Participe futur

Il m’est arrivé de me dire, mais je ne sais plus dans quels cas, qu’un subjonctif futur pourrait être utile.

Il en existe bien un dans certaines langues romanes (portugais, espagnol...)
Et outre l'Ougrapo, il s'en est trouvé pour cogiter à propos des formes qu'il pourrait prendre en français :
http://jb.lelievre.free.fr/francais/sub … futur.html

72 (Modifié par Hippocampe 04/03/2018 à 23:36)

Participe futur

Ah, alors j'ai eu une bonne idée 
Je n'ai pas étudié l'espagnol à l'école.

Mince, j'ai suivi ton lien, ça rend bien, ce subjonctif futur, merci.

73 (Modifié par LorenxSupremus 07/06/2019 à 19:47)

Participe futur

J'avais moi aussi cherché à confectionner des participes futurs : je suis arrivé à la même conclusion que Jehan.
"Ceux qui mourront" se traduit à "ceux mourrant". Cela peut causer en effet une confusion à niveau grammatical, mais le temps de la phrase est compréhensible dans son contexte.

Puis aussi m'avais-je dit que chaque temps est accompagné d'un temps antérieur (présent - passé composé ; futur simple - futur antérieur), ainsi que les participes présent et passé. Donc en présence d'un participe futur, pourrait-on faire un participe futur antérieur ?
Cela traduirait l'idée ce qui aura déjà été fait, comme le futur antérieur de l'indicatif.
Exemples :
  - futur simple : ceux qui aimeront
  - futur antérieur : ceux qui auront aimé

Création d'un participe futur antérieur
En suivant la régulière façon de la langue française à "mettre en couple" un temps avec son antérieur relatif, on constate que le temps antérieur est composé du participe passé et de l'auxiliaire au temps avant mentionné "en couple" ; vous l'aurez sûrement déjà remarqué.
À partir de là, nous pouvons facilement créer un participe futur antérieur à partir de la terminaison en -ant donnée par Jehan. Si bien que :
Aimer : aimerant --> aurant aimé
Vendre : vendrant --> aurant vendu
Mourir : mourrant --> serant mort

Tout cela semble assez bien crédible ! malgré l'inacceptation de ces termes par mon professeur.

Je vpus pris de m'excuser : je veux aussi reprendre l'idée du participe conditionnel : qu'à l'écouter on retrouve une problème : le participe et le conditionnel sont deux modes. Donc il s'agit ici de créer un nouveau temps (un temps participe, puisqu'il en s'agit) !

Participe futur

Le français n'aime déjà pas le participe ; alors, le participe futur !

75 (Modifié par LorenxSupremus 07/06/2019 à 19:50)

Participe futur

Le participe futur ne sera peut-être jamais accepté / utilisé couramment dans la langue française. Mais voilà un sujet assez intrigant !

Participe futur

je veux aussi reprendre l'idée du participe conditionnel : qu'à l'écouter on retrouve un problème : le participe et le conditionnel sont deux modes. Donc il s'agit ici de créer un nouveau temps (un temps participe, puisqu'il en s'agit) !

Bonjour.

Dans la présente discussion, j'ai déjà évoqué la forme que pourrait prendre un tel participe.
Voir messages 56, 57, 58.
https://www.etudes-litteraires.com/foru … ur-p6.html

77

Participe futur

Zorah a écrit :

Un enrichisement volontaire et artificiel du français a déjà été voulu et largement suivi d'effet au temps de la Pléiade, je ne prétends l'apprendre à personne. C'est donc une chose parfaitement possible.

Les formes de l'Ougrapo sont à mon sens trop éloignées de la langue courante pour espérer y faire un jour leur entrée. Il n'en est pas de même des participes futurs à la façon de Jehan, qui se fondent parfaitement dans les formes habituelles du français. Et puis les terminaisons en -ure ne sont guère euphoniques, et facilement perçues comme péjoratives (rinçure,giclure, rognure...), au contraire des terminaisons en -ant, qui sonnent à 100% la bonne langue.

C'est presque enthousiasmant !

Que donnerait la traduction de Ceux qui vont mourir te saluent ? Les mourrants te saluent ?
Les chevaux qui vont courir sont pleins de fougue.==> Les chevaux courrant ?
C'est intéressant. Lancez-vous dans un roman, un participe futur de temps en temps et l'affaire est dans le sac !

78

Participe futur

Laoshi a écrit :

Le français n'aime déjà pas le participe

Comment ça ?