaines choses de soi — pour additionner ses meilleurs aspects — on écrit pour s’entendre, pour se trouver un écho flatteur, pour éliminer.

3 (Modifié par Jehan 09/11/2019 à 15:48)

Tout ce qui s'écrit est fictif

Merci de ta réponse floreale!

Il s'agit d'un sujet de dissertation littéraire que l'on m'a donné après l'étude de Pantagruel de Rabelais et Les Tragiques d'Agrippa d'Aubigné. Le thème de notre cours est sur l'Histoire et la fiction. C'est pour cela que l'interprétation de cette citation selon laquelle tout écrit est fictif car l'auteur se crée un personnage, qui me semble valable, n'est peut-être pas pertinente avec les œuvres que j'ai étudiées. Cela ferait sans doute plus de sens si mon objet d'étude avait été l'écriture de soi.

4

Tout ce qui s'écrit est fictif

Fiction dans Pantagruel, certes ... mais
page 34
https://www.persee.fr/doc/rhren_0181-67 … _42_1_2053

https://journals.openedition.org/rief/1402