1 (Modifié par Jehan 20/06/2019 à 19:44)

Les Russes et les surnoms

Bonsoir,

De par mes lectures et expériences (films, jeux vidéo…) j'ai l'impression que les Russes ont souvent des surnoms.

Pas nécessairement très flatteurs d'ailleurs comme surnoms…

Encore un exemple d'actualité très récente, avec la mise en examen du «tireur», du «morne», de la «vipère» et de la «taupe» dans la tragédie du MH17.

Est-ce que c'est fréquent en Russie et cela concerne-t-il tous les milieux socio-professionnels ?

Je sais que les Taiwanais donnent souvent des surnoms aux membres de leur famille. Au point parfois de ne pas connaître le vrai nom d'une tante ou d'un cousin un peu éloigné.

C'est aussi le cas chez les Russes ?

Un grand merci !

Les Russes et les surnoms

Bonsoir à toi,

Je pense connaître bien moins de choses que toi à ce propos, et les seuls surnoms et noms russes qui me viennent à l'esprit sont tirés des romans de Dostoïevski et de Tolstoï, où les personnages en ont assez souvent, mais pas en permanence.
D'ailleurs, comment qualifier le surnom ? Doit-il être forcément très différent du prénom ou nom d'origine, ou peut-il être sa simple diminution ? Si tel est le cas, les diminutifs sont extrêmement communs au vu de leurs prénoms à rallonge, à en oublier également le prénom dans son intégralité.

3 (Modifié par Yvain 25/06/2019 à 01:57)

Les Russes et les surnoms

Tout dépend du type de littérature, comme en France. Ce qui est fréquent, ce sont les diminutifs formés sur les prénoms ; il y a même des diminutifs de diminutifs !

4

Les Russes et les surnoms

En dehors de la littérature,  Lénine et Staline offrent deux beaux exemples.

5 (Modifié par Simon UA 25/06/2019 à 09:44)

Les Russes et les surnoms

Staline était Koba je crois (une sorte de Robin-des-Bois russes) et a utilisé plusieurs pseudonymes lorsqu'il était militant communiste sous les Tsars.

D'ailleurs Staline était un surnom à la base.

Lénine était aussi un pseudonyme, mais je ne sais pas s'il avait d'autres surnoms.

Anna Karénine est appelé Katioucha si je me souviens bien.

@ Yvain

Par exemple Pavel qui devient Pachka ?

H.-S. Tiens, "taupe"se dit Krot en russe. Son surnom n'est pas plus flatteur en russe qu'en français.
https://www.la-croix.com/Monde/Vol-MH17 … 1301029942

6 (Modifié par Hippocampe 25/06/2019 à 09:44)

Les Russes et les surnoms

Staline voulait dire "acier".
Molotov voulait dire "marteau". Il était surnommé "cul-de-perre" (mais pas en sa présence, je suppose) car il travaillait énormément assis à son bureau.

7 (Modifié par Simon UA 25/06/2019 à 09:50)

Les Russes et les surnoms

Mais apparemment il y a plusieurs choses :

- Des noms de familles officiels, mais qui veulent dire quelque chose en russe (Molotov par exemple) ;
- Les pseudonymes qui deviennent des noms officiels (Staline, Lénine…) ;
- Les surnoms, souvent péjoratifs (Cul de pierre, Nabot sanguinaire pour Iéjov..) ;
- Les diminutifs des prénoms (Katioucha pour Catherine par exemple) ;

Et les surnoms un peu bizarres (Taupe, Morne, Vipère, Strelkov…) dont je ne sais pas si c'est une pratique courante et réservée à certains milieux ou si c'est "général". En tout cas les Strelkov c'était des archers je crois.

8 (Modifié par Innjo 10/09/2019 à 14:22)

Les Russes et les surnoms

Bonjour, il ne faut pas confondre plusieurs notions...
Un surnom en Russie est la même chose qu'en France (ex. : Nono le Simplet).
Un diminutif dérive du prénom (non, Anna Karénina n'est pas Katucha, car c'est un diminutif, ou plutôt un "caressatif" de Yékatérina ; Annouchka pour Anna, c'est possible)
Les noms de famille "parlants" - c'est comme en France, ex. : Lejeune, Chevalier, Lamaison etc.
Les pseudonymes, alias noms d'usage, c'est pareil : Hallyday, Marceau et bien d'autres.

Pachka est un diminutif du registre familier du prénom Pavel.
Strelkov vient du mot "strelok" - tireur, pas forcément de l'arc. Ce n'est pas un surnom, un nom de famille comme ça existe.

9

Les Russes et les surnoms

Un grand merci !

Mais les diminutifs sont forcément affectueux, ou ça peut aussi être irrespectueux ?

Les Russes et les surnoms

Très souvent le diminutif est affectueux, "hypocoristique", comme on dit, mais dans certaines situations de communication, le diminutif peut paraître déplacé ou excessivement familier. Tout est affaire de contexte.

Un mot comme народишко, "petit peuple", formé sur народ, est assez dévalorisant.