1 (Modifié par Jehan 14/06/2019 à 14:28)

Le sujet d’invention, à éviter ?

Bonsoir, en vue de l’arrivée du Bac dans quelques jours, j’en profite pour m’améliorer au maximum sur la pratique du commentaire littéraire, cependant, rien à faire, que ce soit en début d’année, en mileu ou en fin de celle-ci, je reste dans l’incapacité d’analyser correctement un texte ( les poèmes n’en parlons pas ), tout d’abord, j’applique la méthode, point par point, je situe le texte dans son contexte,  je relève les champs lexicaux, les figures de style, la ponctuation ainsi que d’autres procédés littéraires, mais comme dit plus haut, rien à faire, je ne comprend pas la moitié de ce que je relève ; pourquoi l’auteur emploie t’il ce verbe ici, pourquoi le poète met t-il en place une allitération en « s » ici ( c’est pour faire entendre le bruissement des tissus. Ah ! D’accord, mais j’y pense comment moi ? Moi qui suis bête, je n’ai pas cette capacité que « tout le monde » ( du moins de ce que je vois ) a à déduire la finalité
d’une quelconque figure de style ( bien sûr, n’exagérons pas, je sais pourquoi l’auteur compare tel personnage à tel animal, mais pour ce qui est des procédés plus complexes, c’est mort. )
Enfin bref vous l’aurez compris, je suis nul en analyse, vous me direz entraine toi, ça viendra ; une trentaine de textes « analysés » sur internet, résultat, 12 sur 20 au dernier commentaire réalisé en cours, c’est correct, mais selon moi, insuffisant.
En ce qui concerne la dissertation, je ne garde jamais le souvenir des titres et noms des personnages des textes que j’ai vus, or citer un «exemple » qui sort de nulle part, ça ne risque pas de m’apporter des points.
On arrive donc enfin au sujet d’invention ( vous m’excuserez mais je me dois d’expliquer au moins pourquoi avoir créé ce topic )
J’ai entendu dire que les correcteurs seront plus sévères sur cette épreuve, car ne nécessitant pas de bagage culturel, il est disponible à n’importe quel élève ayant une bonne maitrise du langage, ainsi qu’une imagination débordante.
Dans mon cas, j’ai une assez bonne maitrise du français, je ne fais pas beaucoup de fautes et je me débrouillerai pour faire apparaitre quelques figures de style sur mon sujet ( je peux au moins produire les miennes, à défaut de pouvoir analyser celles des autres ) en revanche je n’ai pas une bonne imagination, je risque de faire une histoire certes bien structurée ( enfin j’espère ) mais pas très originale.

Enfin du moins, c’est ce que je pense, je n’ai fait qu’un seul sujet d’invention de toute ma scolarité au lycée et j’ai eu 14 à celle-ci.
Je vous demande donc, que devrais-je faire, que devrais-je prendre ? Le commentaire ? Ou le sujet d’invention ? ( celui-ci étant considéré comme sévèrement noté, l’autre étant pour moi un casse-tête)
Sinon, une chose que j’aimerais faire, faire un des sujets d’invention du bac des années précédentes, et vous le montrer, histoire que vous jugiez mon « talent »

Enfin bref désolé du pavé, pour ceux qui veulent un résumé :
Je suis nul au commentaire mais j’ai peur du sujet d’invention,et la dissertation c’est mort, que devrais- je faire ?

Le sujet d’invention, à éviter ?

Dommage que -depuis un bout de temps- la technique du résumé n'existe plus ,car là ton propos est tout à fait clair !

Je crois qu'il serait peut-être bien de ne pas trop te tracasser (oui ,je sais, facile à dire) Si le sujet d'invention semble te convenir , il est sans doute inutile d'aller vers le commentaire ou la dissertation ...

Effectivement le sujet d'invention "semblerait" moins bien noté (encore faudrait-il avoir l'ensemble de ce qui est proposé sous les yeux )
J'ai des élèves qui se posent les mêmes questions (je précise que je ne suis pas prof de français) et qui ont des résultats très divers.


Attendons l'avis d'un(e) prof de français .


En attendant , l'épreuve de français à l'écrit ne représente pas l'ensemble de ton bac donc vraiment essaie de prendre un peu de recul .

3

Le sujet d’invention, à éviter ?

Bonjour
En quelle filière es-tu ?
Je pense ne pas trop me tromper en disant que les L sont notés un peu plus sévèrement que les autres filière, d'autant plus que l'écrit de français en série littéraire compte pour coefficient 3, contre 2 pour les ES et S.

4

Le sujet d’invention, à éviter ?

Effectivement je n’y avais pas pensé, mais heureusement ce n’est pas tous les points du bac

Pour répondre à Felicitas, je suis en Première S, donc coefficient 4 en tout pour mon bac de français

5 (Modifié par Jehan 14/06/2019 à 13:35)

Le sujet d’invention, à éviter ?

J’ai entendu dire que les correcteurs seront plus sévères sur cette épreuve, car ne nécessitant pas de bagage culturel, il est disponible à n’importe quel élève ayant une bonne maitrise du langage, ainsi qu’une imagination débordante.

Je nuancerais : certains élèves choisissent le sujet d'invention le croyant plus facile or il exige des compétences aussi. : de l'imagination certes mais aussi une bonne compréhension du sujet et une adaptation à la situation.
Si c'est une scène théâtrale à écrire, on attendra une disposition et une ponctuation adaptées, des didascalies, un niveau de langue, un registre.
Si c'est une lettre, on attendra une disposition , des indices temporels, l'en-tête ... et un contenu qui corresponde au sujet posé et une bonne compréhension de la situation d'énonciation.
Si c'est une fable à composer, il est prudent d'avoir anticipé et de connaître des matrices de fables, des personnages typés,  la structure du récit avec début, développement et dénouement mais aussi une maîtrise de la langue faite de concision, de rythme, de rimes éventuellement, un niveau de langue sans oublier l'art de la formule pour la morale.
.../...
C'est donc un exercice intéressant qui permet à l'élève de montrer ses talents. Non, ce n'est pas un sujet facile.

6 (Modifié par Jehan 14/06/2019 à 16:40)

Le sujet d’invention, à éviter ?

EleveSerieux a écrit :

J’ai entendu dire que les correcteurs seront plus sévères sur cette épreuve, car ne nécessitant pas de bagage culturel

Il me semble avoir vu des sujets d'invention qui demandaient un gros bagage culturel, justement.

7

Le sujet d’invention, à éviter ?

@floreale

Je n’avais pas pris toutes ces conditions en compte
Pour le coup ça s’annonce plus compliqué que prévu