1

Peut-on échapper au temps ? (Bac L 2019)

Bonjour !
Je me permet de créer un sujet car j’ai passé le bac de philo hier ! J'étais plutôt contente de mon plan et j’ai fait l’erreur fatale de regarder des corrigés... Je me disais qu’il y avait plusieurs plans possibles mais dans les corrigés les références sont souvent les mêmes: Heidegger, Bergson (auteurs que je n’avais pas travaillé). Du coup, est-ce qu’il serait possible d’avoir des avis sur mon travail ? J’ai conscience qu’on ne peut pas juger une dissert sur le plan qui n’est qu’un squelette mais je veux juste savoir si vous pensez que c’est hors sujet ou non...

Le sujet; Est-il possible d'échapper Au temps ?

I - [Thèse: il est possible d’échapper au temps] L’homme a le désir d'échapper au temps et d’outrepasser sa condition mortelle

1) j’ai parlé dans un premier temps de la cause de ce désir que nous avons d'échapper au temps c’est-à-dire que le temps nous apparaît comme une contrainte + que l’on angoisse à propos de la mort qui apparaît à la fois comme une certitude et comme une possibilité.  J’ai hésité à le faire car cela m’a paru hors sujet vis-à-vis de ma partie mais je trouve que ça permettait de mieux comprendre la suite...

2) Face à cela, l’homme cherche à échapper au temps au sens de ne plus avoir conscience du temps qui passe (ou tout du moins de s’en donner l’impression) et j’ai parlé du divertissement de Pascal pour montrer que par le divertissement, on cherche à éviter le repos qui nous amènerait à penser à notre mort et  à angoisser. En ce sens, on pense échapper à la mort car on n’a plus conscience que le temps passe, on a l’impression en s’occupant que l’on échappe au temps.

3) Échapper au temps en recherchant des formes d’éternité dans la religion et dans l’art/le travail. J’ai poursuivi l’exemple du divertissement en parlant de la religion. Face à des vérités révélées sur l'idée d’un créateur et l'idée de la transcendance de l’âme, on avait l’impression d’échapper au temps (aka à la mort). Pareil pour l’art en gravant son emprunte dans la pierre (on peut prendre l’exemple du tombeau des Médicis à Florence et des sculptures de Michel Ange qui y sont faîtes. L’art en tant qu’anti destin (Malraux) nous offre une forme d’immortalité.

[Dans cette partie, j’ai voulu montrer que l’homme a les capacités de trouver des moyens pour se donner l’impression d’échapper au temps voir même d´échapper à la mort. Il pense pouvoir ainsi vivre hors du temps. Mais ces moyens censés libérer l’homme du temps ne sont-ils pas au contraire ce qui fait de l’homme l’esclave du temps ?]

II - [Antithèse] Désirer échapper au temps nous conduit à en devenir encore plus prisonnier.

1) Le caractère éphémère des subterfuges que trouve l’homme pour échapper au temps
J’ai montré les limites du divertissement: on a beau penser échapper au temps au sens où puisqu’on s’occupe on n’a pas conscience du temps qui passe, la mort reste inéluctable. Le risque de ces subterfuges est justement de se bercer d’illusions et d’en arriver à penser que l’on peut outrepasser sa condition d’homme mortel. J’ai cité « l’homme n’est pas un empire dans un empire » de Spinoza pour montrer que l’homme reste soumis aux lois de la nature (au sens les lois physico-chimiques). Le danger c’est qu’à trop se persuader d’échapper au temps on finit penser pouvoir outrepasser la mort. Vivre dans des illusions, c’est ne plus être libre: on est alors prisonnier du temps.

2) J’ai ensuite parlé de la mauvaise foi chez Sartre pour critiquer la recherche d’éternité de l’homme. Dans l’être et le néant, Sartre décrit un rendez-vous amoureux au cours duquel la jeune femme -indécise quant à ses sentiments pour l’homme- abandonne sa main et abolit par la pensée le fait qu’elle est un corps. Elle fait comme si elle n'était qu’une âme et abandonne sa main comme si c'était un être-en-soi/une chose. Elle cherche à se figer dans l’instant, à ne pas avoir à prendre de décisions, à faire comme si elle était quelque chose de définitif (comme si elle était hors du temps donc) et c’est de la mauvaise foi car elle essaie d'échapper au temps et à sa liberté. J’ai aussi cité La Nausée pour appuyer cet exemple.

3) j’ai continué en développant l'idée de la transcendance chez Sartre pour montrer que l’homme ne peut pas échapper au temps au sens où il est demeure libre, il demeure temporel mais il se peut se créer dans le temps. Et j’ai développé cette idée (j’aurais sûrement du le mettre dans le III, j’ai hésité mais ça me semblait logique en l'écrivant sur ma copie hier...)

[Dans cette deuxième partie, j’ai voulu montrer les limites qu’ont les subterfuges que trouve l’homme pour se donner l’impression d'échapper au temps. C’est justement en pensant pouvoir échapper au temps, qu’on en devient prisonnier car on se berce d’illusions. Finalement, le meilleur moyen d'échapper au temps (au sens de se libérer du temps) c’est d’accepter la nécessité que sont l’écoulement du temps pour justement être libre -êta donc ne pas avoir à échapper au temps comme si on en était prisonnier]

III - Il faut accepter la nécessité qu’est la finitude de notre vie pour ne plus devoir échapper au temps: on sera alors libres

1) Accepter la nécessité/le déterministe
2) L’éternité dans le présent (j’ai parlé des stoïciens dans cette sous partie)

Merci d’avance pour votre lecture, bonne journée

2 (Modifié par Nebulosa 21/06/2019 à 15:28)

Peut-on échapper au temps ? (Bac L 2019)

Salut,

Ton plan me paraît vraiment très bien (et par ailleurs la conclusion à laquelle tu arrives me semble très belle ; ce n’est pas le sujet, mais je tenais à le préciser). Ladite conclusion est bien emmenée, parfaitement logique, surtout compte tenu du II, et en cela tu as tout à fait la rigueur qui est demandée pour cette épreuve et c’est très bien. Honnêtement, ton plan pourrait s’apparenter à quelque chose qu’on produirait en hypokhâgne (même si les références ne sont pas utilisées de la même manière en prépa mais je te parle de la forme).

Je te renvoie vers cette vidéo quant à ton inquiétude dûe à la comparaison de ta copie aux corrigés que tu as lus ensuite. On ne le dira jamais assez, mais en philosophie il n’y a pas de copie type, chaque copie, donc chaque pensée, raisonnement et thèse peuvent valoir une bonne voire très bonne note, car vous n’êtes pas notés sur votre réponse à la question, mais sur la manière dont vous arrivez à cette réponse. De ce fait, que tu aies utilisé Bergson (qui est en effet une référence au niveau de la question du temps, mais être une référence n’est pas un synonyme d’être indispensable) ou pas, tu peux très bien avoir une bonne note, ne t’inquiète pas! C’est juste que certains auteurs sont plus facilement utilisables pour certains sujets, car ils en parlent directement, mais ça ne veut pas dire qu’on doit absolumement les utiliser et que ne pas le faire est sanctionné. Par ailleurs, utiliser des auteurs qui ne parlent a priori pas du sujet mais que tu relies au sujet de manière pertinente, ça, ça peut être valorisé si tu le fais bien (et à mon sens c’est le cas dans le plan que tu proposes, même si je précise que je ne suis qu’une modeste khâgneuse et non pas prof de philo ou correctrice).

Ladite vidéo (un corrigé fait par un prof de philo dont le plan, les références et la conclusion s’apparentent fortement à ce que tu as produit, afin de te rassurer un peu tout en gardant à l’esprit que nulle copie n’est une copie qu’il faille obligatoirement imiter, même lorsqu’il s’agit d’un corrigé): https://youtu.be/VkpsWcVQyJ8

Je rajouterais (comme le fait ce prof) que non, la mort n’est pas hors sujet (je ne sais pas quel élément te sembles hors sujet mais j’imahine que c’est celui-ci), au contraire. Il me paraît difficile de traiter du temps et de notre rapport à celui-ci sans évoquer la mort à un moment ou un autre, c’est quand même un des principaux problèmes que le temps pose notamment lorsqu’il s’agit de l’accepter... et surtout, en fait, quand il est question de s’en affranchir comme ici. Après, bien garder à l’esprit que c’est un sujet sur le temps et non la mort, donc il ne faut pas non plus en parler beaucoup ou ne parler que de ça mais ce n’est pas ce que tu fais donc pas de soucis j’imagine.

En espérant t’avoir rassuré, et bon courage pour le reste de tes épreuves!

3

Peut-on échapper au temps ? (Bac L 2019)

Merci beaucoup Nebulosa pour ta réponse, me voilà rassurée !

4 (Modifié par Felicitas 02/07/2019 à 09:43)

Peut-on échapper au temps ? (Bac L 2019)

Bonjour, je viens un peu tardivement mais le sujet m'inspirait.
Honnêtement, si j'étais prof de philo je te mettrais direct 19-20 / 20, en tout cas de ce que ton plan détaillé laisse imaginer de ta copie.

Tu as bien insisté sur l'aspect "prisonnier/esclave du temps/liberté", je pense que tu as bien fait parce que le verbe "échapper" dans le libellé laisse entendre une idée de libération et donc d'emprisonnement. Je pense que c'est ce à quoi il fallait tendre.
Si je devais rajouter quelque chose à ton plan déjà superbe ce serait un point sur la relativité du temps d'Albert Einstein. L'univers dans lequel on vit serait le fruit d'une dilatation infinie du temps et de l'espace. Temps et espace seraient deux entités dépendantes l'une de l'autre. Nous, en tant qu'hommes, sommes les produits engendrés par cette dilatation spatiale et temporelle. Ainsi nous serions alors tous des êtres temporaires, des êtres de passage, à l'image de l'univers qui n'est pas éternel (qui peut imploser à tout moment). Il serait alors impossible d'échapper au temps puisque nous sommes des enfants conçus dans l'habitacle du temps. Si tant est que nous tentions d'y échapper, ce serait nier notre identité, et donc être prisonnier de notre corps temporaire.

Tiens-nous au courant de ta note ! (si tu veux bien ^^)

5 (Modifié par 05/07/2019 à 13:12)

Peut-on échapper au temps ? (Bac L 2019)

Merci beaucoup pour ton message Felicitas, je vous tiendrai au courant de ma note demain, en espérant qu’elle soit bonne^^

Et bien j’ai finalement eu 20 en philo

6

Peut-on échapper au temps ? (Bac L 2019)

Oh !   Et bien toutes mes félicitations fleuryandbooks, j'étais sûr que tu allais plafonner ! Bravo, nous sommes ravis pour toi, vraiment, moi en tout cas ! Et j'imagine la joie qui doit t'emplir en décrochant un 20/20 coefficient 7 ! Encore bravo ^^
Bonne continuation pour tes études supérieures 

7

Peut-on échapper au temps ? (Bac L 2019)

Bravo à toi!! Ça n’a rien d’étonnant!!
Bon courage pour la suite