21

Médecine ou littérature ?

Aves tes résultats de lycée, tu ne pourras pas intégrer de prépa. Par contre, tu pourrais aller en fac de lettres puisque ça ne demande que le bac. Cela dit, je ne te conseillerais de rester en médecine. Etre à 100 places du numerus, c'est bien, très bien pour une première tentative; cela signifie que même si tu te démobilises maintenant, tout reste possible dans une seconde année.

Partir en fac de lettres me semble très risqué pour deux raisons :
- tu n'évoques pas de débouchés qui t'intéresseraient ; il faudrait avoir une idée plus précise en tête, et dans l'idéal être intéressé par l'enseignement;
- tu risques d'être déçue : la fac de lettres n'est pas un temple de la culture générale, et de l'émulation littéraire ; et les exercices demandés sont éloignés de ceux du lycée ; plus du tout des exercices d'invention, mais uniquement des dissertations et des commentaires. Il y a peu de place pour la technique de la langue, et aussi peu d'élèves intéressés par cet aspect.

Par contre, ça peut être une très bonne idée d'écrire pendant le temps libre que tu as, même s'il est rare. Pourquoi pas un peu dès maintenant : mieux vaut se donner quelques plages de détente bien définies plutôt que de papillonner. Contrairement à toi, je ne pense pas que ne plus faire d'études littéraires te fassent perdre quelque chose, mais plutôt gagner : tu auras un style d'écriture certainement plus libre et personnel. Je suis en Histoire et non en Lettres, mais j'ai l'impression que je serais maintenant incapable d'écrire un texte d'invention, alors que j'y arrivais très bien au lycée . À force de faire des commentaires, des dissertations, et des mémoires, on a un style très "normé" et peu créatif (même s'il y a bien sûr des exceptions). Une grammaire et une syntaxe parfaites ne sont pas non plus obligatoires.

Mais je comprends tes doutes et tes hésitations ; moi-même, qui avait un peu hésité avec médecine, je regrette parfois. Je pense que beaucoup de gens hésitent entre un cursus littéraire et scientifique, et une minorité sait exactement ce qu'elle veut faire dans la vie

22 (Modifié par Ammy 13/04/2017 à 09:21)

Médecine ou littérature ?

Je trouve aussi que tu es loin d'être une exception, malgré ce que tu penses. Heureusement que nous ne sommes pas tous soit de purs littéraires qui ont horreur de la science soit de purs scientifiques qui ont horreur des lettres... J'aimais la science (j'aime toujours), j'ai fait une 1ère S et j'aurais pu faire des études scientifiques. Seulement à un moment donné vu qu'on n'est plus à l'époque de Descartes, on doit faire un choix, et ce choix doit se faire en fonction de nos projets, et non en fonction de nos goûts uniquement. Tu aimes les lettres mais tu ne dis jamais s'il existe des métiers qui te tenteraient après des études dans ce domaine, et je crois que c'est le problème. Pour l'instant c'est un peu tendu dans tes études, c'est normal. Mais par la suite, et pendant toute ta vie, rien ne t'empêche de lire, d'écrire, de t'impliquer en politique, d'aller au théâtre en exerçant un métier dans le domaine médical.

23

Médecine ou littérature ?

Alors , je vous fais un récapitulatif de ma situation . J'ai finalement redoublé ma PACES , avant de réussir au concours en juin 2018 . Donc je passe actuellement en 2e année de médecine .
J'ai vraiment très hâte de commencer mon parcours de médecine , mais je me pose la question d'une possible ouverture sur le monde littéraire .
J'aimerais savoir , si c'est possible de faire une carrière de médecin et d'être en même temps professeur de français ? ( avec des horaires allégés par exemple , ou un nombre de classe restreint )
Je sais qu'il faut passer par le CAPES , donc comment est-ce possible de préparer à la fois le concours de CAPES et d'être aussi assidue dans mes études de médecine ?

Qu'en dites-vous ? Je demande la Lune et le Soleil en même temps ?

Merci

Médecine ou littérature ?

À mon avis, il va te falloir choisir entre les deux métiers, qui sont également prenants.

25 (Modifié par mattlev 01/09/2018 à 13:00)

Médecine ou littérature ?

Ce ne sera pas possible. Tu ne pourras pas cumuler le fonctionnariat avec une activité libérale. Laoshi, tu me corriges si je me trompe.

Cherche une association de lecture / d'écriture près de chez toi, et profite du temps libre que tu as (ça ne durera pas) !

26

Médecine ou littérature ?

Bonjour! Effectivement, ce ne sera pas possible. Ce qui t'attend les prochaines années en médecine est bien plus difficile que la PACES, je ne pense pas que tu auras le temps de passer le CAPES qui demande un grand investissement aussi.

Par contre, comme le dit @mattlev, tu peux rejoindre une association, des clubs littéraires

27 (Modifié par Ammy 08/09/2018 à 13:52)

Médecine ou littérature ?

De toute façon il n'est techniquement pas possible d'être fonctionnaire à mi-temps et médecin en parallèle.

Ton goût pour la littérature est une chose. Tu peux continuer à lire, à écrire, à fréquenter des cercles littéraires et à te cultiver en étant médecin. Tu ne peux pas soigner de temps en temps des gens en étant prof de lettres. Il faut aussi réaliser que faire un choix d'études de lettres et préparer un concours d'enseignement conduit à un métier bien spécifique, pour lequel il faut avoir la vocation, et dans lequel on ne s'éclate pas toujours au plus haut point question culture littéraire. Quand on aime vraiment lire et écrire, on peut être très frustré dans l'enseignement, ce goût ne suffit pas pour faire ce choix. Du moins cela ne suffit pas pour renoncer à la voie dans laquelle tu as commencé à t'engager. Faire des choix c'est forcément renoncer à d'autres, et ce n'est pas toujours évident. Mais tu ne peux pas de toute façon t'engager dans les deux voies.

28

Médecine ou littérature ?

UPDATE !

Actuellement je donne un petit coup de pouce à ma cousine pour préparer le bac de français , et je me suis rendue compte à quel point j'aime le français... je ne sais pas ce que ça veut dire ni ce que j'aimerais en faire , mais j'aime bien le programme de première S , il est large et varié , on y étudie les 4 objets d'étude ce qui est enrichissant , non ?

D'autre part , j'aime également les programmes de 4e ( s'ouvrir au français ) et 3e ( préparer le brevet ).

Cette année , j'ai postulé au master "médecine-humanités" proposé par l'ENS , mais malheureusement ma candidature a été rejetée . Du coup je ne sais pas quoi faire pour concilier mes deux passions. J'aime énormément lire et écrire , mais est-ce bien suffisant lorsque l'on peut enseigner également ?
C'est un peu plus palpitant d'enseigner ,non ?

Merci de me lire !